À peine trois semaines après un centenaire fêté en beauté d’Office de Tourisme de France lors du Congrès organisé à Reims, et l’occasion d’entériner avec l’intervention conjointe des trois présidences la fusion des fédérations des échelons territoriaux, c’est encore tout l’institutionnel touristique qui sera à la fête à Pau du 15 au 17 octobre.

Des plénières pour partager tous ensemble

C’est le principe, on se réunit sur des thématiques qui nous concerne tous et on fait ses choix pour les ateliers. 

Cette année, on ouvrira la session par un retour sur le Manifeste pour l’Environnement qui avait conclu les #ET14. Le sujet reste toujours d’actualité, et nombre de destinations se sont engagées dans des actions positives de ce point de vue. Au-delà d’un état des lieux, cette session sera l’occasion d’un petit benchmark d’initiatives remarquées et remarquables, pour la plupart transposables, et d’un appel à intensifier nos efforts.

Après la traditionnelle humoristique de jeux de rôle, nous accueillerons Amsterdam, souvent montrée du doigt lorsque l’on évoque le surtourisme. Nico Mulder viendra nous expliquer comment sa structure en charge du marketing, et donc de la promotion, est passée à un objectif de gestion de la destination, avec des mesures destinées à davantage choisir la clientèle, à préserver le cadre de vie des habitants.

photo des rencontres du etourisme #et14

L’après-midi nous permettra de revenir vers des sujets plus “numériques”, avec le traditionnel Etourisme Startup Contest qui verra cinq entreprises venir pitcher leur projet, ainsi que les Social Media Awards au cours duquel trois destinations se disputeront les Prix du Jury et du Public. Entre les pitchs et les prix, nous aurons le plaisir d’accueillir Sophie Lacour, qui viendra nous faire le point sur les technologies émergentes dans notre secteur du tourisme, les tendances, comportements et attentes, qui après une période de maturité technologique pourraient demain changer la donne.

Le jeudi matin sera traditionnellement consacré aux 15mn chrono, avec cinq intervenants cette année auxquels je laisse la primeur de vous présenter leurs sujets, c’est comme un bon film, c’est toujours mieux sans avoir vu la bande-annonce 😉

Enfin, ces plénières se concluront par une table-ronde orchestrée par Sophie Moreau qui verra se mêler au cours des échanges le management, le bien-être au travail, l’égalité homme-femme et l’utilité sociale. 

Des ateliers pour choisir ses thématiques

Comme d’habitude, quatre sessions composées de six choix (et parfois même sept avec des ateliers “Exposants”), le choix peut s’avérer compliqué.

Si nos amis Community Managers ont un parcours presque sur-mesure, il leur faudra bien faire un choix mercredi en fin de matinée entre les formats publicitaires et le marketing d’influence. Pour la fin d’après-midi, un “Main dans le Cambouis” sur les stories, puis les tendances 2019 avec le palmarès des destinations jeudi matin, et le traditionnel débat entre Nicolas de Dianous et Seb Répéto le jeudi après-midi viendront le compléter.

photo des rencontres du etourisme #et14

Une fois n’est pas coutume, le baromètre de Guy Raffour, agrémenté de nouveaux indicateurs environnementaux ouvrira le bal des Conférences le mercredi fin de matinée. On y retrouvera également une présentation de cinq projets innovants soutenus par la Région Nouvelle-Aquitaine, ainsi que le jeudi après-midi, Laurence Body qui viendra nous expliquer en quoi le design peut accompagner le changement.

Les Focus débuteront traditionnellement par la stratégie numérique de notre invité d’honneur, Amsterdam, avant de se projeter sur les nouvelles ambitions du CRT Auvergne Rhône-Alpes, présenté en région la semaine prochaine, le smart tourism d’ONLYLYON, consacré par la Commission Européenne, et se concluront avec nos voisins belges venus présenter leurs travaux sur les Ardennes.

Nouveau format sur les Battles, un débat mouvant inaugurera la première session, sur la thématique du numérique pollueur, dont on parle beaucoup en ce moment dans la presse. Laurent-Pierre Gillard aura envie de vous persuader que la Réalité Virtuelle, c’est enfin le moment d’y aller, et Jean-Luc Boulin qu’il va falloir vous préoccuper de vos sociopros encore plus que de vos voyageurs… si si !

Sur les retours d’expériences, on parlera (encore) de la commercialisation des activités avec différents outils utilisés par nos destinations témoins, puis des grands événements marqueurs de territoire. Le jeudi permettra d’aborder la question des transports en pleine mutation puis de conclure avec notre partenaire Expedia et ses destinations partenaires.

Après deux session réseaux sociaux le mercredi, les Mains dans le Cambouis aborderont des initiatives autour du son dans les destinations le jeudi matin, puis le Yield Management en début d’après-midi.

Enfin, pour ceux qui apprécient la terrasse du Palais Beaumont, le format Plein Air vous éloignera des plafonds moches avec Pierre Eloy et ses invités, vous invitera à découvrir de nouvelles micro-aventures le jeudi matin avant de parler startups, incubateurs et destinations.

photo des rencontres du etourisme #et14

Vidéo le mardi après-midi

Une masterclass sur la vidéo débutera dès 15h le mardi après-midi. Cinq experts viendront décrypter l’influence de la vidéo dans le secteur du tourisme en dévoilant leurs conseils et bonnes pratiques.

Puis de 17h à 19h, bien calés dans les fauteuil de l’Amphithéâtre Lamartine, vous pourrez assister à la projection des 45 vidéos amateurs sélectionnés par l’équipe du Wonder France Festival, dont le jury aura la lourde tâche de décider des huit prix remis dans la foulée, le neuvième étant celui du public. De quoi se donner des idées de vacances dans toute la France, sans avoir à prendre l’avion !

À l’issue de la remise des prix, les exposants t’invitent pour un apéro qui marquera l’ouverture du Forum de l’Innovation, deux heures pour déjà commencer à prendre contact avec les nombreuses entreprises présentes tout au long des deux prochaines journées.

Et les “à-côtés” ?

Oui oui, ne t’inquiète pas, il y a toujours les Foulées Numériques pour les sportifs, rendez-vous à 7h15 en centre-ville devant l’Hôtel Continental pour les motivés.

Oui oui, il y aura bien la soirée de gala le mercredi soir, avec DJ, les bars de destinations et entreprises pour varier les plaisirs, et cette année, pour ceux qui souhaitent s’amuser et faire une petite pause dans leurs dégustations, un Burger Quizz des #ET15 de 22h à 23h ! Soyez ponctuels si vous voulez avoir une chance d’être l’un des deux candidats !

Il y aura aussi quelques défis, quelques surprises, mais vous en saurez plus une fois sur place 😉

Et puis bien évidemment, pour être cohérent, on vous encourage tous à penser à la planète, dans vos modes de transports, une fois sur place. De notre côté, le traiteur est briefé sur le zéro plastique, et proposera pour la première fois des menus vegan et sans gluten. Le Palais Beaumont s’engage lui aussi dans une démarche RSE, et l’organisation a commandé à Eco-Act un audit ainsi qu’une compensation globale de l’événement. C’est déjà un bon début avant d’envisager collectivement d’aller encore plus loin… On en reparle…dès l’intro du mercredi matin !

 

PARTAGER
Article précédentOptimiser mon contenu pour valoriser mon offre sur le web
Prochain article5 tendances franches dans un cahier audacieux
Ludovic a démarré sa carrière en Auvergne, à l’Agence Régionale de Développement, puis dans un cabinet conseil sur les stratégies TIC des collectivités locales. Il a rejoint en 2002 l’Ardesi Midi-Pyrénées (Agence du Numérique) et a plus particulièrement en charge le tourisme et la culture. C'est dans ce cadre qu'il lance les Rencontres Nationales du etourisme institutionnel dont il organisera les six premières éditions à Toulouse. À son compte depuis mai 2011, il est Consultant etourisme, intervient sur de nombreux séminaires, manifestations et congrès, accompagne des structures sur leur stratégie, en AMO, ou en formation. Il organise les Rencontres Nationales du etourisme institutionnel pour le compte d'UNITEC et la Région Nouvelle Aquitaine à Pau, après les avoir initiées à Toulouse. En 2013, il co-fonde avec ses associés et blogueurs Pierre Eloy et François Perroy la société Agitateurs de Destinations Numériques, initiatrice des concepts d'Internet de Séjour, de Secrets Locaux et de Conciergerie de Destination. C’est à partir de ce travail quotidien qu’il se propose d’alimenter ce blog, en livrant ses impressions et commentaires quant au développement des nouvelles technologies au sein des structures publiques de tourisme.