Elles l’ont fait !

Beaucoup d’Offices de Tourisme rêvent de [vraiment] prendre le temps de découvrir leur territoire et de l’explorer de fond en comble afin d’en connaître les moindres détails. A Cholet, c’est désormais chose faite.
De quoi s’agit-il ? Deux personnes de la Team Surprenant Choletais sont parties équipées d’un sac à dos, à pied, sans argent, durant une semaine et se sont laissées porter au gré des rencontres. Le concept n’est pas sans rappeler l’émission de TV Pékin Express, à ceci près que l’enjeu n’est pas de gagner des dizaines de milliers d’euros, mais de s’enrichir humainement.

Séduit par l’idée, je suis allé interviewer Clémence et Catherine, les deux compères parties, sac sur le dos, sillonner le territoire du Choletais.

Choletais Express

Choletais Express, quel est le principe ?

Clémence : Notre concept, c’était de partir toutes les deux, en stop, sans nourriture, sans hébergement, sillonner l’Agglomération du Choletais mais sans rien anticiper, aucun programme prédéfini. Le but c’était vraiment de se laisser porter par les gens : donc ils nous disaient où ils allaient, et nous on les suivait, tant que ça restait sur notre territoire.

Catherine : Une fois dans la commune, c’était soit au feeling, soit on suivait les conseils des personnes qu’on croisait. Mais on ne savait jamais le matin où on allait dormir le soir !

D’où vous est venue l’idée, quelle est la genèse du projet ?

Clémence : En juillet 2019, on a participé à un séminaire à Nantes, organisé par We Like Travel, « Travel To The Future », qui présentait différentes façons de voyager.

Catherine : On a eu plein de coups de cœur pendant cette journée et demi, mais le déclic s’est produit en écoutant un certain « Waël ». Waël, il baroudait un peu partout et a fini par se rendre compte qu’il ne connaissait pas d’où il venait, où il vivait : la Seine Saint Denis. Il a décidé de monter un projet de fin de stage : un documentaire « Mon incroyable 93 », où il va à la rencontre des gens et des lieux, pour montrer la richesse de son « chez lui ». On s’est regardées avec Clémence et je lui ai dit : « On devrait faire ça sur notre Agglo ! ». Et voilà, le tout début de l’histoire 🙂

Quels étaient vos objectifs à l’origine, ce qui vous a motivé de vous lancer dans cette aventure ?

Catherine : Les objectifs étaient nombreux :

  • Enrichir notre photothèque et vidéothèque
  • Avoir des témoignages de locaux
  • Avoir de la matière en prévision des éditions, des réseaux sociaux, du site web…
  • Mieux connaître notre territoire
  • Vivre une aventure hors du commun
  • Être de vrais Surprenants Choletais

Quand a eu lieu le tournage ?

Clémence : Le séminaire de We Like Travel a eu lieu début juillet 2019, et nous sommes parties la première semaine de septembre 2019, semaine de rentrée des classes, pas avec nos cartables sur le dos mais presque 😉.

Combien de temps êtes-vous parties ?

Clémence : 5 jours et 4 nuits ! Du lundi 2 septembre à 9h45 au vendredi 6 septembre à 16h 🙂

Choletais Express

Quels moyens humains et matériels a engagé l’Office de Tourisme ?

Catherine : Au niveau humain, l’équipe accueil a dû se serrer les coudes parce que sur 6 conseillères en séjour à Cholet, nous étions absentes avec Clémence une semaine, et une collègue avait aussi des congés cette même semaine.

Côté matériel, aucun investissement : on est parties avec ce qu’on avait déjà à l’Office pour le matériel photos et vidéos. Pour le reste des équipements (tente, matelas, duvet, sacs à dos…) on a des proches et des collègues parfaits qui nous ont prêté ce dont on avait besoin ! 

Quel a été le coût pour l’Office de Tourisme ?

Clémence : Catherine et moi, on avait un objectif initial, c’était de partir sans aucun argent. Pour des questions de sécurité, Myriam, notre boss, nous avait donné une « trousse de secours » : 100€ en liquide pour les 5 jours, et nous avions également une carte bancaire si besoin. Mais on se l’était promis, on ramènerait tout. Et on l’a fait : 0€ dépensé pendant cette semaine ! 😀

Etes-vous plutôt allées chez des particuliers ou des prestataires ?

Catherine : ça aussi, c’était un souhait de notre part. Comme on ne planifiait absolument rien et qu’on ne voulait pas de « facilités », on a choisi de vivre l’aventure qu’avec des particuliers, en ce qui concerne l’hébergement. Mais sur notre route, on a quand même rencontré des prestataires : vignerons et restaurateurs.

Quel accueil vous a été réservé par les locaux ?

Catherine : Juste incroyable ! Tout le monde a accueilli notre projet d’une façon très positive. Tous étaient ravis de nous aider, de nous parler d’eux, des endroits qu’ils aiment… Une gentillesse, une simplicité et une convivialité qui nous ont beaucoup marquées !

Choletais Express

Quels supports avez-vous créé (allez-vous créer) suite à cette aventure ?

Clémence : Les idées sont finalement nombreuses, et on en parle encore beaucoup aujourd’hui. On a d’abord créé en interne une vidéo teasing pour faire le buzz. Et on travaille depuis quelques semaines avec We Like Travel et un motion designer. Une série de 5 épisodes est actuellement en cours de publication sur nos réseaux sociaux et sur notre site web. La diffusion a commencé jeudi 5 mars, et se poursuit jusqu’au 19 mars, tous les 3-4 jours. Tous les épisodes sont à retrouver ici.

Catherine : on pense aussi diffuser cette série dans un cinéma local, en invitant les personnes que l’on a rencontrées pendant cette semaine. Une double page parle de notre aventure dans notre guide 2020 également.

Comment envisagez-vous de communiquer autour de cette action ?

Clémence : comme on le disait juste au-dessus, via les réseaux sociaux, notre site web, nos éditions print. On a aussi témoigné dans un tout nouveau magazine Choletais destiné aux 15-35 ans, qui s’appelle Hype.

Catherine : et le journal hebdomadaire local de notre Agglo, Synergences Hebdo, consacre un épisode par semaine (soit 13 semaines) à notre aventure jusqu’à cet été ! Sans doute d’autres surprises à venir…

Un budget com’ est-il prévu ou non ? Si oui, combien ?

Clémence : Au début, on ne savait pas ce qu’on allait faire des 39Go rapportés. Aucun budget comm’ n’était prévu. Et depuis, au gré des échanges, des témoignages, des rencontres, on saisit toutes les opportunités pour partager au maximum cette semaine. Et quitte à ce qu’il y ait un budget maîtrisé, on sait même les provoquer 😊

Pour l’instant, le budget comm’ consacré à Choletais Express a concerné une collaboration avec We Like Travel pour la réalisation de la série de vidéos et un échange de régie pour l’encart pub dans un magazine Choletais. Si on parle chiffres, ça représente 1300€ par épisode pour la création et deux campagnes sponsos local et conquête pour 2000€ chacune.

Choletais Express

Pour vous, c’est une action à réitérer ou ça va rester du one shot ?

Catherine : au départ, on imaginait une expérience en one shot. Notre objectif de base, c’était de découvrir minimum 10 communes. Objectif atteint ! Sauf qu’on a parcouru 13 communes sur 26, donc forcément, maintenant on est prêtes à repartir pour voir les 13 autres !! 😉

Après on réfléchit peut-être à une autre façon de découvrir le reste de l’Agglo du Choletais. Pour cette première expérience, on se laissait porter par les destinations des conducteurs, ce qui ne pourra pas être tout à fait le cas si on renouvelle l’aventure. On aura besoin de cibler un minimum les communes non visitées. Et puis, d’autres personnes de l’équipe voudront peut-être se lancer… On verra. Mais on a encore plein de choses à faire et à exploiter avec cette première expérience.

Si un Office de Tourisme veut en faire autant, quelles leçons tirez-vous de cette 1ère expérience ?

Clémence : Ce qu’on retient d’abord, c’est la confiance qui nous a été donnée. C’est quand même pas rien : imaginez juste laisser vos collaboratrices partir 5 jours, « sans filet », sans jamais savoir où elles vont atterrir. On a eu cette chance là ! Mais on appelait Myriam (notre directrice) tous les soirs pour donner de nos nouvelles 😉

Catherine : Savoir aussi avec qui on part et être sûr d’être sur la même longueur d’ondes. C’était notre cas et ce qui a fait aussi la réussite de notre semaine !

Un conseil qu’on peut donner : ne partez pas trop chargés ! Nos sacs à dos pesaient 20kg chacune (oui c’est lourd !). On avait pris vraiment le strict minimum en vêtements et nécessaires de toilettes. Par contre, on avait emmené un pc portable, un réflecteur, un pied d’appareil photo, deux appareils photos, un micro, une GoPro, des rallonges, des chargeurs, une triplette, des piles… et on en passe. Au final, un bon appareil photo, une GoPro et un micro nous auraient suffi. Et on aurait voyagé plus léger !

Choletais Express

Quel est votre meilleur souvenir ?

Clémence : Un seul ? C’est impossible de choisir…

Catherine : Même en se concertant, on se dit que finalement c’est l’aventure en elle-même notre meilleur souvenir. C’est vraiment impossible de choisir un seul endroit, ou un seul moment, une seule personne… C’était tellement riche professionnellement et personnellement.

Clémence : plutôt qu’un souvenir, on va garder un « mot » : on choisit la confiance, à tous les niveaux ! De notre président, notre directrice et l’équipe qui nous ont laissé vivre cette expérience, de toutes les personnes qu’on a rencontrées et qui nous ont donné tellement sans nous connaître, et la confiance mutuelle qu’on avait Cat et moi et qui nous a portées pendant la semaine et bien après !…

Surprenant Choletais

Pour finir, j’aimerai lancer un immense big up au staff de l’OT du Choletais (Myriam !!), qui non seulement a de l’audace, mais en plus va au bout de ses idées ! Et un grand bravo les filles, Clémence et Catherine, pour votre courage de partir une semaine entière sans savoir où vous alliez dormir chaque soir… avec des sacs à dos de 20 kg !!

Pour en savoir plus, voici le teaser de leur aventure, je suis persuadé que cela va créer des vocations !