mar
27
2013

Les habitants, ces nouveaux touristes…

J'ai eu le plaisir d'animer un atelier à l'occasion du Forum Tourisme Numérique de Deauville sur le thème "et les habitants?".

Objectif de cet échange : réfléchir sur la place de l'habitant dans l'écosystème de l'office de tourisme. Car le temps où l'office de tourisme ne devait ABSOLUMENT PAS s'occuper d'autre chose que des touristes est révolu. Aujourd'hui, un peu partout, impliquer l'habitant dans la dynamique de l'économie touristique semble évident.

Car l'habitant a un triple rôle :

  1. Il fait partie de la demande : souhaitant être touriste chez lui, de plus en plus intéressé par son cadre de vie, il est consommateur de tourisme local. Pour les manifestations, comme pour les activités de loisir  il constitue une clientèle déjà conquise car présente sur le territoire  ;-) , et non délocalisable  :-|
  2. Il fait partie de l'offre : l'habitant est partie prenante de l'accueil du visiteur, et il peut être aussi offreur dans le cadre du tourisme participatif (couchsurfing, greeters) ou de l'aconomie collaborative (Airbnb, Bedycasa) 
  3. Il est votre nouveau bénévole sur les réseaux sociaux : promoteur de la destination lorsqu'il poste une photo sur Facebook ou partage sur ses réseaux une information de l'office de tourisme.

Aussi l'habitant peut et doit être présent dans la stratégie globale de l'office de tourisme. De nombreuses destinations l'ont compris, comme le montrent les exemples cités en fin de présentation. 

 

 

Le témoignage dans cet atelier de Frédéric Renouf, en charge du web à l'office de tourisme du Pays d'Alençon était tout à fait illustratif de cette éovlution. L'office de tourisme publie sur la page d'accueil de son site de vrais articles rédigés, au tythme d'un tous les deux jours. Ces articles ont pour cible la population locale, afin de les informer des potentiels d'activités ou des manifestations locales. Largement partagés sur les réseaux sociaux, ces papiers atteignent leur objectif : les visites sur le site internet de l'office en provenance de twitter ont augmenté de 50% et ceux en provenance de Facebook de 120%. Les articles ont provoqué 13000 visites sur le site Internet, avec une répartition de 65% de visiteurs locaux (ontre 30% sur le reste du site). Cela représente aujourd'hui 20% du trafic annuel du site. 

A noter la "recette" rédactionnelle de Frédéric : reprendre les codes traditionnels de l'Internet, en titrant les articles sur "4 endroits du Pays d’Alençon où il est possible de se baigner." ou "11 marchés de Noël dans le Pays d’Alençon en décembre 2012". Effet de lecture assuré!

Pour en savoir plus, la présentation de Frédéric Renouf

 
Ludovic reviendra dès la semaine prochaine sur les moments forts qui ont rythmé les rencontres de Deauville.
Article précédent Accueil…ou départ numérique! Après The Voice, à nous de faire des battles Article suivant

Articles similaires

A propos de l'auteur : Jean-Luc Boulin

Jean Luc Boulin est directeur de la Mission OTSI et Pays Touristiques d’Aquitaine (MOPA). Cette structure, unique en France, regroupe les Pays Touristiques et les Offices de Tourisme d’Aquitaine. Elle est soutenue par le Conseil Régional. Trois missions principales lui sont confiées : la structuration touristique des territoires, la qualité et la professionnalisation. Dans ce cadre là, la MOPA assure une veille permanente sur le etourisme et accompagne des expériences dans son réseau. Directeur de l’office de tourisme de l’Entre-deux-Mers (Gironde) et du pays d’accueil touristique du même nom pendant plus de dix ans, Jean Luc Boulin dirige la MOPA depuis sa création en 2003. Le manque de source d’information au même endroit sur le etourisme institutionnel et le besoin d‘échanger sur cette formidable mutation du métier des offices de tourisme vers l’Internet ont donné l’idée à Jean Luc Boulin de créer ce blog “etourisme.info”, qui se veut être le creuset de l’etourisme institutionnel sous toutes ses formes. Jean-Luc Boulin est également enseignant en Master Tourisme AGEST (aménagement et gestion des sites et territoires touristiques) à l'université de Bordeaux 3. Le site Internet de la MOPA. |Email : jlboulin at etourisme.info (cette adresse apparait en toute lettres pour éviter les robots). |Twitter : @JeanLucBoulin

  • http://twitter.com/OHLALA44 OH LA L.A.!

    Merci Merci pour ses retours de Deauville ! Bah oui c’est nul, la L.A. n’y est pas ! Mais heureusement qu’on lit avec assiduité le Blog Etourisme.info !
    Et je partage évidemment votre point de vue.
    Le Blog OH LA L.A. !® a touché en premier les habitants, prescripteurs et ambassadeurs, et non les touristes prospects en quête de séduction !
    Et c’est tant mieux, c’est en montrant à nos habitants les possibilités touristiques de leur département qu’ils s’approprieront l’offre, qu’ils consommeront comme des touristes et partageront leurs souvenirs en Loire-Atlantique !
    Pensons local, devenons international, comme je l’ai entendu à Pau ! :)

    • Jean-Luc Boulin

      Oups, c’est vrai, j’aurais du parler de Oh LA L.A ce sont aussi les ambassadeurs de L.A! Autant pour moi, merci d’avoir réparé cet oubli dans le commentaire. Et voici l’adresse du blog pour nos lecteurs : http://ohlala-blog.fr/

  • http://twitter.com/mopan Monique Panhéleux

    bonjour, en complément, pensons « greeter » également !

  • udotsi Garonne

    Jean-Luc tu as oublié les raconteurs de pays en aquitaine

    http://www.raconteursdepays.com/

    http://www.raconteursdepays47.com/

  • wassingue

    De beaux concepts mais la plupart des ot travaillent depuis des annees sur la clientele locale !


Recevez les articles par email

Pour vous abonner,
saisissez votre email :