Nous parlons beaucoup de mobilité depuis quelques temps dans etourisme.info.
Depuis l’éclosion des smartphones, il y a deux ans environ, les indicateurs ne cessent en effet de nous confirmer la propagation de ces nouvelles pratiques de consultation et d’usage de l’Internet.

Des analyses statistiques récentes peuvent vous aider à mieux appréhender le phénomène.

“L’Association Française du Multimédia Mobile”:http://www.afmm.fr/ a publié il y a quelques temps un guide du marketing mobile, que vous pourrez télécharger en pdf en cliquant sur “téléchargement du guide AFMM du marketing mobile”:http://www.afmm.fr/guide-marketing-mobile/validation.

Il est important de noter que les chiffres utilisés dans ce guide ressortent pour la plupart d’une étude IPSOS/ AFMM menée en 2009 auprès d’un panel de mobinautes âgés de 15 à 50 ans. Personnellement je ne comprends pas la raison d’un bornage à 50 ans, dans la mesure où selon une étude IDATE de mai 2010 pour l’AFOM, le nombre de cartes SIM atteint 61,5 millions de la population française à la fin 2009, soit un taux de pénétration de 96%. Si quelqu’un a l’explication, qu’il me la donne…

Toujours est-il que le guide est utile, du fait de stats repères…

* Outre celles montrant que la plupart des possesseurs de téléphones mobiles utilisent les SMS et que *60% ont déjà envoyé un MMS*, il est intéressant de relever que 31% _surferaient_ (je suis prudent car… voir plus bas) sur l’internaute mobile (dont la moitié de ceux là plus d’une fois par semaine) ;
* Les mobinautes seraient *plutôt des hommes* (65%), *plutôt jeunes* (75% de moins de 35 ans), et *plutôt CSP +* ;
* Plus surprenant, *9% des mobinautes ne sont pas internautes*. Cela est difficilement concevable mais… essayez de faire tester un smartphone tactile à une personne âgée, censée être moins motivée par l’Internet. Le simple fait de pouvoir agrandir la taille des caractères par un simple mouvement de doigt, suscite l’intérêt… J’ai déjà évoqué ce fait : *les interfaces des applis et sites mobiles sur smartphones sont plus ergonomiques* que celles des sites web traditionnels.
* 20% des mobinautes ayant reçu un SMS promotionnel ont cliqué dessus (taux sur Adwords : 0,2%…)

… et parce qu’il recèle de nombreuses définitions et conseils :

* Qu’est-ce qu’un service SMS+ et MMS+ ? ;
* Comment fonctionne un service web to mobile pour faire connaître son site mobile (dont le guide ne cache pas qu’il vous posera de gros soucis de référencement) ?
* Comment recruter des mobinautes avec la publicité mobile ? Quelles sont les régies spécialisées ?
Etc.

Je vous recommande donc chaudement la lecture de ce document.

Un chiffre est cependant à relativiser. Il concerne *le nombre de smartphones en circulation*. Selon “l’étude IDATE pour l’AFOM”:http://www.afom.fr/actualites/faits-et-chiffres-de-la-telephonie-mobile-2010, datant de mai 2010, ce nombre s’élevait fin 2009 à 7,3 millions, soit 12% du parc de téléphones mobiles (une part proche de celle constatée aux Etats-Unis, cf “CNET France”:http://www.cnetfrance.fr/news/android-grignote-encore-des-parts-de-marche-aux-etats-unis-39753050.htm). Sur ce nombre, plus de 4 millions ont été vendus dans l’année écoulée, ce qui nous porterait, si la tendance est respectée, à environ *9 millions en ce mois de juillet*, on est à la moitié des chiffres annoncés par l’AFMM…

Aux dernières nouvelles, sur ce total, l’iPhone représente 40% de parts de marché, Windows Mobile 9%, et Androïd 5%.

Je vous laisse méditer tout cela pour préparer vos budgets 🙂
Vous avez d’autres chiffres, d’autres études ?

PARTAGER
Article précédentStratégie 2011 : les 5 sujets clés
Prochain articleLiens sponsorisés : Yahoo-Microsoft vs Google Adwords
Pierre Croizet est né en 1970, à Issoire. Il vit et travaille à Bordeaux depuis 1998. Il est diplômé de l’Institut des Hautes Etudes de Droit Rural et d’Economie Agricole (IHEDREA – Paris) et du DESS Aménagement du Territoire et Economie du Développement Local (Bordeaux IV – IERSO). Il a créé, en 2004, avec Benjamin Bastien, une des premières maisons d’édition électroniques de France, spécialisée dans les guides touristiques et les solutions d’information mobiles. Il intervient depuis 10 ans dans le domaine du développement local et touristique. D’abord consultant auprès du cabinet RCT et du Groupe Caisse des Dépôts et Consignations, il rejoint la Délégation Régionale au Tourisme d’Aquitaine en février 1998. Il intervient depuis janvier 2003 comme consultant senior auprès des cabinets RCT, CRITER et Un Air de Vacances, sur des missions de valorisation touristique des territoires. Ses très nombreuses interventions, menées dans un cadre privé et public, lui donnent une vision du tourisme complète et originale : – TIC et tourisme : création du premier audioguide multimédia sur téléphone 3G, mise en place d’une des toutes premières plateformes opérationnelles d’édition numérique appliquée à l’information touristique… ; – Accompagnement des démarches de développement touristiques : 15 territoires mis en réseau entre 1998 et 2002 dans le cadre de la politique de pôles touristiques en Aquitaine, missions variées relatives à la définition de plans marketing, de projets de territoires, d’organisation des acteurs… dans toute la France… ; – Monde du vin : auteur du guide du tourisme viti-vinicole dans le Bordelais (GMT Editions – 2005, avec Emilie Castanier), accompagnement des viticulteurs d’Irouléguy et du Val de Garonne (avec François Perroy), repositionnement marketing de Planète Bordeaux (avec Un Air de Vacances, 2004), définition de la politique régionale de valorisation de l’oenotourisme (avec Un Air de Vacances – 2003/2004)… Il est, par ailleurs, chargé depuis plusieurs années du cours de « Tourisme et culture » au sein de l’Institut du Développement Local d’Agen. Email : pcroizet at etourisme.info (cette adresse apparait en toute lettres pour éviter les robots)

AUCUN COMMENTAIRE