Dans le domaine du tourisme participatif, les Greeters tiennent le haut de l’affiche cette année. Les Greeters, c’est quoi? Comme le rappelle ce “papier d’Ekao”:http://www.blog-ekao.com/2009/09/greeters-nouvelle-tendance-du-tourisme.html, le terme vient de l’anglais «hôte, personne qui reçoit».
Créé à “New York”:http://www.bigapplegreeter.org, le mouvement des Greeters rassemble des habitants qui se proposent de faire visiter LEUR ville aux visiteurs.
Le mouvement, totalement bénévole a fait vite des émules autour de la planète et aujourd’hui existe le “Global Greeter Network”:http://www.globalgreeternetwork.info/.
En France on retrouve des Greeters dans plusieurs villes à “Lyon”:http://www.lyoncitygreeter.com/FR/, “Nantes”:http://www.greeters-nantes.com/, “Paris”:http://www.parisiendunjour.fr/, ou encore “Marseille”:http://www.marseilleprovencegreeters.com/.

Mais l’initiative la plus récente concerne un département rural, le Pas de Calais. Les “Greeters du Pas de Calais”:http://www.greeters62.com/ ont été mis en place à l’initiative du CDT, et c’est lui qui manage le site Internet.
On retrouve dans sur le site “greeteers62.com”:http://www.greeters62.com/ les portraits des différents guides habitants bénévoles qui jouent les greeters des corons.

L’individualisation des greeters, les portraits et les making off sont très bien faits, et donnent cette envie de rencontrer vraiment “quelqu’un d’ici”. Le nuage de tags qui affiche en plus gros”maraichage” que “histoire locale” ou “patrimoine minier” est de bon augure.
Mais, finalement, les Greeters du Pas de Calais sont les passionnés d’histoire locale qui font les beaux (et moins beaux) jours des Syndicats d’Initiative depuis lurette.
La bonne idée, c’est de replacerdans un rôle d’ambassadeur ces bénévoles, de les valoriser en tant qu’habitants s’investissant dans du tourisme participatif. En cela, le site du CDT du Pas de Calais a rempli totalement son objectif!

PARTAGER
Article précédentUn nouveau site “idées de week end”
Prochain articleVidéo touristique : travailler sa visibilité.
Jean Luc Boulin est directeur de la Mission des Offices de Tourisme Nouvelle-Aquitaine (MONA). Cette structure, unique en France, regroupe les Pays Touristiques et les Offices de Tourisme de Nouvelle-Aquitaine. Elle est soutenue par le Conseil Régional. Deux missions principales lui sont confiées : la structuration touristique des territoires et la professionnalisation. Dans ce cadre là, la MONA assure une veille permanente sur le etourisme et accompagne des expériences dans son réseau. Directeur de l’office de tourisme de l’Entre-deux-Mers (Gironde) et du pays d’accueil touristique du même nom pendant plus de dix ans, Jean Luc Boulin dirige la MONA depuis sa création en 2003. Le manque de source d’information au même endroit sur le etourisme institutionnel et le besoin d‘échanger sur cette formidable mutation du métier des offices de tourisme vers l’Internet ont donné l’idée à Jean Luc Boulin de créer ce blog “etourisme.info”, qui se veut être le creuset de l’etourisme institutionnel sous toutes ses formes. Jean-Luc Boulin est également enseignant en Master Tourisme AGEST (aménagement et gestion des sites et territoires touristiques) à l'université de Bordeaux Montaigne. Le site Internet de la MONA. |Email : jlboulin at etourisme.info (cette adresse apparait en toute lettres pour éviter les robots). |Twitter : @JeanLucBoulin

AUCUN COMMENTAIRE