Au fond, c’est quoi votre job ? Vendre un territoire, contribuer à ce que les prestations sur ce territoire se vendent, faire du développement économique !
Allez, je vous concède un peu d’aménagement du territoire et d’aide au développement des structures et filières, principes sur lesquels on a créé des SLA, des Centrales…
Mais aujourd’hui, quand j’entends dire qu’il serait nocif d’implémenter Tripadvisor dans un site institutionnel parce qu’il renvoie vers des Booking, Expedia et consorts où les prospects pourraient être plus enclins à acheter les prestations… on rêve !!??
Et oui, peut-être n’y a-t-il pas carence de l’initiative privée ! Peut-être que l’essentiel, c’est que le touriste vienne et consomme sur le territoire, peu importe qui va toucher la commission (non ?). D’ailleurs, les anglo-saxons partent du principe que l’essentiel, c’est de vendre un hébergement, le reste viendra de lui-même, d’où le peu d’intérêt qu’ils manifestet pour nos sacro-saints packages !

J’ai de plus en plus l’impression que ces outils de commercialisation viennent parasiter la véritable mission de ces organismes, tout cela pour des chiffres d’affaires souvent dérisoires. Oui, je sais, il y a du personnel derrière – et ne me faites pas passer pour le chantre du libéralisme – compétent, qui connaît ses produits et est hyper efficace… au téléphone ! Prenons exemple sur nos cousins québécois, comme nous l’a expliqué Julien Cormier lors de nos précédentes Rencontres : formons-les pour faire le même travail, mais sous Skype, MSN, Facebook, bref, là où sont les internautes, et attachons-nous peut-être à accompagner/apprendre aux gestionnaires d’établissement à gérer correctement un PMS, à faire du yield management, à mieux se vendre chez les acteurs leaders du marché, plutôt qu’à tenter de préserver de misérables commissions !

Allez, lâchez-vous dans les commentaires (c’est aussi l’objectif de ce billet, qui se veut polémique), ça nous donnera du grain à moudre en vue des prochaines Rencontres Nationales du etourisme institutionnel (ce sujet de la résa en ligne étant particulièrement actif “dans notre communauté sur le futur programme”:http://affinitiz.com/space/rencontres-etourisme !!!).

PARTAGER
Article précédentLa stratégie commerciale d’un gros poisson
Prochain articleLes Journées Techniques 2.0 de la MOPA à Anglet
Ludovic a démarré sa carrière en Auvergne, à l’Agence Régionale de Développement, puis dans un cabinet conseil sur les stratégies TIC des collectivités locales. Il a rejoint en 2002 l’Ardesi Midi-Pyrénées (Agence du Numérique) et a plus particulièrement en charge le tourisme et la culture. C'est dans ce cadre qu'il lance les Rencontres Nationales du etourisme institutionnel dont il organisera les six premières éditions à Toulouse. À son compte depuis mai 2011, il est Consultant etourisme, intervient sur de nombreux séminaires, manifestations et congrès, accompagne des structures sur leur stratégie, en AMO, ou en formation. Il organise les Rencontres Nationales du etourisme institutionnel pour le compte d'UNITEC et la Région Nouvelle Aquitaine à Pau, après les avoir initiées à Toulouse. En 2013, il co-fonde avec ses associés et blogueurs Pierre Eloy et François Perroy la société Agitateurs de Destinations Numériques, initiatrice des concepts d'Internet de Séjour, de Secrets Locaux et de Conciergerie de Destination. C’est à partir de ce travail quotidien qu’il se propose d’alimenter ce blog, en livrant ses impressions et commentaires quant au développement des nouvelles technologies au sein des structures publiques de tourisme.

AUCUN COMMENTAIRE