Bon, c’est easy Friday, alors je sais que ce n’est pas le moment de vous prendre la tête avec un sujet trop lourd ou qui suscite trop la réflexion. J’ai donc pensé que vous seriez intéressé de découvrir les résultats de la plus récente étude de la firme Edison Research, sondant le comportement du consommateur américain sur des sujets tels que l’utilisation des médias sociaux, le podcasting, les appareils d’assistance vocale et plus encore.

Ayant visionné le webinaire portant sur le sujet ainsi que le document de support, permettez donc que je vous partage ce qui sont selon moi les faits saillants, et leur impact pour notre réalité en marketing touristique.

Facebook: la croissance est finie

C’est sans contredit la plus grosse nouvelle, même si on s’y attendait quand même, compte tenu de tout le battage médiatique négatif depuis le début 2018: pour Facebook, l’heure de la récréation a sonné!

L'utilisation de Facebook, en baisse aux États-Unis. Source: The Infinite Dial 2018
L’utilisation de Facebook, en baisse aux États-Unis. Source: The Infinite Dial 2018

Comme on peut le voir dans cette étude, qui est réalisée sur une base annuelle depuis 1998, on voit clairement la tendance lourde de croissance pour Facebook au cours de la dernière décennie. Pour la première fois toutefois, on observe une baisse en 2018, qui ramène au niveau d’utilisation de 2015.

Ah, mais ça, on le savait déjà, hein? Ce sont surtout les jeunes qui quittent le navire, non? Eh bien non, justement… L’hémorragie est certes plus marquée chez les moins de 34 ans, mais elle affecte également les utilisateurs plus matures, entre 35-54 ans, soit un segment démographique important en tourisme.

Décline dans l'utilisation de Facebook, par groupe d'âge. Source: The Infinite Dial 2018
Décline dans l’utilisation de Facebook, par groupe d’âge. Source: The Infinite Dial 2018

Snapchat demeure pertinente!

Évidemment, tout n’est pas perdu pour Facebook qui continue de miser sur Messenger, Whatsapp et bien sûr, Instagram dans son écosystème de marque. Instagram s’avère d’ailleurs une plateforme de choix pour une majorité d’utilisateurs, avec près de 12% des consommateurs sondés.

Évolution dans l'utilisation des médias sociaux, 2017 vs 2018. Source: The Infinite Dial 2018
Évolution dans l’utilisation des médias sociaux, 2017 vs 2018. Source: The Infinite Dial 2018

La plus grande surprise de cette étude provient de Snapchat, chez qui on observe la plus grosse croissance d’utilisation, passant de 9% (en 2017) à 14% (en 2018). Cette croissance est d’ailleurs encore plus marquée chez les 12-34 ans, où Facebook est encore moins populaire et où Snapchat a véritablement le vent dans les voiles!

Utilisation des médias sociaux chez les 12-34 ans américains, 2017 vs 2018. Source: The Infinite Dial 2018
Utilisation des médias sociaux chez les 12-34 ans américains, 2017 vs 2018. Source: The Infinite Dial 2018

Les assistants vocaux: le prochain klondike

On en parle de plus en plus, et c’est le cas de le dire, car les assistants vocaux deviennent des acteurs incontournables du quotidien nord-américain. Pour Noël 2017, l’iPad a été déclassé de son trône de “cadeau le plus convoité” depuis plusieurs années par le Google Home et Amazon Alexa. Ces outils, utilisés surtout comme haut-parleurs pour l’instant, servent également d’assistant domotique à la maison, et de plus en plus comme outils de réservation en ligne, comme on le voit avec le skill développé par Expedia pour Alexa. (Voir vidéo ci-dessous, en anglais)

Ici encore, l’étude de la firme Edison Research s’avère plutôt instructive et on y apprend que c’est presqu’une maison sur cinq qui compte dorénavant sur cette technologie en son sein, une progression fulgurante compte tenu de ce phénomène assez récent.

Progression dans le niveau d'adoption des appareils d'assistance vocale. Source: The Infinite Dial 2018
Progression dans le niveau d’adoption des appareils d’assistance vocale. Source: The Infinite Dial 2018

Google nous dit d’ailleurs que 20% des recherches mobiles s’effectuaient de manière vocale en 2017, chiffre qui devrait passer à 50% d’ici 2020! Les entreprises touristiques sont-elle prêtes pour ce nouveau virage vocal? Au Québec et au Canada, nous semblons à la traîne face à ce phénomène. Et en France, ça dit quoi?

Lire aussi: Les impacts marketing de la recherche vocale

PARTAGER
Article précédentLa pente est raide, la côte sévère, mais il va falloir se renouveler
Prochain articleEt si on faisait une place de marché réelle ?
Frédéric Gonzalo est un passionné du marketing et des communications, oeuvrant depuis plus de 20 ans dans le monde du tourisme et du voyage. Début 2012, il fonde Gonzo Marketing et agit à titre de consultant en stratégie marketing, conférencier et formateur sur l’utilisation des nouvelles technologies (web, médias sociaux, mobilité). Il écrit régulièrement pour le bulletin TourismExpress ainsi que PAX Magazine, en plus de rédiger en anglais pour plusieurs publications dont Social Media Today, Skift, Tnooz, Business2Community et ehotelier. Son blogue traite de marketing et de tourisme numérique: www.fredericgonzalo.com