Difficile, la saison 2020 pour beaucoup de stations de ski : la neige est loin d’être au rendez-vous partout. Devant l’adversité de Dame Nature, certains n’hésitent pas à employer les grands moyens. L’équipe de l’Office de Tourisme de Kaysersberg promeut la station du Lac Blanc dans les Vosges. Face au manque d’or blanc, elle a ainsi invoqué les dieux à travers une Danse de la Neige, qui a eu un premier effet positif : faire parler de la station!

Même si la dans de la neige a eu assez peu d’effet sur les éléments naturels, elle dénote un sacré savoir-faire en matière de buzz!

Il est vrai que les stratégies digitales des stations de ski sont souvent innovantes, et j’ai donc voulu regarder qu’est-ce qu’il y avait de nouveau sur les deux principaux massifs français, les Alpes et les Pyrénées.

La Plagne Resort

L’annonce de l’office de tourisme de La Plagne à l’automne avait été largement commentée dans la presse professionnelle. A rebours de la tendance actuelle, qui voit les centrales de réservation fermer au profit des OTA’s, La Plagne lançait son “agence de voyages en ligne”, présentée par le directeur Maris Giroletti dans une petite vidéo dynamique 

L’innovation, à La Plagne, est de proposer de prendre en charge le client depuis chez lui, transport compris. Le moteur de réservation La Plagne Resort est très accessible depuis le site de la station. Je peux indiquer ma ville de départ, et choisir l’ensemble de mes options : vol, transfert, hébergement, forfait de ski, location de matèriel et activités. Pour la station, ce système “all inclusive” s’adresse aux initiés qui veulent se faciliter la vie, comme aux néophytes.

Sur le papier, le principe de La Plagne Resort est top : l’opération regroupe la majorité des professionnels et s’appuie sur un partenariat public-privé.

Dans l’utilisation pratique, le test dénote une certaine longueur pour aller chercher toutes les informations (notamment de vol) mais cela fonctionne. Reste que la facture peut être salée : le transfert de l’aéroport à la station en VTC coûte beaucoup plus cher que la location de l’appartement, ou que le vol jusqu’à Lyon. Cela s’adressera donc à une clientèle qui souhaite vraiment déléguer l’organisation de son séjour.

Parallèlement, le site Internet de La Plagne s’est refait une beauté. Il y a énormément de contenu développé sur le site, avec une éditorialisation réelle. On trouve encore des “fiches SIT” typiques très sommaires, mais on note un souci de raconter et d’expliquer le territoire.

Un “mag” complète le site, avec quelques articles blog, mais dont la production s’est arrêtée en même temps que la sortie du site, au début du mois d’octobre.

Vous êtes ici ?

Le Grand Tourmalet -Pic du Midi est un territoire pyrénéen qui regroupe plusieurs stations de renom, dont Lamongie, Barèges, etc.
Le site Internet de la destination, renouvelé en 2019 a une double fonction clairement affichée : séduire de nouveaux visiteurs, mais aussi informer au quotidien les touristes sur place.

Coté séduction, la recette bien huilée est celle qui a fait le succès des sites Internet de montagne : de belles photos, des informations pratiques, mais aussi des articles expérientiels écrits par des utilisateurs. Ici, le résultat est vraiment une réussite, avec six très beaux contenus sur la home page.

Internet de séjour au ski

L’autre fonction du site est donc de s’adresser à la clientèle en séjour .

Pour se faire la home page propose un gros bouton “vous êtes ici”. En cliquant dessus, le contenu change radicalement. L’internaute bascule dans de l’internet de séjour, avec des propositions pour “aujourd’hui, demain”, de l’évènementiel, des activités et prestations à consommer. Le tout peut se filtrer facilement. Vraiment astucieux!

Deux limites malgré tout à l’exercice : trop souvent les propositons d’Internet de Séjour renvoie vers une fiche type SIT, où on porte beaucoup plus d’attention au mode de paiement et aux nombre de places en terrasse qu’à quelques phrases racontant le lieu… (franchement, vous choisissez un restaurant en fonction du nombre de couverts, vous ?)

Autre limite, le site est certes en responsive design, mais l’expérience utilisateur est beaucoup plus agréable sur un écran d’ordinateur que sur un smartphone, pour lequel on a juste adapté le site web. Dommage, pour de l’Internet de séjour, non?

James Bond à Peyragudes

Ceci dit, ces deux exemples (La Plagne et Le Tourmalet) sont emblématiques des innovations réelles et fréquentes des stations de ski. Je ne résiste pas de vous présenter en terminant cet article le site le plus James Bond de l’année : il s’agît de Skyvall, une nouvelle télécabine reliant Peyragudes à Loudenvielle dans les Pyrénées. Jouant sur l’homonymie avec le célèbre film de l’agent 007, le résultat est plutôt agréable, avec une très belle séquence vidéo sur la première page! On a hâte d’avoir son permis de skier!

PARTAGER
Article précédentSoyons Responsables au-delà du Durable
Prochain articleLe temps, c’est de l’argent !
Jean Luc Boulin est directeur de la Mission des Offices de Tourisme Nouvelle-Aquitaine (MONA). Cette structure, unique en France, regroupe les Pays Touristiques et les Offices de Tourisme de Nouvelle-Aquitaine. Elle est soutenue par le Conseil Régional. Deux missions principales lui sont confiées : la structuration touristique des territoires et la professionnalisation. Dans ce cadre là, la MONA assure une veille permanente sur le etourisme et accompagne des expériences dans son réseau. Directeur de l’office de tourisme de l’Entre-deux-Mers (Gironde) et du pays d’accueil touristique du même nom pendant plus de dix ans, Jean Luc Boulin dirige la MONA depuis sa création en 2003. Le manque de source d’information au même endroit sur le etourisme institutionnel et le besoin d‘échanger sur cette formidable mutation du métier des offices de tourisme vers l’Internet ont donné l’idée à Jean Luc Boulin de créer ce blog “etourisme.info”, qui se veut être le creuset de l’etourisme institutionnel sous toutes ses formes. Jean-Luc Boulin est également enseignant en Master Tourisme AGEST (aménagement et gestion des sites et territoires touristiques) à l'université de Bordeaux Montaigne. Le site Internet de la MONA. |Email : jlboulin at etourisme.info (cette adresse apparait en toute lettres pour éviter les robots). |Twitter : @JeanLucBoulin