Tourisme Nouvelle-Zélande a mis en ligne dernièrement la dernière version de son site web qui s’avère un virage à 180 degrés de sa stratégie marketing de destination touristique. Ce nouveau site se consacre à 100% à la planification de voyage en ligne et utilise à la fois l’expertise de la destination, des voyageurs et des prestataires et le tout, de manière collaborative, pour faciliter la planification du voyage. Vous pouvez d’ailleurs consulter plus d’informations à ce sujet dans le billet Tourism New Zealand in major online overhaul de Tnooz.

Ce nouveau virage m’a inspiré un billet de blogue sur le rôle d’un DMO (Destination Marketing Organization) ou d’un office de tourisme avec l’avènement du web, des réseaux sociaux, du mobile, etc. créant un voyageur de plus en plus expert de la destination. Plusieurs intervenants se questionnent : quel est le rôle de l’office de tourisme dans ce cas?

Le curateur de contenu

Bien que ce concept de curation ne soit pas beaucoup répandu en Amérique du Nord, l’office de tourisme aura de plus en plus le rôle d’expert officiel de la destination et de curateur de contenu dans les médias sociaux. De plus en plus, on parle d’infobésité à tous les niveaux et le secteur touristique n’en fait pas exception. Tellement d’information est disponible aux e-touristes lors de la planification d’un voyage que ce dernier doit avoir beaucoup de temps disponible pour rechercher et consulter les différentes sources d’informations et sélectionner les plus pertinentes. L’internaute est un être pressé et l’e-touriste aussi.

Alors pourquoi ne pas profiter de cette opportunité en tant que destination pour faire la curation du contenu le plus pertinent sur la destination et les présenter aux voyageurs en tant que destination? La valeur ajoutée est grande pour l’utilisateur : regrouper l’ensemble du contenu le plus pertinent au même endroit pour lui faire économiser du temps. De plus, la curation du contenu par la destination assure un point de vue officiel ou vérifié sur la destination.

Expert de la destination

L’office de tourisme, de par son expertise et son accès à une source d’information sur sa destination, ne perdra jamais le rôle d’expert officiel de la destination. En ce sens, la destination est le chien de garde de l’information officielle sur une destination et est une source crédible pour l’e-touriste dans son processus de planification de voyage. Cet aspect ne doit donc pas être négligé et la destination doit à la fois publier du contenu officiel de sa destination ainsi que la curation de contenus à travers les médias sociaux afin de rester pertinente.

Comment s’aligner vers cette nouvelle vision de l’office de tourisme

L’office de tourisme doit donc s’adapter à cette nouvelle réalité en jouant la carte du double rôle. À cet effet, il faudra s’assurer d’engager une ressource responsable de la veille de la destination en ligne et effectuant la curation du contenu. Cette ressource doit avoir une bonne connaissance de la destination, de ses enjeux, ses clientèles et ses marchés et doit bien connaître les médias sociaux et les outils de veille afin d’avoir un processus de veille et de curation performant et efficace. De nombreux outils gratuits existent pour effectuer cette veille (Google Alerts, Twitter Search, etc.) et des outils payants (Radian 6, Trackur, etc.)

Pour en savoir plus sur le rôle clé de la curation pour un office de tourisme, je vous invite à consulter l’excellent article du consultant américain Troy Thompson sur le sujet Curation is the Key to Staying Relevant. Et vous, que pensez-vous du rôle actuel de l’office de tourisme?

PARTAGER
Article précédentMixez votre séjour en Béarn – Pays Basque…
Prochain articlePartez tranquilles ! Le baromètre Raffour 2011 indique Beau temps sur l’etourisme
Directrice de la stratégie digitale chez Parkour3 à Montréal (Québec, Canada) et blogueuse etourisme, Karine Miron est passionnée par la stratégie web et particulièrement par ses applications dans le secteur du tourisme. Elle possède plus de 7 années d'expérience en agence digitale et de publicité au niveau de la stratégie. Diplômée à la maîtrise en commerce électronique de l’Université de Sherbrooke, elle a également complété un B.A.A. en gestion du tourisme à l’Université du Québec à Montréal en avril 2008. Elle détient également un blogue professionnel portant sur le tourisme en ligne, www.karinemiron.com. Elle a travaillé pour de nombreux clients touristiques tels que Tourisme Québec, Air Canada, Vacances Air Canada, Tourisme Îles de la Madeleine, Spa scandinave, etc. Elle a aussi travaillé pour le portail touristique BonjourQuébec.com à développer une stratégie dans les réseaux sociaux pour positionner la destination touristique du Québec auprès des différents marchés ciblés. Au cours de la dernière année, Karine a donné diverses conférences et séances d’informations pour les professionnels de l’industrie du tourisme au Québec et en Europe. Blogue : www.karinemiron.com Email : kmiron at etourisme.info

2 COMMENTAIRES

Comments are closed.