Cet été, nous avons été nombreux à utiliser nos smartphones pour tester les M-nouveautés du M-tourisme ! Et aujourd’hui, j’aimerai apporter quelques éclairages sur une stratégie mobile fort intéressante, celle du Comité Départemental du Tourisme Béarn Pays Basque. En effet, Xavier Lafon du CDT Béarn Pays Basque nous a interpellés (merci à lui !) sur la stratégie mise en place par le CDT avec deux secteurs « pilotes » de regroupement d’offices de tourisme, ils ont lancé 3 sites mobiles : mon64.commonbearn.com et monpaysbasque.fr.

Bon, jusque là rien d’exceptionnel me direz-vous, ce sont des sites mobiles comme beaucoup d’autres… Pas tout à fait.
En fait l’outil développé par le CDT Béarn Pays Basque permet de réaliser sans coût supplémentaire toute une collection de sites mobiles de destination ou de thématique, d’alimenter les sites à partir d’une même base de données (SIRTAQUI, la base de données touristiques régionale) et cerise sur le gâteau, de piloter une redirection automatique du mobinaute vers le site mobile le plus pertinent en fonction de sa position géographique.

C’est génial ! En tant que mobinaute, je suis sur le site mobile d’Hasparren car j’ai flashé un code 2D à l’office de tourisme et comme tout mobinaute, je me déplace. Une fois arrivé dans un lieu qui n’est plus couvert par le site mobile, je suis invité à basculer sur un autre site mobile, qui lui, me donnera les informations de la zone où je me trouve.
L’intérêt est double, puisque ça permet à chaque territoire d’avoir un site mobile à ses couleurs, et de présenter son offre en priorité.  Et pour le mobinaute il a accès dans ses recherches à toute l’offre du département en plus d’avoir une certaine continuité territoriale en basculant d’un site mobile à un autre.

Côté réalisation, l’investissement global de 32.000 € a été intégralement financé par le CDT afin que les offices de tourisme et filières organisées puissent bénéficier gratuitement d’un site mobile (hébergement compris).

Côté administration, les territoires et le CDT peuvent personnaliser les feuilles de styles, pictos, rubriques et pages. 95 % des données sont issues de la base de données SIRTAQUI et 5 % concernent des pages avec texte, photo, galeries de photo, vidéos ou reportages audio.

Enfin, une charte commune a été élaborée, ainsi qu’un kit numérique de communication où chaque territoire peut décliner ses outils (totem, autocollants, encart print…).

Depuis cet été, quelques nouveautés sont venues agrandir la famille des sites mobiles du 64, avec mespyrénées.com (lancement la semaine prochaine) et mamontagnebasque (lancement d’ici un mois) regroupant la Soule, Basse Navarre et Saint-Jean Pied de Port. De plus un site mobile fonctionnant sur une borne tactile est en phase de test à l’OT de la station de ski de Gourette.

Un bel exemple de mutualisation à l’échelle du département, non ? Qu’en pensez-vous ?