Chers lecteurs.

Durant ce mois d’août, la rédaction du blog est en vacances. Nous en profitons pour vous faire redécouvrir des articles qui ont été publié durant ces 12 derniers mois.

Ce post de Anne-Sophie Latry a été publié le 11 avril 2016

Si vous avez un compte Instagram, vous connaissez forcément ce logo, vous le voyez souvent apposé du nom d’une ville voir d’une région et vous connaissez probablement le compte @IgersFrance. Mais ce que l’on sait moins, c’est que ce logo représente la plus grande communauté reconnue par Instagram avec une marque déposée : INSTAGRAMERS®.

instagramers

Les connexions entre les comptes instagramers locaux et les offices de tourisme (ou CDT/ADT/CRT) sont fréquentes : organisation d’instameet en partenariat, concours photos, expos… Instagramers est une communauté puissante sur laquelle les gestionnaires de destination peuvent s’appuyer pour faire découvrir notre beau pays, mais pour cela, il est important de comprendre son fonctionnement et ses exigences.

Petit point lexique avant d’aller plus loin, “Igers” est le diminutif d’Instagramers et les “Manigers” sont les community manager des comptes Instagramers. 

J’ai interviewé Philippe Gonzalez, le fondateur d´INSTAGRAMERS, le principal réseau mondial de fans d’Instagram et Hervé Bois, le coordinateur de la communauté Instagramers France (IgersFrance).

phil_fundacion_anigersario5

Philippe González aka @philgonzalez est né en France mais vit à Madrid depuis plus de 20 ans. Outre avoir créé en 2011 la première communauté officielle reconnue par Instagram et déposé la marque INSTAGRAMERS, il a un CV qui en impose plutôt… 🙂 Au début des années 2000 il lance une start up (www.autocity.com) qui fut rachetée ensuite par Orange, puis après 9 ans en tant que responsable de contenus digitaux sur le web de la filiale espagnole de France Télécom, il est embauché par AMC Networks International, la boîte de production de célèbres séries télévisées telles que Mad Men, Breaking Bad, The Walking Dead etc.. Il y est en charge de la stratégie digitale sur la péninsule ibérique et pour toute l’amérique latine. Phil gère deux équipes qui s’occupent du digital 360º, depuis les développements et contenus webs, le community management pour plus de 30 chaînes de télés thématiques et les applications mobiles. C´est ainsi qu’il s’est spécialisé dans les nouvelles tendances de communication digitale.

Hervé BOIS aka @timbrado, vit près de Niort dans les Deux Sèvres et esHERVEBOIS photo portrait fevrier 2014t responsable marketing internet en charge de la transformation numérique au sein d’une mutuelle d’assurance. Il est sur Instagram depuis avril 2011, c’est par cette application qu’il se découvre une passion pour la photo. Aujourd’hui, il fait toutes ses photos avec un Iphone 6+, des photos prises dans l’instant et retravaillées si besoin sur l’iPhone en moins de 5 minutes. Ces thèmes préférés sont les paysages, Paris et toutes les belles villes de France et d’Europe.

Phil, comment et quand as-tu découvert Instagram ? 

PG : Un ami connaisseur du monde des apps m´a dit : « Philippe tu devrais télécharger cette appli. » Je l’ai téléchargé en novembre 2010 lorsqu’elle venait d’être lancée. Ce n’est qu’un mois après, lors d’un voyage en Thaïlande que je me suis rendu compte du coté addictif d’Instagram et du pouvoir de communication que cela allait représenter pour les utilisateurs, mais aussi pour les institutions, la presse, les marques.

Comment est née la communauté INSTAGRAMERS ?

PG : Et bien, un dimanche matin, comme tous les dimanche matins, j’ai eu le réflexe habituel d’ouvrir Instagram et de consulter les photos. J’ai capté une conversation où 4 utilisateurs se demandaient comment avoir plus de “followers” et “Likes”. Me basant sur mon expérience des réseaux sociaux, je leur ai rédigé une sorte de 10 commandements d’Instagram. Ils ont trouvé cela super intéressant alors j’ai décidé de lancer un blog : www.instagramers.com. A cette époque-là, Instagram n’avait même pas de site web ou blog corporatif. Alors, j’ai commencé à rédiger une sorte de manuel d’aide pour les utilisateurs d’Instagram, des tutoriels, ensuite j’ai commencé a interviewer des gens… De fil en aiguille, mon blog plaisait et on s’est dit, pourquoi ne pas se regrouper aussi et faciliter le contact. C’est ainsi que nous avons lancé les groupes de @IGersBCN (Barcelone) et @IGersMadrid et organiser nos deux premiers instameets en février 2011. Mon ambition n’était autre que d’apporter ce coté communautaire qu’Instagram ne facilitait pas. A l’époque, il n’y avait pas de messagerie directe, les gens n’osaient pas se donner rendez-vous, “devirtualiser” la relation amicale entamée sur Instagram. Cela avait du sens et des utilisateurs motivés par le coté associatif ont commencé à m’écrire pour avoir leur logo « Instagramers ». C´était grisant de voir toutes ces personnes du monde entier rallier un projet non lucratif, sans hiérarchie, ni organigramme, mais respectueux d’un même sens du contact.

Comment et où est développée la communauté Instagramers aujourd’hui ?

PG : Aujourd’hui, plus de 5 ans après, le blog a reçu plus de 8 millions de visites. Nous avons environ 500 groupes dans le monde dans 80 pays et nous organisons une cinquantaine d’évènements par mois. Des balades photographiques, des visites de musées, des instameets culturels ou des voyages de promotion touristique. Le hashtag #igers et ses variantes #igersFrance #IgersItalia #IgersManila etc.. dépassent les 200 millions de photos étiquetées sur Instagram et nous sommes l’unique association indépendante de fans d´Instagram organisée dans le monde. Nous avons un site web, une appli pour iOS qui est une version mobile du blog, nous avons mariés des gens, nous avons eu des « instababies » et nous avons une galerie permanente à la Fondation Culturelle de Teléfonica en plein centre de Madrid. Une belle récompense ! Plus de 300.000 personnes peuvent découvrir chaque année notre version de la photographie sociale à travers de ce projet en collaboration avec la plus grande entreprise espagnole de télécommunication. (voir www.instagramersgallery.com)

igersgallery 2
“Instagramers Gallery” à Fondation Culturelle de Telefonica de Madrid

Hervé, depuis quand t’occupes-tu de la communauté Instagramers France et qu’en est-il aujourd’hui ?

HB : Depuis novembre 2012. J’ai eu la chance de participer à l’un des premiers roadtrip/instameet en Catalogne en juin 2012. L’expérience fut fabuleuse, en rentrant en France je me suis donné l’objectif de créer des mêmes occasions de faire découvrir notre pays et j’ai eu l’opportunité de reprendre les rênes d’igersFrance. Aujourd’hui, nous couvrons une bonne partie du territoire français, (cf. http://www.instagramersfrance.fr/villes ) avec 35 villes et 120 animateurs de communautés locales Igers. Le développement se fait progressivement car nous attendons toujours qu’une petite communauté se crée et s’active réellement avant de l’incorporer au réseau. Nous venons de créer une association nationale IgersFrance pour fédérer et nous organiser au mieux.

Selon vous, existe t-il une « philosophie Instagramers » et comment la décririez-vous ?

PG : Instagramers se vit différemment selon les pays, les cultures et les leaders du projet au niveau local, ceci dit, notre priorité est d’apporter une réelle valeur ajoutée à Instagram, au delà des “j’aime” et de la course aux abonnés. Rencontres réelles entre utilisateurs, projets culturels et formations parfois aussi, grâce à nos « Instagramers Académies ».

HB : Le réseau instagramers est fait d’une mosaïque de communautés locales plus ou moins actives, qui souhaitent faire des choses ensemble autour de la photo. Pas de la photo pour se prendre la tête, technique et exigeante, mais la photo juste de qualité qui se diffuse sur Instagram. La bonne humeur et le partage, la soif de découvrir par l’œil et aussi par les rencontres, la volonté de faire découvrir à nos abonnés sont les ingrédients de notre activité débordante. Du coup, nos actions tournent autour de ces motivations : balades photographiques, road trip, événements, rencontres. C’est un cocktail subtil entre le faire ensemble, le montrer (dans notre fil instagram avec notre prisme de photographe) et le partage. Forcément de tout cela, se crée une synergie avec le tourisme local.

Instameets Igers
Les instagramers se réunissent partout en France (© IgersNice, IgersMarseille, IgersLyon)

Justement Hervé, quels partenariats développes-tu chez igersFrance mais aussi via les communautés locales, avec des gestionnaires de destination ?

HB : Les instagramers implantés souvent localement ont une façon particulière de prendre leurs photos (angles, spontanéité, gaîté, artistique, non figées…) propre au style instagram. Ce qui peut présenter un intérêt certain pour les institutions touristiques. Chaque instagramers à sa propre communauté. Mis bout à bout l’audience peut être considérable lorsque vous les réunissez. En contrepartie, les communautés instagramers bénéficient de certains privilèges de la part de ces partenaires touristiques : entrée gratuite, découverte guidée, ouverture dans des lieux non public, balisage de spots hautement photogéniques etc… Des partenariats voir des osmoses complètes sont en cours avec les communautés instagramers. Souvent, c’est l’Office de Tourisme qui en est le moteur, qui va provoquer les premiers instameets puis, quand la communauté est constituée, une collaboration étroite entre les 2 s’établit. D’ailleurs, je préconise toujours une indépendance de la communauté, cela permet une plus grande richesse dans les échanges, un grand recueil d’idées et une continuité plus pérenne de la production d’images et donc de la promotion du territoire. Je peux citer l’exemple de mon département, où le Comité Départemental du Tourisme des Deux Sèvres a déjà organisé avec nous (IgersDeuxSevres) pas moins de 6 rendez-vous annuels sous forme de visites guidées.

Insta actions
Instawalk organisé par l’OT Loire et Forez et IgersStEtienne, Challenge photo organisé par Nord Pas-de-Calais Tourisme, IgersArras et IgersLille, Instameet organisé par l’OT de Cognac et IgersCognac… Les actions entre les communautés officielles instagramers et les destinations se multiplient.

Hervé, que préfères-tu dans ta mission de coordinateur d’IgersFrance ?

HB : Les rencontres, l’enrichissement, le plaisir de monter des événements autour de mon loisir de photographe instagramers. Le groupe des manigers est génial et le mode collaboratif que nous avons promu est absolument fantastique à vivre. Certains manigers ont eu leur vie changée avec cette activité annexe, des nouvelles vocations se sont créées. J’aime cette richesse, ce mélange et ces différences à gérer quotidiennement. D’ailleurs je voudrais en profiter pour remercier l’ensemble des manigers d’Instagramers France à qui l’ont doit la vraie réussite de notre réseau !

Enfin, pouvez-vous tous les 2 nous révéler quelles sont vos applis de retouches de photos préférées ? 

HB : Je fais tout sur iPhone et la principale appli que j’utilise est Snapseed. Instagram lui-même suffit pour mettre en valeur ses photos en live.

PG : Même si je suis au courant de l’actualité et des lancements de nouvelles applications, je ne suis pas trop branché édition au niveau perso. J’utilise Snapseed pour mes photos et je me demande même si je ne vais pas revenir bientôt aux filtres et autres outils d’édition natifs d’Instagram. Instagram évolue peu à peu en une plate-forme qui n’est plus uniquement une appli de partage de photos, mais aussi de vidéos, de commentaires, de messagerie directe etc, un écosystème de divertissement qui se réinvente chaque jour et qui nous pousse aussi à changer à nous réinventer en tant qu’utilisateur.

Un grand merci à Phil et Hervé !

Comme l’a indiqué Hervé, l’association Instagramers France vient tout juste d’être créée, ce qui va permettre une meilleure organisation interne, la collecte de fonds, la mise en place d’un conseil avec des membres actifs… Parmi le conseil d’administration, un poste de “Chargée de la communication et des relations avec les OT” a même été créé, preuve de l’importance que veut donner IgersFrance aux partenariats avec nos offices de tourisme 🙂 Ce poste est actuellement occupé par Mylène Fargeot, manigers @IgersBourgogne (contact : mylenefargeot@gmail.com / contact général : igersfrance@gmail.com )

Vous aussi vous avez une communauté Instagramers du côté de chez vous ? N’hésitez pas à nous laisser vos témoignages sur la mise en place d’opérations en partenariat en commentaires de cet article 🙂