Les vacances de Pâques et les ponts de mois de mai sont presque finis, pour la plupart avec un temps maussade… Ah, vous avez dû en recevoir des clients qui venaient vous demander ce que l’on pouvait faire quand il pleut, comment occuper ses enfants une fois qu’on a épuisé le stock de jeux de société et de DVD du gîte, … Et oui, car votre appli magique qui va pousser la bonne info au bon moment au bon client n’est pas encore tout à fait prête, et comme elle risque de ne pas encore l’être pour cet été, il va falloir chercher des palliatifs !

Le magazine numérique en est incontestablement un, d’autant plus intéressant qu’il peut être poussé aussi bien dans que hors les murs, en relation avec ses partenaires et prestataires qu’il valorise et implique, tout en travaillant l’image de marque de sa destination qui plus est. Récemment, Pierre Eloy nous reparlait de préparer votre Internet de Séjour estival, retour donc sur quelques outils qui vous permettront de vous doter d’un magazine dont vous choisirez la thématique, la fréquence.

Cela fait déjà quelques temps que l’on pousse des magazines de destinations sur tablette, et nous en parlions déjà il y a deux ans avec les premières illustrations picardes. Depuis, d’autres solutions ont vu le jour, et notamment celle récemment exploitée par le CDT du Lot qui permet via un CMS spécifique de créer et gérer l’intégralité de vos magazines puis de les proposer à travers un kiosque.

Fin 2011, on s’était enthousiasmé à l’arrivée de Google Flux (à l’époque Google Currents) qui vous permettait de gérer en direct, en dur ou via des flux RSS vos propres publications. Mais si l’outil existe toujours, l’adoption n’a pas été à la hauteur des espérances, que ce soit du côté des éditeurs ou des lecteurs. Alors bien sûr, des Scoopit, Tumblr ou autre système de blog permettent de gérer ce genre de publication, mais sans toutefois atteindre le degré de qualité attendu du magazine tel qu’on l’entend.

Heureusement, le leader du marché, j’ai nommé Flipboard, vous permet lui aussi de créer votre propre contenu ! L’appli, disponible pour smartphones et tablettes Apple et Android connaît un succès qui ne s’est pas démenti depuis sa sortie, et permettait jusqu’alors de feuilleter ses contenus préférés (du flux RSS d’un site en passant par votre mur Facebook, un tag Flickr ou un hashtag Twitter) avec une mise en forme et une ergonomie inégalée. Depuis la fin mars de cette année, Flipboard devient également un outil de curation, permettant à tout utilisateur de créer son/ses magazine(s) :

  • grâce au bouton “+” intégré dans chaque contenu consulté sous l’application Flipboard,
  • mais surtout avec le bookmarklet “Flip it” (à l’instar des “Scoop it”, “Pin it”, …) désormais disponible !

Ci-dessous, la petite vidéo qui vous explique en anglais comment ce la fonctionne :

 

En résumé, en termes de fonctionnalités, on peut donc :

  • garder son magazine privé (le temps de sa création par exemple), ou le rendre public,
  • supprimer un billet après coup (à partir d’un appui long sur l’article concerné),
  • changer la photo de couverture (à partir d’un appui long sur le billet concerné),
  • évidemment partager son magazine, via les réseaux sociaux ou par email, les destinataires étant invités à télécharger l’application sur leur smartphone ou tablette,
  • par contre, on ne peut pas encore réorganiser le contenu : sachez donc qu’il apparaîtra dans l’ordre chronologique de la sélection, ce qui aura son importance si vous souhaitez créer un magazine événementiel par exemple.

On imagine assez facilement qu’une version premium verra prochainement le jour, avec ce type de fonctionnalités, à laquelle on ajouterait volontiers la gestion multi-utilisateurs (on pourrait gérer notre magazine Flipboard avec les billets du blog enrichis des contenus trouvés en ligne, comme Scoopit mais en plus esthétique hein les collègues ?), mais qui malheureusement intégrera probablement une limitation du nombre de magazines que l’on peut créer (ce qui n’est pas le cas pour l’instant alors… profitez-en !).

Donc, en attendant que votre site ne devienne suffisamment souple, que votre Internet de séjour ne soit définitivement prêt, d’ici cet été, n’hésitez plus à “fliper” tout ce qui bouge : vos contenus, ceux de vos partenaires et prestataires, des habitants et des touristes, voici le le Flipboard 2.0, intégrant la curation, pour sortir votre magazine hebdomadaire, votre magazine des meilleurs resto, celui des activités quand il pleut, … On attend vos réalisations avec impatience !

PARTAGER
Article précédentUn p’tit nouveau chez le geant de Mountain View : Google Keep
Prochain articleLe tour de France du web touristique : étape Cathare
Ludovic a démarré sa carrière en Auvergne, à l’Agence Régionale de Développement, puis dans un cabinet conseil sur les stratégies TIC des collectivités locales. Il a rejoint en 2002 l’Ardesi Midi-Pyrénées (Agence du Numérique) et a plus particulièrement en charge le tourisme et la culture. C'est dans ce cadre qu'il lance les Rencontres Nationales du etourisme institutionnel dont il organisera les six premières éditions à Toulouse. À son compte depuis mai 2011, il est Consultant etourisme, intervient sur de nombreux séminaires, manifestations et congrès, accompagne des structures sur leur stratégie, en AMO, ou en formation. Il organise les Rencontres Nationales du etourisme institutionnel pour le compte d'UNITEC et la Région Nouvelle Aquitaine à Pau, après les avoir initiées à Toulouse. En 2013, il co-fonde avec ses associés et blogueurs Pierre Eloy et François Perroy la société Agitateurs de Destinations Numériques, initiatrice des concepts d'Internet de Séjour, de Secrets Locaux et de Conciergerie de Destination. C’est à partir de ce travail quotidien qu’il se propose d’alimenter ce blog, en livrant ses impressions et commentaires quant au développement des nouvelles technologies au sein des structures publiques de tourisme.