Si vous rentrez juste de vacances, ou depuis pas longtemps, toute la rédaction vous excusera si vous n’avez pas lu chaque matin notre (passionnante prose). Dans le grand débat autour de la connexion/déconnexion, nous ne prendrons pas ici partie.

Mais je tiens à vous faire partager le meilleur d’etourisme.info de ce dernier mois, ou pour le moins ce qui a le plus intéressé les lecteurs, et que je vous invite à re-parcourir.

Le compte-rendu de l’étude Google sur les voyageurs américains, The 2012 Traveler présenté par Karine Miron dans ces colonnes a été fort partagé, lu et reweeté. Des chiffres toujours intéressants, même si un lecteur précise dans les commentaires que les chiffres sont uniquement nord-américains et correspondent de ce fait assez peu à la réalité européenne.

Avec son concept d’immobilité touristique, Philippe Fabry a interrogé la sphère du web tourisme. Finalement, l’utilisation des applications en mobilité ne se ferait-t-elle pas surtout de façon immobile?

Autres réflexions de fond en cette rentrée autour de l’accueil dans les offices de tourisme, et de place du numérique dans ce processus d’accueil. Paul Fabing a démarré la discussion avec un retour d’expérience danois et publie dans « accueil numérique », le mot important, c’est « accueil ». Une réflexion complétée par une tirade sur l’importance fondamentale de la relation humaine dans l’acte d’accueil. Car, Dans l’accueil, le mot important, c’est humain. Ces deux tribunes n’ont qu’un objectif : convaincre que les outils numériques, fabuleux, n’ont qu’un objectif dans ce contexte : être au service de l’humain.

Nous nous sommes intéressés à la technique ce mois-ci avec un article très commenté sur un site nouvellement designé en Savoie Mont Blanc, où on surfe en parallaxe, écrit Ludovic Dublanchet. Importance toujours plus grande de l’iconographie dans les sites, c’est aussi le credo de Frédéric Soussin pour qui une image vaut mille mots. Un cyberentretien toujours inventif.

Et enfin, dans la série “Easy Friday Web”, qui, comme son nom l’indique parait le vendredi, c’est le tutoriel de Sébastien Gonzalez pour personnaliser l’URL de sa page Facebook qui vous a intéressé.

Merci de votre fidélité, et dès mardi, un nouvel article : vous saurez tout sur les iPhoneographes. Je ne vous en dis pas plus, c’est encore secret…

PARTAGER
Article précédentL’art du patchwork pour organiser un évènement…
Prochain articleLa révolution des iPhoneographes, ces nouveaux influenceurs de l’image
Jean Luc Boulin est directeur de la Mission des Offices de Tourisme Nouvelle-Aquitaine (MONA). Cette structure, unique en France, regroupe les Pays Touristiques et les Offices de Tourisme de Nouvelle-Aquitaine. Elle est soutenue par le Conseil Régional. Deux missions principales lui sont confiées : la structuration touristique des territoires et la professionnalisation. Dans ce cadre là, la MONA assure une veille permanente sur le etourisme et accompagne des expériences dans son réseau. Directeur de l’office de tourisme de l’Entre-deux-Mers (Gironde) et du pays d’accueil touristique du même nom pendant plus de dix ans, Jean Luc Boulin dirige la MONA depuis sa création en 2003. Le manque de source d’information au même endroit sur le etourisme institutionnel et le besoin d‘échanger sur cette formidable mutation du métier des offices de tourisme vers l’Internet ont donné l’idée à Jean Luc Boulin de créer ce blog “etourisme.info”, qui se veut être le creuset de l’etourisme institutionnel sous toutes ses formes. Jean-Luc Boulin est également enseignant en Master Tourisme AGEST (aménagement et gestion des sites et territoires touristiques) à l'université de Bordeaux Montaigne. Le site Internet de la MONA. |Email : jlboulin at etourisme.info (cette adresse apparait en toute lettres pour éviter les robots). |Twitter : @JeanLucBoulin