Complémentaire au guide papier, Routard.com a su trouver sa place sur le Web et sortir du guide stricto sensu d’une part avec l’apport d’un contenu éditorial supplémentaire, régulièrement développé et mis à jour, d’autre part grâce à sa communauté vivante et réactive.

Je vous propose aujourd’hui une présentation et visite de “Routard.com”:http://www.routard.com, le portail Internet du Guide du routard.

Petit retour en arrière : le Routard est présent sur Internet dès 1996, suivent des versions plus élaborées en 2001, 2003 puis en 2006.

La composante éditoriale est très ancrée sur le site. La rubrique *Guide* met à disposition des internautes plus de 200 fiches destinations d’informations pratiques et culturelles sur des villes, pays ou régions du monde. Les données publiées dans les guides papiers sont donc reprises ici et actualisées tous les ans. Une nouvelle fiche destination paraît chaque mois. Afin d’assurer un maillage pertinent entre tous les contenus, chaque fiche constitue un portail d’entrée vers d’autres informations additionnelles, en correspondance, publiées sur le site.

Des articles transversaux comme ‘voyage mode d’emploi’ fournissent des informations complémentaires telles que adresses utiles, infos et astuces.
La rubrique ‘agenda’, pour donner des envies, des idées de voyage et recensant les fêtes, festivals et manifestations culturelles partout dans le monde, est élaborée en interne.

Le *Mag* fournit l’actu chaude par l’entremise :

* d’un fil d’actus, entre 1 et 5 brèves par jour, couvrant l’actualité du tourisme, des bons plans, des infos pratiques ou insolites.
* de reportages : des « spots » sur des thématiques.
* de carnets ou récits de voyages.
* d’événements : des focus sur des manifestations culturelles par exemple.
* d’idées week-end, en moyenne 2 par mois.
* des dossiers plus culturels.
* des livres de route : des chroniques sur des livres autour du voyage.

L’équipe éditoriale gère en interne les publications de cette rubrique, elle peut être soutenue par des pigistes.

La *Communauté* est très active avec environ 250 ‘forums de voyage’, 1500 à 2000 messages déposés par jour. Dès les premiers temps de la présence du Routard sur Internet, les forums par pays ont fait le succès du site. Ils ont été réorganisés récemment, subdivisés par catégories, pour permettre aux internautes de mieux cibler leur recherche d’informations.

Pour enrichir le site, les touristonautes sont aussi invités à soumettre leurs ‘photos de voyage’. Après sélection, en moyenne 1 sur 2 est conservée, 70 000 photos agrémentent aujourd’hui le site et valorisent les membres photographes.

La communauté c’est aussi : une ‘bourse d’équipiers’ pour trouver des compagnons de voyage et les ‘petites annonces’.

Depuis fin novembre 2008, les routarnautes (150 000 membres) peuvent créer leur page profil : utile pour qualifier les membres, comparer le profil d’un voyageur avec le sien et pour donc mieux cerner ses interventions sur le site.

Pour prolonger la partie communautaire, à la manière de Tripadivisor, les critiques d’hôtels par les touristonautes ont fait leur arrivée sur le site il y a quelques mois. Pour le moment, 4000 critiques ont été validées.

Les rubriques ‘Partir’ et ‘Boutique’, regroupant des offres commerciales, sont séparées des autres contenus du Routard.com.
Le site est rentable par les différents dispositifs publicitaires présents sur le site.

Côté réseaux sociaux, le Routard dispose bien d’un compte Twitter et d’une page sur Facebook mais ils sont peu gérés. La priorité est clairement donnée au développement du contenu du site et des fonctionnalités communautaires sur Routard.com.
Donnez-vous aussi la priorité à ces éléments sur vos sites ?

_Note : Les données chiffrées m’ont été communiquées par M. Benoit Cappronnier, Directeur Routard.com._

PARTAGER
Article précédentE-tourisme : jusqu’ici tout va bien… (Stats)
Prochain articleAttentes des internautes pour l’hôtellerie
Stéphanie a 34 ans, elle assura, entre juin 2007 et décembre 2011, la fonction de webmaster éditorial pour le site de l’agence de voyages pour célibataires à Paris CpourNous.com. Elle a suivi le master professionnel web éditorial de l’université de Poitiers, après une maîtrise des sciences de l’information et de la documentation à Bordeaux. Depuis mai 2012, Stéphanie est Community Manager pour Belambra Clubs. Passionnée d’Internet, Stéphanie avait mis à profit un stage au Comité régional du tourisme d’Aquitaine en 2006 pour revenir dans sa région. Elle a lancé son blog personnel dès sa rentrée universitaire en octobre 2005. C’est grâce à ce blog que les rédacteurs d’etourisme.info l’ont rencontré. De 2010 à 2012, et en parallèle de son activité professionnelle, elle était Chargé d'enseignement en Communication et E-tourisme dans le cadre du Master 2 Pro "Tourisme Culturel et Territoires: Ingenierie de projets" à l'Université Paris 3 - Sorbonne Nouvelle. Twitter : @Opaline82 Instagram : @opaline Email : sgiraud at etourisme.info CVhttp://www.doyoubuzz.com/stephanie-giraud

AUCUN COMMENTAIRE