oct
29
2010

Les Schtroumpfs en ont rêvé, Google le fait !

Article à vingt doigts (ni plus ni moins) ceux de Pierre Eloy et Mathieu Bruc.

Vous ne le voyez pas forcément mais en arrière plan, les emails fusent entre tous les blogueurs de la rédaction pour vous proposer tous les jours des articles aussi pertinents que possible en lien avec le tourisme et les nouvelles technologies. A l’instar de Ludovic et Jean-Luc, et pour faire suite au teasing de Stéphanie hier, il nous semblait intéressant de traiter en duo le sujet Google car l’actualité de ces derniers mois a été fort riche, à un tel point que le géant de Moutain View risque de venir bouleverser rapidement tous les schémas actuels de l’industrie touristique en ligne. Voici donc une petite revue de presse et d'idées qui risque bien de rendre jaloux le Grand Schtroumpf qui rêvait d'un dictionnaire à un mot... Google réalise son schtroumpf (rêve) !

Google Places, de plus en plus facile à trouver

Google Places
Un article de 01Net est venu mettre en lumière les priorités "touristiques" de Google depuis plusieurs mois. Google Places, qui pour ceux qui prendraient le train en marche, est la page que Google peut créer sur à peu près n'importe quelle structure touristique. Il y regroupe les informations saisies par le prestataire dans Google Adresses, les photos, vidéos, cartes Google Maps, avis clients, etc... Voici un exemple pour la faire plus simple : Google Place de l'hôtel Crillon à Paris

Google Places est un mini site à lui tout seul, demain encore plus qu'aujourd'hui, je n'aurai pas besoin d'aller sur votre site Internet pour avoir toutes les informations nécessaires pour faire mon choix quand je chercherai un restaurant. Je vous rappelle la lecture de l'article de Benjamin Bastien sur les multiples données statistiques à surveiller au delà de son site Internet. Google Adresses fournit en effet une analyse complète de fréquentation de votre fiche, il faudra le prendre en compte dans vos analyses.

Dans sa nouvelle version d'affichages de résultats, Google met en avant Google Places, tout fraîchement depuis ce matin (29-10-2010). Google lui dédie carrément un segment de recherche affinée sur la partie gauche de sa page, au même niveau que Photos, Vidéos, Discussions. La mise en page des résultats de recherche Places met beaucoup plus en avant le mix géolocalisation, avis clients et infos pratiques. Un joli lien "Place page" vient terminer le travail à droite de chaque résultat. Euh... si vous étiez en train de tester une navette spatiale pour un aller-retour sur Mars pendant ces 12 derniers mois, vous avez une excuse, sinon, nous sommes d'accord, vous avez obligation (ou presque...nous ne sommes que de gentils tyrans du etourisme) de compléter finement votre Google Adresse et de sensibiliser tous vos prestataires touristiques à faire de même.

Les avis se multiplient, tant mieux et on remet de l'ordre dans leur affichage

Google Photographe
Google réalise le rêve de tout professionnel de destination, il est capable de regrouper les avis clients d'une structure touristique dans un seul espace. Il ne se pose pas la question de savoir avec qui il va nouer un partenariat, Vinivi, Tripadvisor, Dismoiou, Trivago, Booking ?.. non non, lui il fait plus simple, il les affiche tous. Mais à force, avec quelques années d'expériences pour ces sites d'avis, nous nous retrouvons avec plusieurs centaines d'avis sur une structure. Google a donc fait le ménage il y a quelques jours et regroupe aujourd'hui ses avis par site d'avis clients. Le résultat, une lecture simple et efficace de la tendance sur une structure.

Les coupons débarquent, bienvenue dans le géomarketing

Coupon, en voilà un mot à la mode. Synonyme de bon de réduction, beaucoup de sites aujourd'hui vous proposent de mettre en avant votre structure en proposant des coupons de réduction. Quand on associe ces offres à de la géolocalisation, nous entrons dans le web de 2011 avec la notion de GéoMarketing. Google va proposer prochainement (opérationnel sur la version US de Google) de gérer soi-même ses coupons de réduction depuis sa fiche Google Adresse. Les internautes qui arriveront sur votre Google Place (ahhh ça commence à en faire du vocabulaire Google) pourront découvrir votre coupon de réduction. Voici un exemple réalisé pour l'article avec la Google Place de Touristic : Google Photographe
Pour information, il est possible très facilement de mener des campagnes de couponning géolocalisées avec Dismoiou.fr, voici la page explique tout cela.

La prochaine phase qui est en test sur certaines villes aux Etats-Unis est de géolocaliser ces informations sur votre mobile, dans les résultats de recherche de Google. Une étiquette jaune avec la valeur de votre coupon sera mise en avant dès le listing de résultats. Seul conseil à vous donner, restez en veille prioritaire sur ces nouveaux champs d'applications de géomarketing.
Google Tag coupon

La rando les doigts dans le nez depuis son canapé

L'information n'est plus si fraîche que cela au rythme du web mais depuis quelques mois Google Maps a un nouveau mode d'affichage. A côté des vues Plan et Satellite est venu se greffer un petit nouveau "Earth". Google propose tout simplement la vue 3D de Google Earth, directement dans Google Maps. Une fois le plugin Earth installé sur votre pc (ca prend 38 secondes à installer), vous pouvez découvrir les plus belles randonnées de l'office de tourisme du coin qui se sera empressé de créer ses traces illustrées dans son compte Google. Une rando qui était jusque là "plate" prend toute sa hauteur quand elle est consultée en mode Earth. Le résultat est superbe. Voici un exemple avec l'office de tourisme de la vallée d'Aspe dans les Pyrénées, là c'est sûr, la 3D fait son effet.

Afficher Rando Expert Iseye Vallée d'Aspe sur une carte plus grande

Souriez ! Voici les “Google photographes”

Google Photographe
Vous connaissiez certainement les fameuses Google Cars qui parcourent la planète équipées de caméras embarquées pour enrichir StreetView. Et bien Google fait encore plus fort avec les “Google Photographes”. Encore en phase expérimentale sur 5 pays, le service pourrait bien s’étendre rapidement à l’échelle de la planète, mais de quoi s’agit-il ? Vous n’avez pas de photos à la hauteur de votre établissement ? Rien de plus simple, rédigez votre petit message sur le formulaire en ligne et l’ami Google vous envoie ses propres photographes, non non vous ne rêvez pas !

Petit aparté sur la mise en scène, une belle initiative de 360Cityscape qui propose de mettre en valeur et de présenter visuellement des lieux en utilisant une technologie innovante, dynamique et interactive sur le Web, Iphone et Ipad. Concrètement si vous vous interrogiez sur la décoration intérieure et l’ambiance du Fernand (rassurez-vous ce n’est pas le nouveau rédacteur du blog, mais un restaurant traditionnel à Bordeaux) voici la plus convaincante des réponses en image. Cerise sur le gâteau, l’application Iphone/Ipad qui reprend bien entendu l’ensemble des contenus multimédias, pratique en mobilité au moment de choisir son restaurant et de comparer les offres sans rentrer physiquement dans chaque établissement.

Les photos de Panoramio, Picasa et Flickr valorisée dans Google Street View

Google Street View en photos
Google n'étant pas encore passé partout pour Streetviewer le monde... quel scandale :) ... il a décidé de mettre en avant dans Street view les clichés géolocalisés et sélectionnés dans Panoramio, Picasa et Flickr. Lorsque que vous vous e-baladez sur une zone géographique non streetviewée, des points bleus apparaissent, vous informant que des photos de ce lieu précis existent. Inutile de vous rappeler ce que l'on dit en formation ou conférence depuis des millénaires Internet, c'est à dire quelques années dans la vraie vie... exploitez vos bulles etourisme et ne limitez pas votre présence à votre site Internet. Pour tester cet outil, prenez l'ami Pegman que Mathieu vous présente ci-dessous... le petit bonhomme jaune qui se promène ici au dessus de Brive... tiens ca me fait penser aux Rencontres du Tourisme de Brive le 18 novembre 2010, une majorité des bloggeurs de etourisme.info y participera.

Le ROI Google bientôt couronné ?

Google a récemment annoncé le rachat de ITA (logiciel qui géreraient 65% des réservations en ligne de vols directs) pour la coquette somme de 700 millions de dollars. Ce qui n’est pas sans soulever quelques inquiétudes pour les majors du voyage en ligne sur la toute puissance du géant de Mountain View. Officiellement, l’hégémonie économique de Google lui permettrait de pratiquer sa propre politique tarifaire sans que la concurrence puisse peser sur la régularisation des tarifs, ceci dit Google aurait annoncé ne pas vouloir vendre de billets, info ou intox ? Officieusement, on imagine assez facilement que les majors s’inquiètent avant tout pour leurs billes, le portefeuille du voyageur a bon dos... Et pour la rime riche et facile, il semblerait que ce soit une rumeur mais Google pourrait bien être intéressé par Opodo. Le collectif des majors entend bien inciter le département américain de la Justice (déjà sur le dossier depuis quelques mois) en s’appuyant notamment sur fairsearch.org, un site internet dédié avec les comptes Facebook et Twitter afférents, mais à ce jour avec respectivement 69 fans et 88 followers, il y a encore fort à faire pour mobiliser une communauté significative.... Dans ce billet d'anticipation, Troogle était déjà annoncé comme le géant des voyages en ligne, force est de constater que la réalité a dépassé la fiction. Dans la recherche en ligne, le modèle économique de Google a largement fait ses preuves. Dans le voyage, si Google pouvait parler, il pourrait dire : “Donnez moi du contenu (de toute façon vous n’avez pas le choix si vous voulez être visible, rappelez-vous, je draine seulement 90% des recherches). Vous n’avez pas de photos ? Ce n’est pas grave je vous envoie mes photographes en un clic. Puis j’achète 2,3 logiciels sympa comme ITA pour compléter mon offre de vente en ligne. Pour la photo et la vidéo, j’ai aussi Panoramio et Youtube. Je m’intéresse aux jeux sociaux et à mon propre réseau social comme leviers de développements potentiels. J'agrège le tout et j’ouvre mon supermarché mondial des voyages sur lequel vous achèterez bien un peu de ma pub entre quelques centimes et plusieurs euros le clic, prix d’ami... “. La boucle est bouclée et elle est re-dou-ta-ble !

Eric Schmidt, un PDG à la hauteur de l’ambition dévorante du géant.
Pour la petite histoire, Eric Schmidt est presque aussi connu comme PDG de Google que pour ses déclarations fracassantes, notamment la dernière en date “pour que le Net vous oublie, changez de nom...”, même si des doutes subsistent sur la forme ironique employée, le fond fait quand même froid dans le dos. Dans le même registre, aux mécontents que leur propriété soit référencée sur Streetview, il leur aurait tout simplement conseillé de déménager ! Avant de s’excuser publiquement, une première pour l’homme peu enclin à revenir sur ses déclarations.

Pegman, le nouveau super-héros du etourisme

Si vous ne connaissez pas encore Pegman (“l’homme piquet” et non pas “l’homme qui colle” même si c’est tout aussi crédible, oui bon c’est une blague du Sud, “péguer “signifie “coller” dans notre bon vieux occitan !) voici une petite présentation vidéo humoristique signé Google qui va vous permettre de faire connaissance avant qui sait de devenir ami sur Facebook (un petit malin s’est amusé à créer la Page Facebook avant Google, qui sait un investissement qui pourrait rapporter d’ici quelques mois).


http://www.youtube.com/watch?v=f0y-q-pI2pQ

Pour l'anecdote, j'ai terminé ce billet ce matin très tôt. A 6H32, je parlais du nouvel affichage de Google Places en mettant tous les verbes au futur car il était en test sur la version US... mais à 7H04, j'ai corrigé tous mes verbes et modifié ma capture d'écran pour illustrer cette nouvelle mise en page car Google venait de modifier son affichage sur la version française. Tout cela pour vous dire que notre veille ne s'arrête jamais et que Google ne fait que commencer la construction de son empire etouristique.

Nous vous googlons un bon google de Toussaint, bon google à tous les google qui chercheront du google à mettre dans leur réservoir. Profitez bien de ces 3 google pour vous éloigner de votre google et prendre un grand bol d'air pur avec un bon jus de framboise :) avant que Google lance son usine de retraitement du CO² mondial.

Article précédent Vu sur le web 4ème édition Le meilleur d’etourisme.info Article suivant

A propos de l'auteur : Pierre Eloy

Pierre Eloy est le fondateur de Touristic, entreprise bordelaise dédiée aux solutions numériques pour les professionnels du tourisme. Avec son équipe internationale, Sébastien Gonzalez (quasi espagnol :) et Vanina Holgado (plus que quasi argentine), il a à coeur de privilégier la stratégie touristique au jargon numérique. Les interventions de Pierre, son cœur lorrain, et sa vie dans le Sud Ouest en font un personnage incontournable de l’e-tourisme 2.0 !


Recevez les articles par email

Pour vous abonner,
saisissez votre email :