15 ANS, toujours vivant !
Notre manifeste

So Use, le hub de l’économie collaborative

Publié le 6 juin 2017
2 min

L’idée est tellement évidente que l’on se demande pourquoi personne n’y avait pensé plus tôt : faire un moteur de recherche de l’économie collaborative, permettant de trouver son transport sur Blablacar, son hébergement chez Housetrip ou Sejourning, et son diner chez Vizeat ou Voulezvousdiner. Ainsi, l’utilisateur construit son séjour de vacances uniquement autour de ces offres alternatives. C’est l’idée de la start-up SoUse qui a lancé sa plateforme au mois de mars, après deux années de développement. Particularité de SoUse : le moteur s’appuie sur une intelligence artificielle qui accompagne l’utilisateur tout au long de sa recherche sur le principe d’une conversation. 

Une fois la requête validée, l’intelligence artificielle sur laquelle repose SoUse l’interprète et l’analyse. L’utilisateur peut effectuer des recherches pour une seule catégorie (un hébergement à Paris) ou interroger SoUse de manière plus globale (partir en week-end à Paris pour 2 personnes).

Pour afficher des réponses, SoUse interroge le hub de services alimenté par les contenus de 52 partenaires.

Covoit + coloc + codiner

J’ai testé SoUse. J’ai donc prévu mon prochain week-end à Nantes depuis Bordeaux. En quelques minutes, j’ai trouvé un covoiturage sur Gomore avec Juan-Miguel en partance pour le Hellfest, une chambre chez l’habitant avec Sejourning et un diner bosniaque chez une nantaise d’adoption chez voulezvousdiner. Le tout à des prix économie collaborative, évidemment.

Par contre, pour le moment, le système ne propose pas la réservation, ce qui m’emmène à faire la démarche auprès de chaque plateforme, avec création de compte lorsque je n’en ai pas. Du coup, il n’est pas sûr que la prochaine fois, je ne me dirige pas directement vers chacun des sites de l’économie collaborative

Le système fonctionne donc bien lorsque l’on cherche une destination urbaine, qui est largement fournie en propositions d’économie collaborative ou d’annonces de particulier. C’est parfois moins évident lorsque la recherche concerne une destination rurale. La demande est parfois interprétée de façon étrange : chercher à partir en camping-car et finir avec un gîte rural… Mais avec un peu de maitrise du système, la plateforme est ergonomique, agréable à naviguer, et surtout extrêmement rapide.

Un outil utile aux destinations?

Pour tous les offices de tourisme qui cherchent la solution pour proposer l’offre collaborative de leur territoire, il y a là un début de réponse. Plus besoin d’aller enquêter sur les terrains de camping « glamping » ou les colocations du territoire. 

Comme l’explique le dossier de presse, SoUse a été développée de manière à être facilement déclinée en marque blanche à destination de territoires ou organismes locaux de tourisme (Offices de Tourisme, Comité Départementaux du Tourisme) ou encore des grands évènements (festivals, foires, salons,…). Peut-être un début de solution pour s’adapter à cette offre nouvelle.

On pourrait malgré tout imaginer que les services connectés soient plus exhaustifs. En effet le non-marchand, comme par exemple le couchsurfing, n’est pas référencé sur la plateforme.

 
Je partage l'article
Voir les commentaires
7
743 articles
Jean Luc Boulin est consultant en tourisme : Intervention auprès des élus et des prestataires touristiques, coaching, accompagnement des équipes et des directions sont ses principaux champs d'intervention. Avec deux exigences : se mettre à la place du client et oser l'innovation. Directeur de l’office de tourisme de l’Entre-deux-Mers (Gironde) et du pays d’accueil touristique du même nom pendant plus de dix ans, Jean Luc Boulin a dirigé la MONA [...]
Voir les 7 commentaires
Également sur etourisme.info