Je me fais écho de l’article de François sur le “web volontario de l’Ontario”:http://etourisme.info/article/99/pour-un-web-voluntario-rien-ne-vaut-lontario, pour affirmer qu’il y a beaucoup plus *cador* comme site institutionnel, comme par exemple le “site officiel du tourisme de Goteborg”:http://www.goteborg.com/templates/Page.aspx?id=1332 en Suède.
Certes on y privilégie moins la littérature et l’éditorial qu’au Canada. Mais par contre l’efficacité visuelle de ce site est redoutable. Traduit en moultes langues, il s’affiche pour nous en _Guide officiel des visiteurs_. Les responsables de ce site ont compris que le voyage était un ensemble de choses simples : voyager, dormir, manger, visiter… et avant tout *réserver*.
C’est pour cela que c’est un *web cador* :
* *une navigation hyper efficace* : les titres des rubriques ressortent de façon évidente sur la page d’accueil, et la construction de la page est trés lisible : rubriques pratiques en haut, infos de contenu à gauche, la colonne de droite étant réservée aux promotions.
* *de belles images* : le bandeau supèrieur de la page laisse défiler trois belles vues alternées, avec chacune une dominante de couleur marquée. Chaque rubrique possède bien sur son jeu de photos.
* *des propositions commerciales* : l’Office de Tourisme de Goteborg qui utilise la solution de réservation en ligne “Citybreak”:http://www.visit.com/, comme “l’OT de Nantes”:http://www.nantes-tourisme.com/10696185/0/fiche___pagelibre/ est champion toute catégorie des ventes de package, incluant le pass de la ville avec l’hébergement. Sur la page d’accueil, pas moins de six propositions claires s’affichent.

En somme, le web cador, c’est une grande simplicité de navigation, un graphisme attrayant et des propositions commerciales adaptées à ses clients. C’est finalement une démarche assez volontaire…

PARTAGER
Article précédentPour un Web Voluntario, rien ne vaut l’Ontario !
Prochain articleLe Ministère du Tourisme va se doter d’un portail Internet “emploi”
Jean Luc Boulin est directeur de la Mission des Offices de Tourisme Nouvelle-Aquitaine (MONA). Cette structure, unique en France, regroupe les Pays Touristiques et les Offices de Tourisme de Nouvelle-Aquitaine. Elle est soutenue par le Conseil Régional. Deux missions principales lui sont confiées : la structuration touristique des territoires et la professionnalisation. Dans ce cadre là, la MONA assure une veille permanente sur le etourisme et accompagne des expériences dans son réseau. Directeur de l’office de tourisme de l’Entre-deux-Mers (Gironde) et du pays d’accueil touristique du même nom pendant plus de dix ans, Jean Luc Boulin dirige la MONA depuis sa création en 2003. Le manque de source d’information au même endroit sur le etourisme institutionnel et le besoin d‘échanger sur cette formidable mutation du métier des offices de tourisme vers l’Internet ont donné l’idée à Jean Luc Boulin de créer ce blog “etourisme.info”, qui se veut être le creuset de l’etourisme institutionnel sous toutes ses formes. Jean-Luc Boulin est également enseignant en Master Tourisme AGEST (aménagement et gestion des sites et territoires touristiques) à l'université de Bordeaux Montaigne. Le site Internet de la MONA. |Email : jlboulin at etourisme.info (cette adresse apparait en toute lettres pour éviter les robots). |Twitter : @JeanLucBoulin

AUCUN COMMENTAIRE