Quand on fait du tourisme (intelligent ?!), c’est généralement en grande partie pour faire des rencontres : les gens du cru, d’autres civilisations, d’autres voyageurs…
D’autre part, les sites de rencontres, font partie des grosses audiences d’internet, qui rapportent, de plus, beaucoup d’argent.
Alors pour quoi ne pas marier les deux ??
!/115.jpg!:http://idtgvandco.idtgv.com/index.php?ttt=1152026459 C'est le nouveau service proposé par iDTGV sur son site ! Bon attention, les exemples donnés relèvent plus du partenaire manquant pour une belote, ou de la recherche d'un partage de taxi, mais après la mode (marginale) du bluetooth dans les métros londoniens (prise de contact par bluetooth entre téléphones dans une rame pour convenir d'un rendez-vous frippon éphémère...), les plus coquins ou solitaires trouveront certainement matière à occuper leurs trajets...sans attendre que les rames soient équipées pour permettre de chatter !

PARTAGER
Article précédentLa belle espagnole !
Prochain articleVendre ou faire joli ?
Ludovic a démarré sa carrière en Auvergne, à l’Agence Régionale de Développement, puis dans un cabinet conseil sur les stratégies TIC des collectivités locales. Il a rejoint en 2002 l’Ardesi Midi-Pyrénées (Agence du Numérique) et a plus particulièrement en charge le tourisme et la culture. C'est dans ce cadre qu'il lance les Rencontres Nationales du etourisme institutionnel dont il organisera les six premières éditions à Toulouse. À son compte depuis mai 2011, il est Consultant etourisme, intervient sur de nombreux séminaires, manifestations et congrès, accompagne des structures sur leur stratégie, en AMO, ou en formation. Il organise les Rencontres Nationales du etourisme institutionnel pour le compte d'UNITEC et la Région Nouvelle Aquitaine à Pau, après les avoir initiées à Toulouse. En 2013, il co-fonde avec ses associés et blogueurs Pierre Eloy et François Perroy la société Agitateurs de Destinations Numériques, initiatrice des concepts d'Internet de Séjour, de Secrets Locaux et de Conciergerie de Destination. C’est à partir de ce travail quotidien qu’il se propose d’alimenter ce blog, en livrant ses impressions et commentaires quant au développement des nouvelles technologies au sein des structures publiques de tourisme.

AUCUN COMMENTAIRE