Il y a presque un an, je vous parlais de Collabtive un gestionnaire de projets malin et open source. Cet outil complet et convivial impose une approche rigoureuse et  un suivi précis des projets d’une équipe. Très bon logiciel client/serveur mais qu’il faut installer sur un serveur.

Pour ce “vendredi fastoche” je viens vous parler d’un outil moins ambitieux et tout aussi convivial pour vous permettre simplement de gérer et partager des tâches : Wunderlist , une application en ligne  qui, comme son nom l’indique, nous vient d’Allemagne.

Wunderlist gère des listes de tâches comme beaucoup d’autres produits. Les caractéristiques des tâches sont aussi “classiques” avec simplement un titre, une date d’échéance, un champs de description et un “drapeau” (flag pour mes camarades geeks…) pour signaler l’importance de la tâche. Rien de révolutionnaire, et pourtant, à  l’instar d’Evernote, dont je vous parlais ici, Wunderlist figure parmi les succès de l’année 2011 dans les services en ligne (déjà plus d’un million de personnes utilise ce service).

Alors pourquoi Wunderlist plutôt qu’un autre ? Sans doute pour plusieurs raisons :

  • d’abord l’outil offre un service simple avec une ergonomie simple : pas besoin d’un apprentissage ou d’une formation…
  • l’interface très soignée rend “l’expérience” client agréable : les produits “pommés” font référence dans ce domaine, et c’est tant mieux pour nous !
  • le service est disponible pour tout système d’exploitation et  sur tous nos appareils (ordinateurs, tablettes et smartphones)
  • les données se synchronisent entre machines via le web
  • le service est entièrement gratuit et en Français, yes !

Vous y ajoutez :

  • des fonctions de partage simple mais efficaces, soit entre comptes existants, soit en affichage web,
  • la possibilité de créer des listes de tâche simplement par mail (à l’adresse basique me@wunderlist.com), 
  • une personnalisation de l’interface

… et vous obtenez un outil très pratique pour gérer le boulot d’une équipe. Essayez, vous verrez comme c’est facile… Enfin bref, le genre d’outil aussi imparable qu’Evernote. Manquerait plus qu’ils se marient…

Enfin sachez que la société Wunderkinder (“les enfants merveilleux” ! En fait une bande de potes d’enfance…) prépare la sortie de son produit phare Wunderkit (en version bêta pour l’instant) qui propose un gestionnaire de projets très ambitieux avec l’interaction avec les réseaux sociaux. Un truc de fous !

Soyez wunderbar, adoptez Wunderlist, et vous dompterez bientôt Wunderkit…

 

 

PARTAGER
Article précédentPinterest, épinglez le web !
Prochain articleLe champagne picard fait des buzz!
Paul FABING est directeur du pôle qualité de l'accueil à l'Agence d'Attractivité de l'Alsace (AAA). Architecte de formation, ancien consultant tourisme, chef du service Tourisme de la Région Alsace et directeur de RésOT-Alsace (Réseau des offices de tourisme), il occupe cette fonction depuis 2015. Entre autres missions, l'AAA est propriétaire, gestionnaire et animateur du système d’information touristique alsacien qui consolide l’ensemble des informations recensées par les OTSI et de nombreuses structures partenaires. Plus de 220 sites touristiques institutionnels et publics alsaciens (la totalité en fait), beaucoup de sites nationaux publics et privés, la plupart des éditions papier, les actions de promotion et les outils mobiles s’appuient sur cette base de données pour offrir aux touristes des services fondés sur la même information. Ainsi les OTSI, coordonnés par l'AAA, se sont placés au cœur de la problématique touristique alsacienne et occupent une place prépondérante dans le développement de l’etourisme. Promis, il s’efforcera de ne pas rédiger en Alsacien, et apportera sans doute un petit vent d’est rafraîchissant dans ce blog (les Alsaciens ne sont pas aussi sérieux qu’il n’y paraît…). L’extranet du RésOT-Alsace Alsace. Email : pfabing at etourisme.info (cette adresse apparait en toute lettres pour éviter les robots).