Chers lecteurs.

Durant ce mois d’août, la rédaction du blog est en vacances. Nous en profitons pour vous faire redécouvrir des articles qui ont été publié durant ces 12 derniers mois.

Ce post de Jean-Baptiste Soubaigné a été publié le 20 mai 2016

DestinationGRCIl y a quelques semaines, Jean-Baptiste Soubaigné a fait suite à la journée de formation de la MOPA du 31 mars en écrivant un article sur l’importance de la relation client dans la commercialisation de produits de loisir. Cependant, la GRC peut aussi être liée au management. Elle permet en effet de motiver ses équipes en fixant des objectifs précis. Mettre en place une stratégie de GRC au sein de sa structure a pour avantage de fidéliser la clientèle touristique et de l’inciter à revenir sur son territoire.

Dans la continuité de cette journée, Béatrice et moi même vous proposons d’aller plus loin, en découvrant notre blog axé sur la relation client.

Avec deux autres camarades de notre master AGEST (Pauline Techer et Thomas Cougnon), nous avons travaillé sur la mise en place d’une stratégie de GRC dans les offices de tourisme et notamment au sein de celui de Biscarrosse. « Destination GRC, le blog de la relation client » est donc la conclusion de nos 6 mois de travail. Vous y trouverez une boîte à outils vous permettant de vous lancer dans ce projet.

 

Tout savoir (ou presque) sur la GRC

Notre blog expose différents points de la GRC : les bonnes pratiques, les conseils utiles pour se lancer dans une stratégie de Gestion de sa Relation Client, les outils essentiels, etc.

La page d’accueil est dédiée à un fil d’actualité d’articles liés à la GRC. Nous avons ensuite voulu expliquer la Gestion de la Relation Client dans son ensemble pour ensuite mieux la définir lorsqu’elle est appliquée au tourisme.

Si vous désirez vous lancer, le blog comprend également une page énonçant les pré-requis et les différentes étapes permettant d’enclencher une telle démarche (ici).DestinationGRC

 

« Destination GRC » appliqué aux Offices de Tourisme

Avant de se lancer, il est cependant essentiel de bien cerner le sujet et de sonder ce qui se fait ailleurs: dans d’autres secteurs comme le e-commerce ou les banques mais aussi dans d’autres stations touristiques. Tout univers confondu, nous nous sommes donc lancés dans un vaste benchmark. 

De nombreux exemples existent, cependant nous nous sommes concentrés sur quatre offices de tourisme ayant déjà bien développé une stratégie de GRC. A savoir:

DestinationGRC2

Toutes ces stations ont des approches différentes et ne sont pas forcément au même niveau d’élaboration mais en revanche, elles ont toutes le même concept, c’est-à-dire : placer le client au cœur de la stratégie afin de lui apporter la meilleure expérience de séjour.

 

Et les outils?

DestinationGRC3

Mais ce n’est pas tout ! Vous trouverez également un benchmark des différents outils (notamment des logiciels) essentiels à la mise en place d’un projet de GRC.

Il y en a pour tous les budgets (certains logiciels sont même gratuits) suivant les options ou modules choisis et la stratégie que l’on souhaite adopter. Bien sûr, il ne s’agit ici que d’une sélection des différents outils existants. Ces derniers ne demandent qu’à être connus et enrichis, alors n’hésitez pas à partager vos avis et à nous en faire connaître de nouveaux. 

 

Peu importent votre connaissance du sujet ou votre budget, n’attendez plus pour vous lancer : filez sur Destination GRC parce que, oui, la GRC … c’est SIMPLE !

PARTAGER
Article précédentL’internet des objets à l’assaut de l’observation touristique
Prochain articleOsons le cliché !
Apprenti blogueur pour etourisme.info et récemment diplômé du Master AGEST (Aménagement et Gestion des Equipements, Sites et Territoires Touristiques) à l’université Bordeaux Montaigne. Son temps libre est consacré à la « Geekerie », il est passionné par l’univers du numérique et des nouvelles technologies mais aussi par la culture Geek. A la recherche de nouvelle aventure il a décidé en novembre dernier de partir en Nouvelle-Zélande pour développer ses "english skills". Mais dans 1 an, il sera de retour pour de nouvelle aventures, alors n'hésitez pas, contactez le !