Mention obligatoire : on est bien d’accord, tout le monde n’est pas concerné par ce billet… mais quand même il peut faire réfléchir aux codes et aux cadres rigides habituels. On est d’accord aussi pour dire que se voir en vrai est important pour travailler en équipe… mais… 

Bon, avant de commencer, je crois que cette semaine… je vous ferai plus kiffer le blog en mettant des pingouins que des chats roux. Moment Fraicheur, c’est cadeau 🙂 

 

Il parait que quand on est un professionnel, on travaille souvent dans un … bureau. Vous savez, ce lieu qui a souvent ces fameuses dalles au plafond moche, de 40x40cm. Normal, si tu travailles, tu dois être dans un lieu de travail. Même quand on bosse dans le tourisme. Dommage quand même. 

Peut être que votre environnement… 7h par jour ressemble à ça : 

Voir la galerie photos des bureaux déprimants ici 🙂 

 

Cet article est écrit de mon bureau du jour, la température est un peu élevée, un petit 36°, mais le plafond est sublime, comme le faux plafond du Venitian à Las Vegas qui simule un superbe ciel bleu avec juste les nuages essentiels pour le rendre magique. Ah… précision, mon plafond est un vrai ciel, avec des vrais nuages blancs aujourd’hui.

Demain, mon bureau sera un canapé peut être au Mama Shelter de Bordeaux et jeudi, mon PC s’ouvrira depuis la terrasse d’un hôtel plutôt sympa de la côte landaise. J’y travaillerai à 100% et je suis persuadé que mon niveau de créativité et mon patatomètre auront la forme. 

Aucune leçon à donner avec cette petite balade dans les lieux de vie préférés aux lieux de travail aujourd’hui dans plusieurs entreprises. Si vous êtes en refonte physique de votre structure, cela vaut le coup d’y intégrer une couche “comportementale et sociologique”. Les fameuses générations Z, #, et autres noms de codes auront une vision très “nomade” du travail quand cela est possible. Et je crois quand dans l’industrie touristique, il y a une paire de missions qui le permettent. Voici donc une petite balade inspirante et rafraichissante, avouez qu’elle aura au moins ce mérite cette semaine 🙂 

WORDPRESS, La société cotée 1,2 milliards… sans bureaux

Je vous avais parlé déjà de cette société en 2015 depuis San Francisco, ses employés se réunissaient rarement au même endroit physique. Aujourd’hui, la réflexion va plus loin, ils vont vendre leurs locaux californiens où 5 employés se battent en duel sur leur table de ping pong. Voir l’article complet

Cela ne veut pas dire pour autant que les employés restent dans leur cave, associables tout gris qui fuient le soleil. Ils ont une prime de 250$ par mois pour occuper des espaces de co-working. Je trouve l’idée absolument géniale, car la rencontre avec d’autres personnes, d’autres secteurs ne peut que faire avancer WordPress. Il faut vraiment y réfléchir dans nos secteurs d’activités. 

 

Des espaces à concevoir pour les tâches, non pour les titres

Un article sorti en début d’année sur les tendances Bureaux 2017 donnera quelques pistes pour repenser totalement ces sacrés lieux de travail. Juste pour l’anecdote…triste… lors de mes tours de France liés à l’Accueil par Excellence, j’ai pu entendre des collaborateurs se prendre un tir par des élus du CA parce qu’ils avaient sorti leur bureau dehors, devant l’OT champêtre, il faisait plus de 30 degrés dedans. On a un léger travail à faire encore… #PositiveAttitude . 

 

Cinq points clés évoqués dans cet article : 

  1. L’employé : le premier client de l’entreprise à satisfaire
  2. Des espaces hyper connectés
  3. Des bureaux pensés pour les Millennials
  4. Des espaces à concevoir pour les tâches, non pour les titres
  5. Un environnement de travail sain et écologique

 

 

Et si on commençait la révolution…à l’école !!!!! 

Nos cousins québécois pourraient nous donner quelques idées pour repenser la façon d’apprendre. Vidéo à regarder pour commencer la journée avec la patate ! Je pense juste à mon trou du cul de 5 ans mardi matin en partant à l’école qui me demande pourquoi on ne peut faire qu’un métier… alors qu’il kiffe être chanteur, hôteleur (ouais il réinvente aussi les métiers) et “beaucoup de métiers”. Son frère sera “Bus”, serveur, Cirque du Soleil et Hôtel. C’est couillon non de les rentrer dans un moule et de les laisser dans les mains des conseillers d’orientation et des fiches Onisep à la con (ouais j’ai la haine contre l’Onisep 🙂 ) … Bref on a tous des enfants Slasheurs ..! et c’est eux qui ont raison ! 

 

Et enfin si on repensait la nature même de nos lieux pour des slasheurs ! 

Plusieurs offices de tourisme ont des visions originales, développant la notion de tiers lieux, je pense à Val de Garonne mais d’autres également… encore rares. Hors tourisme, s’il y a bien un lieu qui résume pour moi l’originalité dans les relations de plus en plus perméables pro/privé/social, c’est la Mutinerie. Baladez vous sur leur site… et ouvrez vos chakras !

Ce lieu ne se décrit pas, il se visite en ligne… et encore mieux… il fait partie de ces nouveaux lieux de vie, pas forcément urbains pour nomades travailleurs… et slasheurs. Quoi, vous ne connaissez pas encore les slasheurs, alors il est temps de préparer un nouveau billet et en attendant allez faire un tour par ici 🙂 

Bon courage si vous lisez cet article dans votre bureau au plafond moche sans pouvoir être en short et en tongs… Souvenez vous que l’an passé à la même époque, la France était en hiver 🙂 

 

Pluviométrie mai-juin 2016 Rapport à la normale 1981-2010 🙂 🙂 🙂 

Au moins vous aurez appris dans ce billet que le taux de pluviométrie de l’Allier en juin 2016 était de 225 mm 🙂 

Bonne journée à tous

 

 

 

PARTAGER
Article précédentBref, l’hospitalité
Prochain articleHostnfly, prix de la start-up en accélération à Next Tourisme
Pierre Eloy est le fondateur de Touristic et le co-fondateur d'Agitateurs de Destinations Numériques, entreprises bordelaises dédiées aux solutions numériques pour les professionnels du tourisme. Les interventions de Pierre, son cœur lorrain et sa vie dans le Sud Ouest en font un personnage incontournable du tourisme digital et relationnel ! Ne vous étonnez pas si un jour vous le croisez dans une boulangerie californienne, il a promis qu'un jour il serait boulanger !