Merci à Thomas et Ludovic Renoult, invités du blog, qui ont rédigé cet article :

La mise à jour de l’algorithme Google portant le nom de « Panda update » a sans doute été la plus médiatisée depuis la création du moteur de recherche. Et pour cause ; au printemps dernier, elle a fait un sacré ménage dans les pages de résultats anglo-saxonnes

Nous avons réalisé une petite étude pour mesurer l’impact de cette mise à jour sur le positionnement des sites e-tourisme en France et identifier les gagnants et perdants.

Panda j'aime j'aime pas
(Source) La logique derrière Google Panda: la meilleure expérience possible pour l’internaute

Avant Panda, les sites des établissements touristiques, étant pour la plupart peu optimisés pour le référencement, se retrouvaient souvent en moins bonne position que des sites verticaux (ou agrégateurs de contenus) très bien optimisés mais offrant (dans certains cas) une moins bonne expérience pour l’utilisateur (peu de contenu / pas à jour…)

Les analyses faites sur les sites anglo saxons « post Panda » ont clairement décrit un recul des sites verticaux au profit des sites des établissements touristiques ; plus authentiques aux yeux de Google.

Annuaire hotels Landes

Un site visible sur « hôtel landes », mais que l’internaute souhaiterait éviter


Alors, que s’est-il passé concrètement ?


Les établissements touristiques

Si l’hôtel les Hortensias du Lac à Hossegor grimpe vivement sur Google, ce n’est pas aussi flagrant chez ses confrères. Il semblerait que le Panda français soit un peu plus doux que la première mouture américaine de la mise à jour.

Les agrégateurs de contenus

Certains sites « agrégateurs de contenus » comme sites-hotels.com connaissent un recul non négligeable à la suite de Panda. Mais ce n’est pas le cas de tous. Les OT et CDT avaient fort à craindre avec Panda car la plupart de leur contenu est issu d’une source commune, mais Panda perçoit leur valeur ajoutée : le site du Comité Départemental du Tourisme des Landes gagne en visibilité et les sites d’offices du tourisme grignotent aussi quelques positions.

Les sites de réservation

Même si son contenu n’est pas entièrement unique, grâce à sa notoriété et à la valeur ajoutée qu’il apporte, Booking.com a grappillé quelques positions après le passage de Panda. Mais une fois de plus, Google fait la distinction parmi les sites de réservation. Ainsi, le concurrent de Booking.com, Federal Hotel (Annuaire d’hôtels + réservation en ligne) connaît lui un recul.

Les guides de recommandations et d’avis

Le site TripAdvisor est la référence des sites de voyage & recommandations. Son contenu est unique, créé par des milliers d’utilisateurs, et sa notoriété est telle que Google ne peut l’ignorer. TripAdvisor est un des grands gagnants après Panda, même si l’authenticité des avis est parfois mise en doute.

Et les comparateurs dans tout ça ?

Si Trivago.fr (moteur de comparaison d’offres en provenance de Booking.com ou Ebookers.com) stagne sur la plupart des requêtes, certains comparateurs voient rouge : le bonprix.com (comparateur pour agences de voyages en ligne) chute largement.

Une fois de plus on s’aperçoit que la notoriété est un facteur primordial pour Google. Un site référence comme Liligo, avec une vraie ‘marque’ dans le tourisme et une présence sur les réseaux sociaux, plait plus à Google Panda que Ciao le comparateur d’avis généraliste.

Infographie tourisme Panda

Résultats de notre étude « avant / après » la mise à jour Google Panda

 

Conclusion

Google réussit une belle prouesse : ne pas pénaliser une catégorie de sites intégralement par rapport à une autre, mais faire la différence entre des sites que les internautes « aiment » et ceux qui n’apportent pas la même satisfaction.
Les grands gagnants de Panda sont les sites d’établissements touristiques et les spécialistes de l’e-tourisme qui apportent une vraie valeur ajoutée à l’internaute.

Il est temps de vous connecter à Google Analytics ou Xiti et de regarder si une tendance se dessine sur votre courbe de trafic depuis le 12 Août 2011… Racontez-nous dans les commentaires !

Thomas & Ludovic Renoult
Référenceurs dans les Landes