Ce billet a été rédigé par Alexis Mons, VP Strategy de Emakina, qui a conçu et réalisé ce premier baromètre avec Temesis. Il ne se base pas sur la qualité en terme de contenus, de graphisme, d’ergonomie et de fonctionnalités des sites analysés, bien que ces éléments puissent également avoir un impact sur les critères observés qui vous sont présentés dans le billet ci-dessous accompagnés de l’infographie résumant les données. Merci à Alexis pour cette contribution !
 
Et si la Qualité des sites web faisait l’objet du même niveau d’attention que celui porté à l’accueil ou aux conditions de séjour dans l’hôtellerie ? Convaincus de l’importance de bien piloter la qualité de ses services en ligne, Emakina et Temesis, qui sont partenaires depuis 2005 sur ce sujet, ont réalisé le premier Baromètre de la Qualité web des sites de Tourisme.
 

Baromètre tourisme Emakina Temesis

 
Concrètement, en octobre 2012, ils ont passé 35 sites de référence de l’e-tourisme français (voir en pied d’article) au crible de 112 critères automatiques proposés dans l’outil Opquast Reporting. Comme dans le bâtiment, l’enjeu est de se conformer à des standards, des normes ou des bonnes pratiques. Chacun connaît le W3C ou le RGAA mais l’utilisateur a bien d’autres exigences et besoins au titre de l’ergonomie de la rapidité de chargement ou du référencement naturel. 
 
L’étude met en évidence un potentiel d’amélioration très important pour la grande majorité des sites analysés. Aucun site ne fait le grand chelem et, même si nous décernons le pompon à nos amis bretons, nous leur ferons remarquer qu’ils le doivent aux bons résultats obtenus en accessibilité et non pas grâce à la rapidité de leur site ou à son référencement. Avec 7,8 sur 10, ils sont cependant reçus avec la mention très bien.
Fans de Bretagne partage avec Champagne Ardenne la palme de l’accessibilité. La Picardie est championne de la vitesse.France.fr est le mieux référencé. Tourisme Pays Basque bénéficie de la meilleure utilisabilité.
Avec 6,6/10 de moyenne, le panel présente un profil a priori correct, sans plus, mais qui cache de fortes disparités. Si les critères d’accessibilité et d’utilisabilité sont globalement assez bien traités (respectivement 83 et 73% de critères conformes), la vitesse est un parent pauvre (23% de conformité) et le référencement est largement améliorable (63%).
 
Dans le détail, certains résultats démontrent de troublantes faiblesses qui interpellent sur la stratégie ou la qualité de service dans le secteur du Tourisme. 
 
Nous avons ainsi retenu 4 critères exemplaires :
Seule la moitié des sites dispose d’une feuille de style pour l’impression. Comme si l’internaute n’imprimait jamais et avec lui les équipes d’accueil se servant du site lui-même …
Seule la moitié des sites mentionne la langue du document dans ses pages. Ce critère est pourtant fondamental pour le référencement naturel. Dans le cadre d’une trentaine de sites destinés à un public international, les gains possibles en termes de référencement se chiffrent certainement en millions de pages vues !
Seuls 38% des sites mettent en oeuvre des dispositifs de cache pour un affichage rapide des pages. Deux tiers du panel sont potentiellement inaptes à faire face à une hausse de trafic ou sont en dessous des standards en termes de rapidité de chargement. Au-delà du fait de jouer avec l’impatience de leurs visiteurs, que l’on sait très limitée, il faut rappeler que la lenteur d’un site impacte également directement son référencement.
Enfin, seulement 30% des images ont un contenu alternatif, bonne pratique élémentaire bénéficiant à l’accessibilité et au référencement. Google n’est-il pas le plus grand aveugle du web ?
 
Les critères utilisés dans le cadre de cette étude sont testés automatiquement et sont naturellement d’ordre technique. Ils ne constituent qu’un premier pas vers la qualité et l’accessibilité et les voies d’amélioration restent nombreuses. Traiter ces éléments constitue donc une première étape indispensable qui permettra d’aller plus loin dans la satisfaction des besoins des utilisateurs des sites Internet. 
Il existe également de nombreux critères spécifiquement dédiés à la qualité des contenus et services pour le e-tourisme. A l’instar des études qualité menées sur les 200 sites web du secteur e-tourisme pour Synapse en Pays de Loire ou sur les 480 sites de communes en Aquitaine pour AEC, Emakina et Temesis sont en mesure de proposer aux acteurs du e-tourisme des baromètres complets et dynamiques sur la qualité de parcs de plusieurs centaines de sites. 
Les résultats complet de ce Baromètre sont disponibles ici. S’il vous plaît, nous renouvellerons l’exercice pour mesurer les progrès dans quelques mois.
 
Temesis est un cabinet expert en qualité web, éditeur du référentiel Opquast. Temesis vient de sortir le livre “Qualité web”, ouvrage transversal qui donne les bases, la méthodologie et les outils indispensables pour produire des sites Internet de qualité.

Emakina est un groupe européen d’agences digitales qui aide ses clients à tirer profit de la mutation vers la nouvelle ère digitale. Il est constitué des agences Emakina (Bruxelles, Paris, Limoges, Rotterdam, Londres et Genève), Emakina.EU et Emakina/Media (Bruxelles), Design is Dead (Anvers) et The Reference (Gand). Emakina Group a développé un portefeuille de services autour des quatre pôles d’activité suivants: la gestion stratégique des marques, l’activation des marques, la construction de sites web et le développement d’applications digitales.

 
Le panel des sites analysés : 

http://www.visitprovence.com/

 
PARTAGER
Article précédentGoogle s’abreuve de culture avec Google Cultural Institute
Prochain articlePépites pour iPad (#002) : City Maps 2 Go, mes cartes sans connexion
Alexis Mons est co-fondateur et Directeur Général Délégué de Emakina.fr, agence de marketing à l'ADN digital. Activiste et entrepreneur de la société de l'information depuis 1995, il est passionné par les usages et comment internet change l'économie, la société, les gens. Il a consacré un ouvrage à ce sujet : "Marketing et Communication à l'épreuve des foules intelligentes", paru chez FYP Editions en novembre 2012. Stratégiste, il conseille les organisations et les marques qui veulent passer à l'ère numérique, taille sur mesure les modèles économiques et stratégies d'innovation. La mutation du monde du tourisme est son terrain de jeu préféré. Blogueur depuis 2004, ce limousin amateur d'ovalie et d'archéologie aime à dégager de nouveaux territoires stratégiques, sans perdre de vue les fondamentaux