L’outil SNUT,  présenté aux neuvièmes rencontre du tourisme institutionnel à Pau en octobre dernier est maintenant opérationnel. L’acronyme SNUT  signifie stratégie numérique de territoires touristiques.
À l’origine c’est à l’occasion d’une formation « management numérique de destination » en Aquitaine, qu’avec Ludovic Dublanchet et les stagiaires, nous avons imaginé  un outil qui permettrait à un manager d’office de tourisme ou de territoires touristiques de pouvoir visualiser d’un seul coup d’œil le tableau de bord de ses actions numériques. Aprés deux ans de gestation, d’échange avec un groupe d’offices de tourisme bêtatesteurs, et de construction de l’outil technique, SNUT est en ligne.
 
Pourquoi cette nécessité ? Parce que les services numériques mis à disposition des responsables  locaux du tourisme institutionnel se multiplient.
En fait, la vie du directeur d’office de tourisme n’est pas de tout repos, surtout s’il est lecteur de ce blog. Depuis huit ans maintenant, il suffit de lire chaque matin ces lignes pour avoir envie  de mettre en place un nouveau service une à deux fois par mois. 
Si je me laisse emporter par la frénésie etouristique, mon site Web n’est pas fini qu’il faut ouvrir ma page Facebook ou ma page Google+, puis développer une application mobile avant de se lancer dans un outil de surveillance de la eréputation du territoire.
D’où l’importance pour un manager, de disposer d’un outil de gestion  pour piloter les services et outils numériques de sa destination.
 
SNUTSNUT

 

Sept grilles pour piloter son territoire

 
L’outil SNUT est un site Internet (http://snut.aquitaine.fr) élaboré autour de sept grilles : le site Web, les réseaux sociaux, la mobilité, la commercialisation, l’accompagnement des prestataires, l’internet de séjour, l’animation numérique de territoire, et la e-réputation.
L’ensemble des sept grilles représentent 130 critères assez simples à remplir, surtout si on le fait en équipe. En effet la perception qu’aura l’animateur numérique du territoire n’est pas forcément la même que celle du responsable d’accueil ou du directeur.
Après avoir créé son compte, l’office de tourisme va donc pouvoir générer rapidement son autodiagnostic, et afficher les “jauges” permettant de se situer dans les différents domaines de la stratégie numérique. Un commentaire permet de cibler les marges de progression.
 

Un comparateur et un générateur de rapport.

 
SNUT présente l’avantage d’être aussi un comparateur. En effet chacun peut   comparer ses résultats  à des offices de tourisme équivalents. Plusieurs filtres (statut, classement, région ou département) sont disponibles pour affiner la comparaison.  
Autre fonctionnalité : la possibilité de générer un rapport au format PDF qui reprend l’ensemble de l’analyse de la stratégie numérique touristique du territoire participant.  Une fonction utile pour présenter ses résultats un conseil d’administration ou dans un rapport d’activité.
 
SNUT

 

Snutez, collaborez!

 
Après le lancement du site snut.aquitaine.fr en version bêta il y a quelques semaines, ce sont déjà  plus de 40 offices de tourisme qui ont rempli leurs grilles et qui peuvent ainsi exploiter leurs résultats. L’objectif est évidemment d’enrichir la base et que le maximum de structure puissent collaborer.
Aussi, cet outil gratuit financé par la Région Aquitaine a été imaginé pour dépasser les frontières (actuellement mouvantes, d’ailleurs) administratives, et servir à tous les offices de tourisme.
Ne vous privez donc pas : snutez!
 
Infographie SNUT
PARTAGER
Article précédentWordPress, au delà du cms, un indicateur de tendances
Prochain articleLa seule application mobile indispensable au voyageur
Jean Luc Boulin est directeur de la Mission des Offices de Tourisme Nouvelle-Aquitaine (MONA). Cette structure, unique en France, regroupe les Pays Touristiques et les Offices de Tourisme de Nouvelle-Aquitaine. Elle est soutenue par le Conseil Régional. Deux missions principales lui sont confiées : la structuration touristique des territoires et la professionnalisation. Dans ce cadre là, la MONA assure une veille permanente sur le etourisme et accompagne des expériences dans son réseau. Directeur de l’office de tourisme de l’Entre-deux-Mers (Gironde) et du pays d’accueil touristique du même nom pendant plus de dix ans, Jean Luc Boulin dirige la MONA depuis sa création en 2003. Le manque de source d’information au même endroit sur le etourisme institutionnel et le besoin d‘échanger sur cette formidable mutation du métier des offices de tourisme vers l’Internet ont donné l’idée à Jean Luc Boulin de créer ce blog “etourisme.info”, qui se veut être le creuset de l’etourisme institutionnel sous toutes ses formes. Jean-Luc Boulin est également enseignant en Master Tourisme AGEST (aménagement et gestion des sites et territoires touristiques) à l'université de Bordeaux Montaigne. Le site Internet de la MONA. |Email : jlboulin at etourisme.info (cette adresse apparait en toute lettres pour éviter les robots). |Twitter : @JeanLucBoulin