Les événements d’envergure nationale alliant tourisme, innovations et digital et s’adressant aux institutionnels et/ou aux acteurs privés ne sont pas légion et peinent à perdurer.

Par pudeur et manque d’objectivité, je ne gloserai pas sur les Rencontres Nationales du etourisme de Pau… à peine oserai-je vous rappeler que la quinzième édition se déroulera les 15-16 et 17 octobre 2019…

Les Académies du Tourisme d’Aix-les-Bains, après un joli départ, n’ont pas franchi le cap de la quatrième édition. Tourisme Numérique à Deauville, faute d’envisager un positionnement international pourtant manquant dans le paysage, s’est arrêté à sa cinquième édition. Et juste avant de souffler sa dixième bougie, c’est VEM, Voyage en multimédia, qui a rendu l’âme faute d’avoir pu/su jouer l’alternance entre Cannes, où s’était tenu avec succès #VEM8, et Saint-Raphaël, berceau de l’événement.

Qu’à cela ne tienne, voici venir INTO Days, au Palais des Festivals de Cannes donc, qui a pour volonté de réunir acteurs publics et privés du tourisme numérique, avec une ambition internationale qui sied bien évidemment à son implantation.

Oublions donc les querelles de chapelle, passons sous silence les difficultés liées à la programmation, réjouissons-nous d’un tarif spécial première édition à -50% qui balaiera probablement de nombreuses réticences à s’y rendre ! Voilà donc dans deux semaines ce nouvel événement que participants, intervenants, exposants attendent maintenant avec impatience pour juger sur pièce ! Car l’ambition affichée est importante, puisqu’il vise à « Rassembler tous ceux qui réfléchissent, expérimentent, partagent un tourisme innovant en réponse à un consommateur plus exigeant, plus concerné, plus responsable. »

Un programme plus que dense

Ce sont environ 70 contenus différents, oscillant entre 10 et 45mn, qui vont être proposés durant ces trois journées. Des interventions inspirantes et des Masterclasses en plénière, des Workshops avec ateliers pro “ready to use”, de débat, participatifs, pratiques s’enchaîneront à un rythme effréné, des agoras, des parcours thématisés autour de sept filières des rendez-vous BtoB, bref, une foison de formats différents à tel point qu’il pourrait en devenir compliqué de bâtir son agenda !

Quelques thématiques ont toutefois été définies pour vous aider à faire votre choix, avec notamment l’approche client, l’écosystème global, les contenus, l’offre et l’accélération digitale. La clientèle chinoise, et la créativité québécoise, avec l’incontournable Paul Arseneault, seront à l’honneur lors de cette première édition, qui n’usurpe pas sa vocation internationale avec les interventions annoncées des Ministres du Tourisme de la Grèce et du Liban.

Une centaine d’intervenants, parmi lesquels vous retrouverez quelques-uns de nos blogueurs avec Jean-Luc Boulin, François Perroy et votre serviteur, mais aussi Nicolas Barret, Guillaume Cromer ou encore Sébastien Répéto et Nicolas de Dianous, nos duettistes du social travel !

Par ailleurs, Grégoire Chartron, de Le Weboskop, concluera ces trois journées le jeudi 31 janvier à 14h40 avec la troisième édition des Trophées de la Vidéo Touristique, pour laquelle 170 vidéos provenant de 35 pays différents ont été visionnées afin d’aboutir aux 16 nominés qui se disputeront les quatre Trophées. Allez, je vous en pose une ici, au hasard, pour vous donner envie de regarder les quinze autres…

Des exposants

On retrouve bien entendu la recette classique de ce type d’événements, avec divers espaces d’exposition. Le marketplace compte une vingtaine d’exposants. Les Into Home sont quant à eux séparés en 7 univers (Emploi & Formation, Culture et Patrimoine, Solidaire & Responsable, Transports & Hébergements, Tourisme d’Affaires, Bien-être & Santé et enfin Sports & Loisirs), et accueilleront une soixantaine d’exposants et partenaires.

De quoi largement occuper les éventuels moments libres de l’agenda 😉

Des rencontres

Evidemment, ce type d’événements, c’est aussi et avant tout l’occasion de croiser des têtes connues, d’en rencontrer de nouvelles, et pas seulement lors des sessions programmées ou sur les stands. Des business meetings sont ainsi prévus, sur réservation, de même qu’un vaste espace central de networking. Plusieurs “side events” se dérouleront également en parallèle du programme classique.

Et puis évidemment, il y a aussi les soirées ! Le site officiel est pour l’instant bien discret sur ce volet, mais nul doute que l’information sera divulguée à temps pour que l’on puisse se retrouver dans un contexte convivial et festif.

Et vous, vous en serez ?

Allez, on conclue avec le teaser vidéo pour résumer tout cela.

PARTAGER
Article précédentEn 2019, adoptez un tourisme éco-friendly
Prochain articleUne panoplie de services Google et 30 Go offerts par utilisateur !
Ludovic a démarré sa carrière en Auvergne, à l’Agence Régionale de Développement, puis dans un cabinet conseil sur les stratégies TIC des collectivités locales. Il a rejoint en 2002 l’Ardesi Midi-Pyrénées (Agence du Numérique) et a plus particulièrement en charge le tourisme et la culture. C'est dans ce cadre qu'il lance les Rencontres Nationales du etourisme institutionnel dont il organisera les six premières éditions à Toulouse. À son compte depuis mai 2011, il est Consultant etourisme, intervient sur de nombreux séminaires, manifestations et congrès, accompagne des structures sur leur stratégie, en AMO, ou en formation. Il organise les Rencontres Nationales du etourisme institutionnel pour le compte d'UNITEC et la Région Nouvelle Aquitaine à Pau, après les avoir initiées à Toulouse. En 2013, il co-fonde avec ses associés et blogueurs Pierre Eloy et François Perroy la société Agitateurs de Destinations Numériques, initiatrice des concepts d'Internet de Séjour, de Secrets Locaux et de Conciergerie de Destination. C’est à partir de ce travail quotidien qu’il se propose d’alimenter ce blog, en livrant ses impressions et commentaires quant au développement des nouvelles technologies au sein des structures publiques de tourisme.