Nous nous consacrons, pour quelques jours, sur Etourisme.info, à la thématique de la mobilité !

Parmi toutes les nouvelles applications mobiles sorties cet été (Jean-Luc vous en reparlera lundi), j’ai souhaité découvrir et analyser les réalisations de deux stations balnéaires : Hossegor et Leucate. Quels choix, quelles stratégies, quels contenus pour Hossegor et iLEUCATE ?

Hossegor, le choix de l’exhaustivité 

Dès l’écran de chargement et au fil de la navigation, une première impression positive domine grâce à la charte graphique : un design soigné rend très agréable la consultation de l’ensemble des rubriques.

Concernant les fonctionnalités, l’accent est mis sur l’aspect pratique, utile et …. l’exhaustivité ! L’application se présente en effet comme un “portail complet d’informations touristiques et pratiques”.

Destination surf par excellence, Hossegor sur iPhone, permet à tous les amateurs de se renseigner efficacement sur les conditions/prévisions météorologiques, les écoles de surf, les grands événements de la saison ou encore les commerces ayant attrait à cette activité. La plupart des menus contiennent des données relatives au surf !

Les rubriques classiques pour se repérer, s’informer sur la météo, se loger, se restaurer, sortir et se divertir… sont bien présentes.

Pour les surfeurs et aficionados de la mer :

  • Le Plan village permet de se géolocaliser et afficher les restaurants, écoles de surf et hébergements avec renvoi sur la fiche de chaque établissement.
  • La Météo propose des prévisions jusqu’à 6 jours
  • L’Infos Plages est une météo des plages très détaillée (température de l’eau, infos vagues/vent, conditions de baignade, heures de surveillance…)

Impression plus réservée quant à La Station : une rubrique utile autant aux locaux qu’aux touristes de passage. Il y a de tout !  Les coordonnées pour acheter un bien immobilier, les artisans, les associations, les notaires,  les boutiques de décoration…  n’est-ce pas trop ?  Il est louable de vouloir en mettre le plus possible mais cela ne risque-t-il pas de perdre le mobinaute, tout est-il pertinent ?

Les fonctionnalités sociales sont accessibles via Mes amis, permettant de trouver la position de ses amis par l’intermédiaire de son carnet d’adresse et de la géolocalisation, Photos et Vidéos pour partager ses souvenirs de vacances.

Insolite, une fonction d’appel de secours géolocalisé est également proposée (comme cela existait déjà pour les Arcs).

(Compatible avec l’iPhone, l’iPod touch et l’iPad).

iLEUCATE, vers la simplicité

En contraste avec Hossegor, l’interface est très simple et synthétique tant au niveau du graphisme que des menus. La navigation est donc très rapide et intuitive.

Le moteur de recherche apparait ici en premier plan, utile pour dénicher un hébergement, une activité, un commerce…

Tous les hébergements, restaurants et loisirs… sont directement regroupés sous Services.
A Leucate, les fiches me paraissent plus complètes (pour les hôtels notamment) :  avec photo, catégorie, tarifs, moyens de paiement. Nous avons la possibilité de les noter,  de voir la langue d’accueil de chaque établissement, de partager la fiche sur Facebook. Attention, néanmoins tout n’est pas rempli scrupuleusement.

A voir également, un plan (avec réalité augmentée), la météo sur 4 jours, une rubriques itinéraires qui j’espère va s’etoffer.

(Compatible avec l’iPhone, l’iPod touch et l’iPad.)

 

Pour conclure, tant Hossegor se démarque de part la qualité de son interface et la richesse de ses contenus particulièrement utiles et pertinents pour l’une de ses cibles essentielles, les surfeurs, autant iLEUCATE gagne des points par sa capacité à synthériser et clarifier son offre mobile.

PARTAGER
Article précédent[1] Spécial mobilité : Pourquoi les applications gratuites sur iPhone sont rentables pour une DMO
Prochain article[3] Spécial mobilité : Offices de tourisme : une pluie d’applis
Stéphanie a 34 ans, elle assura, entre juin 2007 et décembre 2011, la fonction de webmaster éditorial pour le site de l’agence de voyages pour célibataires à Paris CpourNous.com. Elle a suivi le master professionnel web éditorial de l’université de Poitiers, après une maîtrise des sciences de l’information et de la documentation à Bordeaux. Depuis mai 2012, Stéphanie est Community Manager pour Belambra Clubs. Passionnée d’Internet, Stéphanie avait mis à profit un stage au Comité régional du tourisme d’Aquitaine en 2006 pour revenir dans sa région. Elle a lancé son blog personnel dès sa rentrée universitaire en octobre 2005. C’est grâce à ce blog que les rédacteurs d’etourisme.info l’ont rencontré. De 2010 à 2012, et en parallèle de son activité professionnelle, elle était Chargé d'enseignement en Communication et E-tourisme dans le cadre du Master 2 Pro "Tourisme Culturel et Territoires: Ingenierie de projets" à l'Université Paris 3 - Sorbonne Nouvelle. Twitter : @Opaline82 Instagram : @opaline Email : sgiraud at etourisme.info CVhttp://www.doyoubuzz.com/stephanie-giraud