juin
11
2012

Oyez, oyez braves touristes ! Le nouveau Foursquare est arrivé ! #allnew4sqn

Foursquare est un réseau social géolocalisé qui se caractérise principalement par son aspect ludique. Chaque utilisateur indique où il se trouve géographiquement par un checkin et accumule ainsi des points, des badges, et peut même prétendre à conquérir le Graal absolu en se géolocalisant à plusieurs reprises au même endroit pour en devenir le Maire !

Les autres acteurs de la géolocalisation sociale, comme Gowalla pourtant très proche dans le concept mais racheté par Facebook qui utilise son propre service Places, se cassent les dents contre Foursquare et ses 20 millions d’utilisateurs. Récemment l’application mobile a bénéficié d’une cure de jouvence qui va bien plus loin qu’un simple lifting et n’est pas sans incidence sur le tourisme. D’un banal jeu, Foursquare est en passe de devenir aujourd’hui un acteur majeur sur le marché des guides touristiques !

Bref retour sur le succès de Foursquare qui s’explique notamment par son encrage autour du SoLoMo :

  • La couche SOciale : c’est avant tout un réseau social, on s’abonne à l’activité de nos amis et réciproquement.
  • La couche LOcale : les propriétaires de commerces peuvent proposer des bons plans ou des remises à ceux et celles qui se géolocalisent dans leur établissement de façon à générer de la concurrence entre amis et in fine de la fréquentation physique.
  • La couche MObile : c’est tout l’intérêt de cette application qui permet de se géolocaliser en mobilité. Le site web est objectivement moins sexy que l’application mobile beaucoup plus efficace, rapide et intuitive.

Vous vous demandez ce que bien apporter cette dernière version de Foursquare ? Et bien je vais vous le dire :)  Principalement une ergonomie étudiée avec 3 principaux onglets : Amis, Explorer et Moi. Mais pas seulement.

L’onglet Amis montre l’activité de vos amis et permet instantanément de commenter chacune de leur géolocalisation, ce qui était déjà le cas précédemment mais l’accès aux commentaires se faisait en deux temps. Il est désormais possible d’aimer les géolocalisations de ses amis tout comme on Like sur Facebook, on plusse sur Google+, on ReTweet sur Twitter.

L’onglet Explorer permet tout comme son nom l’indique de découvrir les Lieux à proximité. A partir de votre position géographique, Foursquare vous propose une liste de points d’intérêts appréciés et commentés par la communauté d’utilisateurs, avec une pondération spécifique par ceux fréquentés par vos amis, au travers des Conseils que chacun peut laisser à chaque checkin. Ce qui n’est pas sans rappeler le fonctionnement de Dismoioù avec une différence relevée de taille, les lieux à Explorer vous sont proposés en fonction du jour et de l’heure de connection. Si je me connecte le matin, on me propose des bars pour prendre mon café ; si je me connecte à midi des restaurants pour déjeuner ; l'après-midi des commerces, des sites touristiques à visiter ; le soir des cinémas ; encore plus tard des nightclubs ; et encore plus tard, il est temps d'éteindre votre smartphone et d'aller vous coucher :)  Bien entendu tous ces points d’intérêts sont visibles sur une carte (dont le fond est toujours celui de GoogleMaps alors que j’avais cru comprendre que Foursquare allait basculer vers le service de cartographie libre OpenStreetMap ?).

Enfin l’onglet Moi permet notamment d’accéder aux paramètres de configuration de l’application. Le changement majeur est l’accès centralisé aux données et statistiques personnelles répartis en plusieurs catégories distinctes : Amis, Classement par points, Photos, Conseils et Listes de centres d’intérêts. Bien plus pratique !

Sans que ce soit anodin, le bouton de Checkin (pour signaler sa position) a été replacé en haut à droite de l’application pour un accès plus direct, avec certainement pour objectif de maximiser le nombre de checkins.

De nombreux changements graphiques et ergonomiques qui ne sont que le début de prochaines modifications annoncées dès cet été !

Il n’en reste pas moins que Foursquare peine à trouver son public en France. Je n’ai pas de statistiques qui me permettent d’en déduire une conclusion empirique mais plutôt un ressenti personnel qui me laisse septique sur la véritable percée de Foursquare sur le territoire national. Peut être la crainte de partager ses données de géolocalisation ? Le site PleaseRobMe est une parfaite illustration des risques. D’où la nécessaire attention à porter aux réglages des différentes applications qui utilisent la géolocalisation et peuvent parfois la partager publiquement à votre insu (ou dans tous les cas en référence à la 551ème ligne des Conditions Générales d'Utilisation que bien évidemment vous n'avez pas lu). Par ailleurs, ce ne sont pas les offres commerciales (souvent proches du néant) qui vont attirer les utilisateurs bien que les entreprises aient tout intérêt à se positionner sur ce réseau social notamment au travers des Pages Entreprises.

Parmi les acteurs du tourisme, levez les mains dans la salle, qui a une Page Foursquare et l’utilise à bon escient ? Et au fait, pour ceux qui se reconnaîtront, gare aux tricheurs ! Non mais !

Et si vous ne connaissez pas Foursquare, découvrez en vidéo la toute nouvelle interface !

Article précédent Photos, droits d’auteur et réseaux sociaux ! Google Adresse fait peau neuve… ou se fait croquer par Google+ Article suivant

Articles similaires

A propos de l'auteur : Mathieu Bruc

Mathieu est en charge de l'animation numérique et du m-tourisme au CRDT Auvergne. Il blogue à titre personnel sur etourisme.info et blog-etourisme.com. Il est également co-auteur d'un ouvrage sur le m-tourisme | Site web | Twitter : @MathieuBruc | Email : mbruc at etourisme.info (adresse email en toutes lettres pour éviter les robots-spammeurs)

  • http://twitter.com/mon_etourisme Nicolas MONSEIGNE

    Mathieu, j’avais eu l’occasion de tomber sur ces données sur Foursquare, issue d’une enquête menée à l’automne 2011 :
    http://enquete-foursquare.ntmy.fr/ (même si ça ne donne pas le nombre d’utilisateurs !!)

    • http://www.blog-etourisme.com Mathieu Bruc

      Effectivement merci, suspicieux non ? Je pense à priori que le nombre d’utilisateurs actifs reste assez dérisoire en France même par rapport à Twitter… Il n’en reste pas moins que la nouvelle version de Foursquare propose une lecture touristique tout à fait intéressante, qu’en penses-tu ?

      • http://twitter.com/mon_etourisme Nicolas MONSEIGNE

        Complètement d’accord, l’outil est intéressant.
        Ils n’en sont d’ailleurs pas à leur premier essai de proposer une solution d’annuaire d’entreprise façon « Google Adresse »… Mais le parti-pris de la gamification qui a été choisi dès le départ n’est-il finalement pas une entrave aujourd’hui pour être identifié comme un outil plus sérieux, et donc apte à capter plus facilement les entreprises !?
        Et puis si le nombre d’utilisateurs ne se développe pas non plus…
        Au final, tout cela ne va-t-il pas encore finir en truc de geek, certes sympa et bien fichu… mais réservé aux geeks !?

        • http://www.blog-etourisme.com Mathieu Bruc

          Nicolas,
          A mon avis la gamification est la clé qui leur a permis de générer du contenu. Mais au bout d’un moment, sans effervescence entre amis on peut rentrer dans une certaine lassitude, c’est bien gentil les badges mais concrètement !? En France, on marque clairement le pas, j’aimerais bien avoir le retour de nos amis québécois par exemple @KarineMiron:twitter un avis ? Ou le retour d’expérience de @JeanLucBoulin:twitter chez les Patagons ?

          • Jean-Luc Boulin

            Mathieu, au Chili, beaucoup de checks un peu partout, Foursquare est un outil très banalisé. Pour autant, les commerçants ne s’en servent pas particulièrement, la couche LOcal n’est pas développée.

          • http://www.blog-etourisme.com Mathieu Bruc

            Merci Jean-Luc pour ce retour. Les Patagons seraient-ils particulièrement joueurs :) Y-a-t-il des Conseils dans les restaurants et autres lieux touristiques ? Mais alors même si dans les pays baignés dans la culture américaine, la couche LOcale n’est pas développée, on peut légitimement s’interroger sur son déploiement en France…

  • Séverine Teulières

    J’ai !!!!
    la fréquentation n’est perceptible qu’en été quand les étrangers fréquentent mon territoire.
    Actuellement nous offrons depuis Octobre 2011 un livre pour tout 1er check à l’office et nous en avons offert 0 …..

    • http://www.blog-etourisme.com Mathieu Bruc

      Bravo Séverine pour l’initiative ! Bien que les résultats soient assez parlants et vont dans le sens de ma conclusion et des commentaires de cet article.


Recevez les articles par email

Pour vous abonner,
saisissez votre email :