_Cet article a été publié le 05 mai 2011 sur le blog etourisme.info_

Animateur numérique de territoire fan de Mac Gyver

Les Rencontres Etourisme d’Anglet 2011 ont permis une nouvelle fois de mettre en lumière l’action Animation Numérique de Territoire. Quel lien avec ce titre ? ANT en anglais, cela veut dire Fourmi et quand on parle de fourmi, on peut creuser pour arriver à Travail de fourmi. La définition de travail de fourmi, c’est " Travail humble qui demande beaucoup de persévérance… et je rajouterais Travail très chronophage qui a besoin de communication autour de lui pour en prendre conscience et s’en donner les moyens ", voilà une accroche intéressante pour ces ANT qui se lancent partout en France. L’animation numérique de territoire ne peut pas se faire le vendredi de 17H24 à 17H28, c’est une refonte complète de l’organisation qui doit s’opérer pour intégrer un bout de numérique dans toutes les équipes de la structure ANT.

Et Mac Gyver pourquoi… tout simplement parce que l’ANT est le roi de la bidouille, on ne lui demande pas d’être le webmaster du territoire et de sa structure, on lui demande d’être un super GO numérique, capable de trouver toujours la bonne personne au bon moment au meilleur coût pour développer son écosystème numérique. Demandez à Ludovic la définition d’écosystème, vous la trouverez dans cette présentation 😉

En introduction, je vous laisse ma présentation réalisée pour Anglet11, nous souhaitions surtout insister sur la convivialité et la motivation des 240 ANT en cours de formation ou à venir en 2011… des ANT qui ont besoin de temps et d’outils numériques pertinents pour assurer une mission numérique pour et avec des prestataires qui n’attendent que ça… le Web c’est leur gagne-pain pour la majorité d’entre eux et ils ont besoin d’accompagnement. N’oubliez pas non plus vos touristes, qui ont besoin eux aussi de coaching numérique dans les OT… ce n’est pas parce que je possède un smartphone que je sais que je peux télécharger une appli pour randonner… le conseiller en séjour devra être pédagogue tout en restant ludique 🙂

De la réunion de sensibilisation à une vraie stratégie d’accompagnement

Caroline Lagrave (son profil Facebook), ANT punchy et fort sympathique, de l’Office de Tourisme de Val de Garonne (Lot et Garonne) s’est lancée devant une salle comble dans sa première intervention au micro 🙂 . Elle a pu nous présenter leur méthode de travail et d’accompagnement des prestataires dans l’univers numérique, au delà d’actions "one shot". Ce territoire a initié un Plan Local de Formations Interfilières (PLFI) qui a permis à une dizaine de prestataires de se former sur la création de site Internet et sur la stratégie de référencement de ce dernier, tout cela avec des organismes de formation. A la suite de ces formations, une forte demande d’accompagnement et de continuité de l’action a été identifiée et aujourd’hui, ce sont les 2 ANT (en cours de formation) et 1 responsable local PLFI qui mettent en place une vraie stratégie de "cocooning numérique" qui s’inscrit dans une stratégie globale de développement du territoire.

Je vous laisserai découvrir le détail des actions individuelles et de groupes listées dans la présentation de Caroline, ci-dessous. Un PLFI, des entretriens individuels, des ateliers de groupes, un SAV préservant la relation continue avec ses prestataires, un diagnostic numérique de territoire et un plan d’actions numériques à 3 ans venant conclure ce projet en juin 2011, voilà ce qu’on appelle de l’ANIMATION numérique de territoire.

Quand un territoire organise sa pyramide ANT

Nicolas Monseigne, Pays Médoc (Gironde), et Chef du fan club de Mac Gyver La Bidouille a pu démontrer aux DMO présents dans la salle qu’il est possible de réorganiser en profondeur l’organisation d’un territoire touristique. Comme vous pourrez le découvrir dans sa présentation, en deux grosses années, il a réussi à initier des clubs etourisme qui ont permis à ses OT de professionnaliser leur visibilité en ligne et depuis l’an dernier, un nouvel étage de la fusée ANT s’est installé avec la réorganisation de plusieurs OT qui ont eu le courage (il faut beaucoup de pédagogie et diplomatie je pense) de fermer leur structure à certaines périodes en hors saison pour se concentrer sur l’un de leurs coeurs de métier, l’accompagnement des prestataires. Ce qui est très intéressant dans cet exemple, c’est la mutualisation (au bon sens du terme) qui se met en place, chacun trouvant sa place dans cette nébuleuse ANT. Le Pays Médoc coordonne les OT qui ensuite accompagnent leurs prestataires. Les programmes sont validés au niveau Pays et permettent ensuite d’être communiquer à tous les OT participants, chacun optimisant son temps d’intervention ANT. Nous voilà dans l’ère de l’industrialisation ANT. Aujourd’hui, Nicolas a officiellement 20% de son temps de travail consacré à l’ANT.

Il nous faut une Méga Happy End

Le titre d’Animateur Numérique de Territoire n’existe pas officiellement, cette formation n’étant pas encore diplômante, nous utilisons normalement le terme Animation Numérique de Territoire. Mais dans la réalité, ces nouvelles compétences répondent vraiment à un manque et un besoin immense d’accompagnement etouristique, mélange de tourisme et de web, le fameux mouton à 5 pattes que nous recherchons souvent. Nous sommes donc ravis de vous présenter les premières expériences génétiques qui se développent sur nos territoires, avec le recrutement de moutons à 5 pattes officialisé dans plusieurs régions. Stéphane au Pays de Vannes, Annie au PAT de Saint Lô et d’autres territoires ont réussi à créer des postes ANT… Et bravo à tous les ANT en place qui prennent leur mission à coeur et qui évangélisent numériquement leur territoire aux quatre coins de la France (ou presque 🙂

En voilà une méga happy end !

PARTAGER
Article précédentContent curator : le veilleur nouveau est arrivé…
Prochain articleAppmakr, le Jimdo de l’application Iphone
Pierre Eloy est le fondateur de Touristic et le co-fondateur d'Agitateurs de Destinations Numériques, entreprises bordelaises dédiées aux solutions numériques pour les professionnels du tourisme. Les interventions de Pierre, son cœur lorrain et sa vie dans le Sud Ouest en font un personnage incontournable du tourisme digital et relationnel ! Ne vous étonnez pas si un jour vous le croisez dans une boulangerie californienne, il a promis qu'un jour il serait boulanger ! 

AUCUN COMMENTAIRE