La semaine dernière avait lieu l’événement annuel portant sur les tendances touristiques, organisé par le Réseau de veille de la Chaire Transat en Tourisme de l’École des Sciences de la Gestion (ESG) de l’UQAM, à Montréal.

Les deux animateurs, Paul Arsenault et Pierre Bellerose, ont ainsi présenté pendant près de 1h40 les sept tendances qui seront à surveiller au cours des 18 prochains mois. Vous pouvez d’ailleurs visionner la conférence dans son intégralité, ci-dessous:

Un cahier spécial à télécharger

L’équipe du Réseau de Veille a également produit pour une première fois un cahier spécial venant documenter de manière plus exhaustive les sept tendances présentées, qui sont:

  1. Surtourisme : Amplification médiatique, enjeux réels
  2. Tourisme durable… enfin ?
  3. Du selfie à la bienveillance
  4. Vers la quête de sens
  5. Le paradoxe du marketing territorial
  6. Small is beautiful version 2020
  7. Le temps d’innover… autrement!

Pour télécharger ce livre blanc gratuitement, cliquer ici

On en retient quoi?

À la lecture du document et après avoir regardé la présentation de Paul et Pierre, la première impression peut sembler que tout va mal. Ou à tout le moins, que l’anxiété que vivent plusieurs voyageurs aujourd’hui devant la menace climatique, le #flygskam, le surtourisme et tutti quanti est synonyme d’apocalypse à court et moyen terme.

Or, les nuances qu’apportent nos deux conférenciers – et que l’on peut lire de façon plus détaillée dans le cahier spécial – mènent plutôt à conclure que ce sont plutôt les anciennes façons de faire qui doivent changer. Et que le potentiel pour un avenir prometteur est certes à notre portée, assumant que tous les acteurs du tourisme prennent le virage.

Il n’y a pas de formule magique

Un constat qui se dégage par ailleurs de cet exercice, c’est qu’il n’y pas de solution universelle, ni magique, pour combler la quête de sens des voyageurs, ou encore pour gérer les flux de touristes en période de pointe, dans certaines villes très populaires.

Toutefois, on voudra s’assurer de rester à l’affût de ces nouvelles tendances, voir comment elle s’applique à notre réalité d’entreprise, et notre réalité territoriale. Et surtout, on doit rester curieux et à l’affût des innovations qui peuvent venir améliorer les processus tout comme l’expérience vécue par les voyageurs, chez soi comme en voyage.

Lire aussi: 5 tendances du marketing numérique en 2020

Pour terminer, je vous invite à consulter et vous approprier le serment des tendances qui a été élaboré par l’équipe du Réseau de Veille en Tourisme. Pour les amis français, vous n’avez qu’à remplacer “Québec” par votre nom de région, on ne vous en tiendra pas rigueur! 🙂

Serment des tendances 2020
Serment des tendances 2020. Source: Réseau de Veille en Tourisme.
PARTAGER
Article précédentVos stories Instagram vont avoir le Mojo
Prochain articleSoyons Responsables au-delà du Durable
Frédéric Gonzalo est un passionné du marketing et des communications, oeuvrant depuis plus de 25 ans dans le monde du tourisme et du voyage. Début 2012, il fonde Gonzo Marketing et agit à titre de consultant en stratégie marketing, conférencier et formateur sur l’utilisation des nouvelles technologies (web, médias sociaux, mobilité). Il écrit régulièrement pour le bulletin TourismExpress ainsi que PAX Magazine, en plus de rédiger en anglais pour plusieurs publications dont Social Media Today, Skift, Tnooz, Business2Community et ehotelier. Son blogue traite de marketing et de tourisme numérique: www.fredericgonzalo.com