#FET5 : la destination intelligente sera intelligible et relationnelle ou ne sera pas !

104MSDCF

Les Francophonies de l’etourisme ont été organisées de main de maître par la Ville de Sherbrooke, Destination Sherbrooke et Tourisme Cantons de l’est du 14 au 16 juin au Québec donc. J’ai eu le plaisir avec Paul Arseneault et Jean-Baptiste Soubaigné d’animer les réflexions pour produire une conférence de 2h30 avec une troupe internationale de 23 cerveaux en ébullition.

Du beau monde en vérité : 

  • Claudine Barry, analyste Réseau de veille en tourisme – Québec
  • Émeline Hébert, analyste, Institut du tourisme du Valais – Suisse
  • Denis Genevois, Centre de compétence en tourisme de Namur – Belgique
  • Jean-Alain Pigearias, Conseiller Cap sciences – France
  • Lise Trincaretto, Directrice Office du tourisme du Pays de Vaison Ventoux – France
  • Deborah Reichert, Directrice Office de Tourisme de Luxeuil-Les-Bains – France
  • Marie Jeanne Trousset, Responsable Master e-tourisme et professeur de Marketing Université d’Angers – France
  • Isabelle Rawart, Chargée des actions e-gov, e-tourisme, e-santé, Smart Cities, e-mobility AdN Agence wallonne du Numérique – Belgique
  • Christophe Bergamini, Directeur Office de tourisme de Kaysersberg – France
  • Véronique Loecken, Promotion ADT 67 (agence de développement touristique du Bas-Rhin) – France
  • Yves Seney, Directeur TI, Ville de Sherbrooke – Québec
  • Daniel Chamberland-Tremblay, Pôle d’excellence de l’Université de Sherbrooke – Québec
  • Helène Vanderbergh, Coordonatrice expérience client Destination Sherbrooke – Québec
  • Nadine Gelly Directrice, Vitrine culturelle de Montréal – Québec
  • Alain Larouche DG, Tourisme Cantons-de-l’Est – Québec
  • Reda Khomsi, Professeur DEUT, UQAM – Québec
  • Frédéric Gonzalo, Consultant, Gonzo Marketing – Québec
  • Jean-Marc Lecouturier, Consultant, LJM Conseil – Québec
  • Nicolas Lupien, Sherbrooke I/O – Québec
  • Éric Desmarais, Directeur général Sporobole – Québec
  • Paul Arseneault, Titulaire Chaire de tourisme et directeur du Réseau de veille en tourisme
  • Jean-Baptiste, Soubaigné Chargé des stratégies numériques Missions des Offices de tourisme et pays touristiques d’Aquitaine
  • Paul Fabing, Directeur Pôle Qualité de l’accueil Agence d’attractivité d’Alsace – France

À partir d’un certain nombre d’analyses de tendances fortes qui concourent à la constitution des villes intelligentes (big data, objets connectés, économie collaborative, éthique, etc.), nous voulions poser la problématique du passage de la ville à la destination intelligente, c’est-à-dire comment valoriser “l’intelligence” d’un territoire au bénéfice de son attractivité et de l’accueil des visiteurs. 

fet5-2

Nos amis québécois ont bien fait les choses. Vous pouvez télécharger le pdf du support de la conférence, ou mieux encore voir la vidéo !

Vous avez sans doute déjà lu l’indispensable synthèse complète d’Aude Lenoir, du réseau Veille tourisme

Le thème de la destination intelligente invite facilement à de nombreux fantasmes autour de la réalité virtuelle et/ou augmentée, de la robotisation, de l’hyper-connexion, d’une certaine perte de contrôle… bref un thème qui peut foutre les jetons, comme le montre si bien la vidéo qui débute la conférence et que je vous remets ci-dessous.

Le groupe d’experts a essayé d’y voir clair et de poser quelques principes pour réussir une destination intelligente :

  • elle doit rendre le territoire plus intelligible, appréhendable plus facilement, de manière personnalisée
  • elle considère les touristes comme des locaux d’un ou plusieurs jours, pour répondre à la volonté “d’immersion” des visiteurs
  • elle se partage avec toute la population, accueillante et accueillie, et pas qu’avec les geeks !
  • elle se met au service de la relation-client, et ne la remplace pas !
  • elle se déploie au travers d’une communauté d’accueil la plus large possible

Bien entendu l’éthique s’est imposée comme incontournable dans la réflexion avec deux points essentiels : la transparence de la démarche et le respect du droit à l’anonymat.

Nos experts se sont ensuite lancés courageusement dans l’écriture et la présentation de 5 scénarii prospectifs pour faire comprendre comment demain la destination intelligente pourrait être vécue par les habitants et les visiteurs. Et ce n’est pas piqué des vers ! 😉
Jean-Baptiste Soubaigné vous en parlera lundi prochain ici même. Quel teasing, le suspense est insupportable ! 😉

En conclusion, je voudrais souligner l’intérêt de ce type d’exercice qui permet de secouer le cocotier de nos petites certitudes et de rendre le collectif “intelligent” !

Ce groupe s’est révélé fantastique tant sur le plan de l’écoute, de la créativité, de l’engagement, de l’esprit d’équipe… bref de la positivité. Et ça fait du bien de participer à une telle aventure, surtout quand le résultat s’avère enthousiasmant. Bravo et merci à tous pour avoir enchanté ces 3 jours…

Vivement que ça recommence ! 😉

2016-06-14 09.16.2520160614_13330320160615_10481920160616_212530

PARTAGER
Article précédent#Garocamp connecte les festivals
Prochain articleFestivals et tourisme sont-ils cousins?
Paul FABING est directeur du pôle qualité de l'accueil à l'Agence d'Attractivité de l'Alsace (AAA). Architecte de formation, ancien consultant tourisme, chef du service Tourisme de la Région Alsace et directeur de RésOT-Alsace (Réseau des offices de tourisme), il occupe cette fonction depuis 2015. Entre autres missions, l'AAA est propriétaire, gestionnaire et animateur du système d’information touristique alsacien qui consolide l’ensemble des informations recensées par les OTSI et de nombreuses structures partenaires. Plus de 220 sites touristiques institutionnels et publics alsaciens (la totalité en fait), beaucoup de sites nationaux publics et privés, la plupart des éditions papier, les actions de promotion et les outils mobiles s’appuient sur cette base de données pour offrir aux touristes des services fondés sur la même information. Ainsi les OTSI, coordonnés par l'AAA, se sont placés au cœur de la problématique touristique alsacienne et occupent une place prépondérante dans le développement de l’etourisme. Promis, il s’efforcera de ne pas rédiger en Alsacien, et apportera sans doute un petit vent d’est rafraîchissant dans ce blog (les Alsaciens ne sont pas aussi sérieux qu’il n’y paraît…). L’extranet du RésOT-Alsace Alsace. Email : pfabing at etourisme.info (cette adresse apparait en toute lettres pour éviter les robots).