La côte du Massachusetts attire aux beaux jours la gentry nord américaine. Pour séjourner là, il faut un certain quant à soi, un budget confortable et si possible des amis possédant une villa balnéaire et bien évidemment un Chris craft runabout amarré. On est donc loin des masses laborieuses, cependant le site web officiel de l’office de tourisme de l’état s’appelle… www.massvacation.com.

Ce site est loin d’être parfait mais il faut regarder au-delà des grands blancs sur les côtés et des photos de qualité moyenne, pour relever ses points positifs :

      Son organisation :  les onglets horizontaux proposent des rubriques attendues comme par exemple que faire, où dormir… mais le module sur la droite propose un tri plus « friendly », basé davantage sur les sensations et avec des onglets parfois nommés de façon originale « let loose » (se perdre) et « indulge » (qui pourrait se traduire « cédez à la tentation » ou « laissez-vous aller » pour la rubrique sur les bars et restos…). Indulge drink… tout un programme de vacances ! Le traitement du contenu lorsque l’on rentre dans ces rubriques est du coup un peu décevant.

     Toujours au sujet de ces onglets, le site y associe dans la rubrique « getaways » un territoire. Du coup, si vous voulez vous laisser aller, c’est dans l’ouest de l’Etat que ça se passe !

      Les critères de recherche d’hébergement, de loisirs et animations sont assez complets (trop ?) et ils restent sur la partie gauche de l’écran pour faciliter les modifications de la recherche, pas comme sur la plupart des sites où on doit revenir en arrière sur la page de recherche et recocher tous nos critères…. et du coup, changer de projet de destination.

      La partie « pro » : la barre d’onglet inférieure donne accès à toutes les statistiques touristiques du territoire, ça c’est malin car rien n’interdit à un touriste de connaître les axes et budgets marketing du territoire dans lequel il séjourne.

      Le caractère international : Le site annonce 8 langues, mais on note un point noir tout de même : ces versions étrangères sont différentes, pas toujours harmonisées et actualisées…

      Le positionnement du Massachussetts est d’affirmer que « tout est ici », et il tient globalement sa promesse avec « something for everyone ». Twitter et Facebook sont en bonne place.

A voir aussi le site de l’office de tourisme de Boston, assez peu convaincant (on y retrouve les Great Deals qui sont des propositions courantes désormais comme l’a déjà évoqué Pierre ici) et celui de Cap Cod, belle station voisine, dont le site web touristique est piloté par la chambre de commerce, Quelques surprises générales en guise de conclusion :

  • l’absence (ou quasi absence) de vidéos dans ces sites d’une région fortement touristique,
  • des photos de qualité moyenne à faible

 

En bref, ce site n’est un exemple ni d’esthétique, ni de dynamisme, mais il est accessible et bien organisé. En outre, il me conforte dans l’idée que l’etourisme en France est désormais bien en avance sur d’autres destinations.

PARTAGER
Article précédentIm-Prezi-onnant !
Prochain articleLisez-vous les CGU ?
François Perroy est aujourd’hui cofondateur d'Agitateurs de Destinations Numériques et directeur de l’agence Emotio Tourisme, spécialisée en marketing et en éditorial touristiques. Il a créé et animé de 1999 à 2005 l’agence un Air de Vacances.  Précédemment, il a occupé des fonctions de directeur marketing au sein de l’agence Haute Saison (DDB) et de journaliste en presse professionnelle du tourisme à L’Officiel des Terrains de Camping et pour l'Echo Touristique. Il écrit par ailleurs des ouvrages et articles techniques sur le tourisme ainsi que des créations plus personnelles. Contact : fperroy at etourisme.info (cette adresse apparait en clair pour éviter les robots)

AUCUN COMMENTAIRE