En 2012, l’Australie a été la destination touristique la plus populaire sur Facebook, Google+ et Instagram. Cette année, Tourism Australia poursuit son objectif d’utiliser le pouvoir des réseaux sociaux pour devenir la destination la plus citée dans le monde, rien de moins!

Récemment, M. Andrew McEvoy, directeur général de Tourism Australia (TA), a partagé avec les partenaires de l’industrie touristique quelques lignes directrices afin de créer la plus grande équipe en médias sociaux dans le monde (The World’s biggest Social Media Team) en misant sur leurs fans de partout dans le monde et les Australiens. Un pari audacieux quand il mentionne qu’il n’y a seulement que trois personnes à Tourism Australia attitrés spécifiquement au Social Media.

 

 

Ultimement, TA veut que ses 4 millions de fans Facebook, les 23 millions d’Australiens et les 6.1 millions de touristes qui ont visité le pays l’an dernier deviennent des ambassadeurs de la destination en constituant la plus grande équipe en médias sociaux dans le monde.

Pour réaliser leur projet :  5 étapes toutes simples.

  1. Créer des plateformes sur lesquelles les fans sont appelés à contribuer. Près de 1 000 photos sont envoyées quotidiennement par des fans Facebook et abonnés Twitter. 40 %  des contributeurs sont des professionnels et semi-professionnels du tourisme et la majorité des photos sont prises en temps réel et partagées via Instagram.
  2. Pas un fan mais un héro. 95 % des contenus de TA  disponibles sur les médias sociaux sont créés par les fans. À 81 ans, M. Harry Willey, fan actif de la page Facebook de TA ne lésine pas pour répondre aux occasionnels commentaires négatifs sur la page (qu’il visite plus de 10 fois par jour!) et remet les pendules à l’heure aux « négativistes » en partageant ses propres expériences qui remontent à plus de 50 ans de vie australienne. Et malgré ses énièmes voyages dans son pays, il consacre encore trois mois par année pour visiter sa terre natale! Un fan dévoué vous dites?
  3. Surfez sur les vagues. Il faut toujours être prêt à surfer sur un sujet, une photo, une histoire. Le défi est de savoir sur lesquels surfer sachant qu’il y a deux type de vagues : les grosses vagues et les petites vagues (big waves and small waves). La diffusion de messages hilarants sur la page Facebook de TA à propos de la fin du monde prévue au calendrier Maya a fait le tour de la planète en quelques heures, accumulant des centaines de milliers de partages et de « like » : Ne vous en faites pas à propos de la fin du monde qui arrivera aujourd’hui. Nous sommes déjà demain en Australie. Un bel exemple de grosse vague!
    Quant à lui, le concept du Friday Fan Photos illustre assez bien la petite vague. Concept simple en soi, mais qui est devenu assez populaire auprès de la base de fans actifs qui sont compétitifs et qui veulent vraiment que leurs contributions soient sélectionnées.
  4. Rendre les histoires sociales. Sur Facebook, par exemple, les histoires (photos, messages ou billets) ne sont jamais conçues seulement pour les 4.1 millions de fans : elles sont conçues également pour les 457 millions de leurs amis. Il faut miser sur la viralité et laisser les histoires se raconter par elles-mêmes.
  5. Testez et apprenez. Chaque plateforme et chaque réseau social ont leurs propres règles. Il ne faut pas se baser sur les expériences positives ou négatives de l’une pour définir les bases de l’autre. Et n’hésitez pas à utilisez vos fans comme focus-groupe : ils participeront d’emblée.

Vous en voulez plus? Je vous invite fortement à consulter la présentation détaillée, très inspirante et visuellement impeccable ici!

PARTAGER
Article précédentComment être sûr de rater son appel d’offres !
Prochain articleWix, le cousin coupe-faim de Jimdo
Employé de Tourisme Québec depuis 1996 et détenteur d'une maîtrise en administration publique et d'une autre en gestion et planification du tourisme, Julien Cormier est, depuis 2009, directeur de la promotion. Il coordonne les campagnes et actions promotionnelles à l'étranger en plus des activités de marketing électronique relatives au site touristique officiel BonjourQuébec (QuébecOriginal), des productions promotionnelles imprimées, de la banque photos et vidéos. Depuis 2008, il oriente les actions promotionnelles dans les réseaux sociaux. De 2005 à 2010, il a été un membre actif de l’Initiative en e-tourisme de la Conférence des Nations unies sur le Commerce et le développement à Genève. Ce groupe vise à aider les pays les moins avancés en développant des stratégies d’e-tourisme en donnant des séminaires sur le marketing électronique et les systèmes de gestion de la destination. Il débute en 2012 sa nouvelle aventure paraprofessionnelle comme blogueur au sein de l'équipe d'etourisme.info dans lequel il compte partager ses trouvailles, ses idées mais surtout sa passion sur tout ce qui touche de près ou de loin l'e-tourisme!