Cet article a été publié sur le blog etourisme.info en octobre 2016. Durant la coupure estivale, nous vous proposons de redécouvrir les meilleurs moments du blog de l’année passée. 

video-tourismeAprès avoir mis en lumière au printemps dernier le quotidien de 5 Community Managers de destinations touristiques, je vous propose aujourd’hui de faire un focus sur le travail mené par 2 offices de tourisme en matière d’auto-production vidéo.

Pour ceux qui suivent mon blog LeWeboskop vous le savez déjà, je suis un grand amateur de vidéo touristique ! Je prends d’ailleurs un grand plaisir à vous faire découvrir le fruit de ma veille dans ce domaine via la mise en ligne d’un panorama mensuel subjectif intitulé « Best Of Vidéo et Tourisme ».
Alors oui, je dois l’avouer et on me le reproche parfois, je présente la plupart du temps dans ce panorama des vidéos de destinations phares qui disposent bien souvent de budgets conséquents pour leurs réalisations. C’est pourquoi dans cet article je vais tâcher de palier à cet état de fait en vous présentant le travail vidéo mené par deux destinations, certes plus modestes, mais dont les réalisations démontrent à merveille qu’avec une bonne dose de motivation, d’imagination et d’énergie, il est tout à fait possible de réaliser des supports vidéo d’excellente qualité en toute autonomie avec un budget limité.

Merci à Erick Prunier (Directeur de l’Office de Tourisme de Binic-Etables-sur-mer) et à Paul Seron (Chargé de Webmarketing à l’Office de Tourisme de Frontignan) qui nous dévoilent leurs secrets de fabrication vidéo !

– BE CURIOUS DE TOUT (Erick Prunier)

Genèse du projet
L’office de tourisme de Binic en Bretagne vient récemment de fusionner avec celui d’Etables-sur-mer. Pour désormais communiquer auprès de nos clientèles, j’ai souhaité réfléchir pour la nouvelle structure née de cette fusion « BE TOURISME », à une stratégie web différente ainsi qu’à la naissance d’une marque de territoire qui inviterait à « être » plutôt que d’ « avoir »…
BE CURIOUS DE TOUT est une série de vidéos expérientielles, courtes, rythmées et immersives qui proposent de découvrir les nombreuses possibilités de vivre et partager des sensations et de se créer des souvenirs sur notre destination (be curious de dodo douillet, de boire un verre à la cool, de mordre à l’hameçon, de grand bol d’air…).
Par ce biais je souhaitais également offrir à mon équipe la possibilité de se mettre en scène, de renforcer leur image d’experts de la destination, rien de tel que vivre l’expérience pour en parler et donner envie aux autres d’en faire autant. A travers ces vidéos il s’agit aussi d’inviter l’équipe à penser l’offre et notre relation client de manière différente et ceci sur l’ensemble de notre activité, c’est une sorte de training pour faire évoluer et réfléchir au sens à donner à l’accueil et au service de l’office de tourisme demain.

Cibles et objectifs
Les cibles sont bien sûr nos clientèles traditionnelles, françaises et étrangères (familles, couples, amis) en leur offrant cependant un nouveau regard sur ce qu’ils peuvent vivre pendant leur séjour mais il s’agit également d’amplifier sur les canaux de diffusion numérique notre présence en tentant une approche différente et en délivrant un message mieux adapté au web qui permettrait de séduire notamment les primos-visiteurs et amorcer ainsi l’objectif du renouvellement de nos clientèles.
Mais je souhaitais que notre démarche soit aussi une manière de renforcer nos liens avec les professionnels du territoire en leur permettant de se mettre en scène eux-aussi ou de valoriser leur activité autrement que par le biais d’outils de communication plus traditionnels. Le message est simple, vrai, on ne triche pas, ces vidéos sont réalisées sans se souhaiter les meilleures conditions de tournage, en terme de météo par exemple s’il fait gris rien ne nous empêche de pratiquer l’expérience, et on tente d’exprimer le « bénéfice client » en s’assurant que la promesse pourra être tenue.
A travers cette stratégie les objectifs sont nombreux, nous allons développer d’autres approches en invitant par exemple des locaux à nous faire partager leurs bons plans sous forme de reportages en binôme avec un membre de l’équipe, en filmant « les dessous » de la destination ou en animant une communauté de « web-trotter » et de « live-trotter » pour une communication toujours plus collaborative en direct, nous offrirons ainsi un catalogue d’expériences vécues de différentes manières qui permettra de développer notre commercialisation de séjour et d’activités. J’imagine notamment en ce moment un séjour « Girly » et il est probable que nous réalisions une vidéo pour directement en faire la promotion ou inviter les 1ères « live-trotteuses » à le vivre en live et à le partager.

Budget dédié
Nos moyens sont limités, les petites structures comme les nôtres doivent faire preuve d’imagination, le budget consacré à la réalisation de ce projet est de l’ordre de 5000€ comprenant le travail sur la marque et l’achat du matériel. Il faut également prendre en compte le coût des formations du personnel.

Les différentes phases de réalisation / le temps global dédié (écriture – tournage – montage – diffusion…) / le personnel mobilisé
Cette première phase du projet s’est étendue sur 4 mois (création de la marque et réalisation des vidéos), avec une personne dédiée à plein temps pendant 3 mois en binôme avec une autre personne sur environ 30% de temps de travail pour la partie vidéo.
Nous avons d’abord travaillé sur la marque en partenariat avec une agence de communication pour bien définir le ton et l’esprit et créer une image qui nous ressemble. Puis pendant 1 mois nous avons travaillé sur les idées de scénarii et sur le cadre souhaité (ton, durée, ambiance etc…) pour ensuite passer au découpage et aux séquences de chacune des vidéos. Le choix des expériences fait il a fallu également faire les repérages, prendre les rendez-vous et caler un planning de tournage. Les tournages ont quant à eux été effectués sur 2 mois et les montages réalisés en même temps au fur et à mesure. L’objectif était de produire 6 vidéos et finalement 12 ont pu être réalisées.

Le matériel utilisé / les compétences techniques nécessaires / la formation effectuée en amont
Nous avons utilisé un NIKON 5300 ainsi qu’un micro ME1 de chez NIKON, une GOPRO HEROE 4 SILVER, et pour le logiciel de montage ADOBE 1ERE… et beaucoup d’énergie, de plaisir et de belles rencontres, mais ça ça ne coûte rien ;-).

Afin de développer les compétences au sein de l’équipe j’ai  souhaité former et accompagner Marie, pendant 2 ans elle aura suivi :
1- une formation en reporter de territoire
2- une formation photoshop
3- une formation Community management de destination
4- une formation en assistance de management numérique
5- une formation ANT (à venir)

L’ensemble de ces formations me permettront de la qualifier en chargée de projet etourisme et de lui permettre ainsi de montée en compétence en lui offrant la possibilité de s’impliquer dans un projet professionnel ciblé et professionnalisé.

Les retombées médiatiques sur le territoire / les statistiques de visionnage
Les retours ont été très positifs pour le lancement de cette campagne numérique qui s’est déroulée tout l’été avec la diffusion de 12 vidéos programmées sur les réseaux sociaux. Les prestataires concernés ont beaucoup apprécié de participer avec nous à ce projet et d’autres se sont déjà manifestés pour eux aussi intégrer les prochaines, signe d’un positionnement qui a fait sens.
Notre action a été relayée par France 3 au cours d’une émission thématique « Génération Bretagne » qui mettait en lumière notamment les initiatives novatrices en terme de communication touristiques en Bretagne. Plusieurs articles sont parus aussi en PQR, sur des réseaux professionnels ou sur la news letter du Comité Régional du Tourisme. D’autres contacts sont en cours avec des presses spécialisées.
Nous avons également réalisé un partenariat avec un nouveau réseau social franco-américain « mydistrik.com » en collaboration avec le réseau Sensation Bretagne.
Les vidéos sont également diffusées en boucle dans notre office de tourisme sur grand écran et notre prochain site web en cours de finalisation donnera la part belle à la thématique de « be curious » et assurera un relai de ces vidéos.
En quelques semaines c’est 1 millier de vues, une nouvelle session de diffusion est programmée pour la rentrée.

– LES BONS PLANS DE L’OFFICE DE TOURISME DE FRONTIGNAN (Paul Seron)

Genèse du projet
Souvent, avant la saison touristique, nous essayons de séduire et après aussi mais pendant, nous nous contentions de guider dans leurs choix la clientèle touristique sur notre territoire.
Nous sommes partis d’un constat simple qui est de remettre l’humain, le conseiller en séjour, en avant à travers le numérique.
Notre idée : un conseiller donne 3 bons plans chaque semaine pendant la haute saison.

Objectifs
Séduire notre communauté et la clientèle touristique potentielle en juillet / août et créer un contenu « frais » sur notre site web pendant la haute saison.

Cibles
La clientèle touristique qui est sur le territoire, celle qui est chez elle et qui va se rendre sur notre destination et notre communauté sur les réseaux sociaux.

Budget dédié / matériel utilisé
Pour les 11 vidéos réalisées pendant la haute saison (et d’autres suivront): Appareil photo Lumix FZ300 479€ + un pied 79€ + une carte SD 70€ + un micro à 2€ = Total de 630€

Temps global dédié pour une vidéo
½ journée pour l’écriture du scénario + tournage ainsi que ½ journée de montage.

Montage
Logiciel gratuit de montage Windows Live Movie maker.
Formation : formation d’1 journée sur Windows Live Movie Maker.

Personnel mobilisé pour la vidéo
Moi-même (pour les autres vidéos : 2 personnes : le conseiller en séjour + le réalisateur de la vidéo).

Diffusion
Chaque semaine une vidéo avec 3 bons plans différents.

Retombée médiatique
La vidéo a été déposée sur la chaine Youtube de l’office que nous avons intégrée sur notre site : 60 vues.
Sur la page Facebook de l’office de tourisme (2500 fans) : 20 réactions / 2 commentaires 15 partages / 4000 personnes atteintes et 1091 vues.
Chaque vidéo a été vue en moyenne 1000 fois.
La meilleure vidéo de la saison : semaine du 23/07 : les bons plans de Marion : 1475 vues 4000 personnes atteintes.

Si vous aussi disposez de vidéos réalisées de manière autonome au sein de votre structure et que vous souhaitez nous les faire découvrir, n’hésitez pas à les partager dans les commentaires de cet article !