On va de refonte en refonte, et tant mieux, ça nous donne du grain à moudre !

Le CRT Provence Alpes Côte d’Azur a quant à lui tout axé sur la séduction. Un bandeau en flash qui décline les différents univers univers de la région, des illustrations de qualité, omniprésentes et paramétrables (quatre sont proposées sur chacun des thèmes), on en prend plein la vue, c’est dynamique et c’est vrai que cela fait envie.
!/57.jpg (CRT PACA)!:http://www.crt-paca.fr Par contre, et l'on voit que tous les organismes n'envisagent pas leurs missions sous le même angle, rien sur les hébergements, pas d'agglomération de l'offre dans une base de donées régionales comme on a pu le voir sur l'Aquitaine. Est-ce un bien ou un mal, quelle est la meilleure stratégie, la question reste posée et entière ! On a choisi une navigation selon quatre univers (Provence, Mer, Alpes, Villes) et cinq thématiques (Nature, Culture, Art de vivre, Sports et Bien-être). Chacune trouve sa propre déclinaison au sein des quatre univers proposés, et seules quelques offres ciblées font l'objet d'un lien externe, dont on regrettera parfois le manque de profondeur : on nous propose un circuit culturel sur Arles, mais le lien ne nous envoie que sur la page d'accueil de l'Office de Tourisme, où il faudra entreprendre des fouilles presqu'archéologiques pour retrouver notre produit ! Actualités, bons plans, évènements permettent de faire vivre la page d'accueil, ainsi que la mise en avant de spécifités locales à travers des portraits, et la reprise de reportages en streaming télévisés chaque semaine sur France 2. Encore faudra-t-il avoir le lecteur flash installé sur son ordinateur (la fourniture d'un lien pour ceux qui en sont dépourvus aurait été un plus). Côté documentation, c'est la déception, puisque l'on se contente d'un formulaire de commande (en tout bas de page, comme le contact), en attendant, on l'espère, une possibilité de téléchargement. Enfin, on regrettera là aussi l'absence d'une cartographie davantage développée, puisque seule la partie "Portail du Tourisme Régional" en est pourvue. Elle renvoie notamment vers les Offices de Tourisme, les villes, stations littorales et de ski, ... On l'aura donc compris, le CRT PACA a fait le choix d'une présentation séduisante et qualitative de son territoire, laissant aux autres acteurs le soin de proposer leurs offres et de la commercialiser. Est-ce l'absence d'une agglomération de l'offre ou un véritable choix stratégique qui a guidé cette réflexion, nous serions preneurs de commentaires sur le sujet, tant la différence avec le CRT Aquitaine paraît importante.

PARTAGER
Article précédentDesign et etourisme se marient
Prochain articleL’approche client sur le web touristique
Ludovic a démarré sa carrière en Auvergne, à l’Agence Régionale de Développement, puis dans un cabinet conseil sur les stratégies TIC des collectivités locales. Il a rejoint en 2002 l’Ardesi Midi-Pyrénées (Agence du Numérique) et a plus particulièrement en charge le tourisme et la culture. C'est dans ce cadre qu'il lance les Rencontres Nationales du etourisme institutionnel dont il organisera les six premières éditions à Toulouse. À son compte depuis mai 2011, il est Consultant etourisme, intervient sur de nombreux séminaires, manifestations et congrès, accompagne des structures sur leur stratégie, en AMO, ou en formation. Il organise les Rencontres Nationales du etourisme institutionnel pour le compte d'UNITEC et la Région Nouvelle Aquitaine à Pau, après les avoir initiées à Toulouse. En 2013, il co-fonde avec ses associés et blogueurs Pierre Eloy et François Perroy la société Agitateurs de Destinations Numériques, initiatrice des concepts d'Internet de Séjour, de Secrets Locaux et de Conciergerie de Destination. C’est à partir de ce travail quotidien qu’il se propose d’alimenter ce blog, en livrant ses impressions et commentaires quant au développement des nouvelles technologies au sein des structures publiques de tourisme.

AUCUN COMMENTAIRE