J’ai eu l’occasion de consulter récemment deux sites plutôt novateurs dans leur domaine : “Plnnr”:http://plnnr.com/ (encore un nom web2.0 !) pour la planification de voyages et “Qwiki”:http://www.qwiki.com/ pour la reprise d’informations issues de sites comme wikipedia ou wikitravel.

Ces deux sites ont en commun de proposer à l’internaute une information toute prête à consommer.

1. *Plnnr*
Plnnr offre après 5 questions assez simple un guide de voyage prêt à l’emploi : où (il n’y a que Paris pour le moment en France), combien de jours, quel thème (enfants, culture, le meilleur etc.), quel rythme de visite (cool, ne rien rater…), quel niveau de budget.
Le résultat est un séjour planifié (pour ne pas dire chronométré) qui pourra être modifié selon quelques critères comme le mode de déplacement (l’option taxi est proposée, par exemple). Le séjour comprend des lieux de visite, des périodes de déplacement et de temps libre et une suggestion d’hôtel placé intelligemment sur le parcours.

Une version “imprimable” du guide est proposée mais par défaut la représentation est cartographique.

Ce guide n’est que le fruit d’un algorithme qui mélange différentes APIs du web et surtout une organisation de données selon le profil de l’internaute. C’est, je trouve, une approche rarement employée sur les sites institutionnels. En effet, ils préfèreront orienter l’internaute vers des articles déjà fait plutôt que d’élaborer une réponse (électronique) personnalisée.

2. *Qwiki* :
C’est un site que j’ai découvert grâce à son application iPad… Il regroupe des “collections” qui sont des dossiers sur des sujets d’actualités, sur des destinations, des personnes, des évènements culturels etc.
Après avoir tapé un mot clé, le site propose une réponse sous forme de diaporama animé avec photos, cartes, drapeaux, chiffres et textes courts. Ces derniers sont d’ailleurs lus par une voix de synthèse plutôt agréable. Quelques tests sur des lieux vous donneront une idée d’une des visions que le web a de ce lieu.



Là encore, ce sont des algorithmes de récupération des données et une belle mise en page qui créés la surprise. Il y a aussi une équipe éditoriale derrière en charge de dossiers chauds (la collection du jour) et de la pertinence des réponses du système.

Dans ces deux exemples tout n’est pas transposable au tourisme mais de plus en plus d’outils de ce type émergent et tentent d’apprendre rapidement à nous cerner pour nous proposer une information proche de nos attentes.
La quantité importante de données des SIT devrait nous amener à nous interroger sur les approches à adopter pour délivrer l’information à l’internaute : il y a probablement mieux que le moteur multicritère, le calendrier des dispos ou la carte interactive.

PARTAGER
Article précédentEtourisme de proximité à Anglet
Prochain articleLe meilleur d’etourisme.info
Né en 1978 à Epinal, Benjamin Bastien vit en Aquitaine depuis 1995. Il a développé une connaissance approfondie des systèmes de gestion de bases de données tournés vers la diffusion sur terminaux mobiles. Titulaire d’un DESS en Aménagement et gestion des stations touristiques il a très vite intégré à ses problématiques de recherche l’impact des nouvelles technologies de communication sur le secteur. Il a également une bonne pratique les politiques publiques en matière de promotion des territoires en travaillant comme chargé de mission auprès du Comité Régional du Tourisme d’Aquitaine. Parallèlement il a fondé en 2002 un webzine dédié à l’échange d’informations et au partage de savoir en matière de technologie informatiques et Internet qui fait aujourd’hui office de référence avec une audience annuelle de 900 000 visiteurs : xrings.net. Il a créé avec Pierre Croizet, GMT Editions, spécialisée dans les guides touristiques et les solutions d’information mobiles, dont il assure le programme de recherche et développement. C’est le webmaster de ce blog. Email : bbastien at etourisme point info

19 COMMENTAIRES

Comments are closed.