juin
6
2012

Facebook vs Google : le concours « Mister web printemps 2012″ est lancé, faites vos jeux !

Comme nous prenons l'habitude de le faire, nous ouvrons ce billet à une personne en charge de l'animation numérique de territoire. Aujourd'hui, c'est Nicolas Monseigne, du Pays Médoc en Gironde qui nous propose un point très détaillé sur les innovations et visions de Facebook. J'aurai l'occasion prochainement de vous présenter l'autre candidat du concours de nouveautés "Mister Web Printemps 2012".

*****************************

Souvenez-vous, il y a un an presque jour pour jour, Google provoquait des sueurs froides, des cauchemars, des commandes de camisoles massives auprès des veilleurs du web, avec ses nouveautés hebdomadaires… Et ça enthousiasmait Pierre, autant que ça le déprimait ! Cette année, Facebook vient disputer à Google le trophée de "Mister web printemps 2012"… et attention, il y a de la testostérone numérique au mètre carré !

L'impact de Facebook dans la valorisation des images, ya pas photo !

Le premier élément notable, c'est l'appétit de Facebook pour l'image. Alors que le cap des 100 milliards de photos publiées sur le réseau a été passé en 2011, 300 millions de clichés supplémentaires ont été partagés durant le seul premier trimestre 2012. Un leadership incontestable donc, quand le spécialiste du genre FlickR rassemble lui 6 milliards d'images. Pour confirmer ce statut, comme le précisait Mathieu ici, Facebook a d'abord racheté à grands frais Instagram, application star du partage de photos en mobilité. Certains comparent cette démarche à celle de Google qui, en rachetant Youtube, avait dépassé les difficultés d'un développement interne de Google Video. Et on voit avec quel succès aujourd'hui !

On a ensuite appris le lancement de Camera, une application mobile complémentaire spécialisée sur la photo. Et c'est pour conforter ce service qu'un rachat de Face.com, spécialiste de la reconnaissance faciale, est envisagé. Objectif : développer le tagage et qualifier les contenus iconographiques… et tant pis si vous n'aimez pas être marqué(e) sur les photos, voir sur ce sujet cette infographie qui ne manque pas d'humour.

Enfin, pour le plaisir des yeux, vous aurez certainement remarqué le design de présentation des images plus classieux, qui met aujourd'hui bien mieux en valeur vos plus jolis paysages…

L'usine à gaz de l'administration des pages… Au royaume des Shadocks !

Mais pour les organismes du tourisme, il faut aussi regarder du côté des évolutions de l'administration des pages. Il y a quatre mois à peine arrivait un premier changement majeur avec la nouvelle version des pages. Le principe de couverture ou de recours systématique aux applications permet désormais une réintégration de vos contenus comme les fils RSS du blog, le diaporama FlickR ou la chaîne Youtube. Parfait pour la cohérence de vos supports web ! Voici un exemple avec la page LoveUK

Facebook_Love_UK

Les applications ne sont pas en reste dans ce "chambardement de printemps" : Le nouvel "App Center" qui est en cours de déploiement sera connecté aux autres magasins d'applications (AppStore, Google Play), et consultable aussi bien sur mobile que sur ordinateur. On vous invite d'ailleurs à créer vos propres applications… en imposant des règles strictes ainsi qu'un niveau de qualité jugé satisfaisant par les utilisateurs !

AppCenter

Trop compliqué pour vous, et vous préférez en rester à la "simple" publication d'informations ? Facebook a pensé à vous, avec notamment la programmation des statuts, ce qui simplifiera sûrement la vie des community managers !

Programmation_du_statut

Mais si vous vous dites que décidément, Facebook, c'est bien, mais c'est chronophage, il est peut-être temps d'impliquer vos collaborateurs, prestataires, habitants… dans l'animation de votre page. Car pour en garder la maîtrise, il est désormais possible d'attribuer des droits différents à chaque administrateur !

Droits admin pages

Vous voudrez alors analyser les gains de visibilité de votre page… Oui mais voila, du côté des statistiques, cela bouge aussi… : le mode de calcul de l'indicateur "x personnes en parlent" évolue, pour intégrer les interactions de personnes amies avec une personne ayant aimé un de vos contenus (vous me suivez ?). Et si les chiffres sont trop bas à votre goût, ils ne vous restera plus qu'à lancer votre campagne publicitaire, car après tout, Facebook est comme les copains, il ne vous met pas entre les mains un joli joujou par philanthropie. Juste au-dessus de la liste de vos pages, apparaît désormais une icône vous menant droit à l'outil de gestion publicitaire !

Tant de nouveautés… pourquoi faire ?

Il est clair que Facebook concentre ses efforts sur l'usage en mobilité, et la monétisation des contenus (lire à ce sujet l'excellent papier de wired.com). Sur ce point, de nouvelles fonctionnalités semblent dans les cartons pour faciliter les interactions entre marques et internautes. Et certaines nous intéressent directement, à commencer par le choix de la langue d'affichage de la page en fonction du lecteur .
Et puis on se remet à parler des "Facebook phones", annoncés en 2013. Une rumeur en appelant une autre (ou la confirmant), Opera, le navigateur star sur mobile, semble être visé par un rachat.

Dans cette histoire, il faut surtout comprendre que Facebook veut aller au-delà de la simple "application qui permet de partager des statuts et des photos" pour venir intégrer sa philosophie du social au cœur même des appareils. Une phrase du porte-parole de la société résume d'ailleurs bien cet état d'esprit : "Notre stratégie mobile est simple : nous pensons que tout terminal mobile est meilleur s'il est profondément social" (mais à ses actionnaires, il dit peut-être qu'en ayant la main sur un terminal mobile, il pourra développer les ressources publicitaires !).

Et puis, il suffit d'écouter Mark Zuckerberg nous l'expliquer : "Facebook est différent d'Apple, Google, Amazon ou Microsoft parce qu'il ne fabrique pas de produits. Il cherche à améliorer les produits construits par les autres". Il n'y a qu'à regarder les mobinautes prendre des photos et les partager instantanément sur Facebook pour se rendre compte que l'expérience se partage de plus en plus naturellement sur ce réseau, et c'est peut-être bien là le vrai enjeu pour un gestionnaire de destination : faire naître l'émotion de l'expérience… et faciliter son partage (enjeu majeur du wi-fi territorial), et ainsi favoriser un marketing de l'expérience !

Voila pour le premier candidat du concours de "Mister Web Printemps 2012"… A suivre dans un prochain billet, la présentation de son rival, l'incontournable Google, qui a aussi de jolis arguments à faire valoir !

***********************************

Un grand merci à Nicolas Monseigne pour cette veille qualitative qui nous propose depuis son Pays Médoc. Si vous voulez échanger avec ce chargé d'animation numérique de territoire, vous pouvez consulter son profil...Facebook

Article précédent Numérique à visage humain Nouveau site Internet destination Alsace Article suivant

Articles similaires

A propos de l'auteur : Pierre Eloy

Pierre Eloy est le fondateur de Touristic, entreprise bordelaise dédiée aux solutions numériques pour les professionnels du tourisme. Avec son équipe internationale, Sébastien Gonzalez (quasi espagnol :) et Vanina Holgado (plus que quasi argentine), il a à coeur de privilégier la stratégie touristique au jargon numérique. Les interventions de Pierre, son cœur lorrain, et sa vie dans le Sud Ouest en font un personnage incontournable de l’e-tourisme 2.0 !

  • http://profile.yahoo.com/SAGU3YAW2ACDCPWR4L4FLWFK2I c

    j.

  • http://profile.yahoo.com/SAGU3YAW2ACDCPWR4L4FLWFK2I c

    excellent l’évolution stats de facebook et l’administration des pages ! 

  • TR

    Très bon post!

    Et sinon facebook a fait de son mieux, beaucoup de changement, quelque erreurs mais on l’utilise toujours.

    TR,
    http://surlatoile.blogspot.com

  • http://www.blog-etourisme.com Mathieu Bruc

    Nicolas, tu as juste oublié le Facebook Pages Manager : http://www.fredzone.org/facebook-pages-manager-398
    Sinon très bon tour d’horizon de toutes les nouveautés !

    Pierre, une suggestion à mettre en conclusion de ton article : un renvoi vers le Scoopit que j’actualise régulièrement sur le vaste sujet Facebook :) http://www.scoop.it/t/animer-une-communaute-facebook

  • http://twitter.com/mon_etourisme Nicolas MONSEIGNE

    Mathieu, merci pour ce complément, c’est sûr que cet outil peut permettre une valorisation « en live » d’une manifestation, par exemple !
    On aurait pu ajouter aussi, côté veille, les listes d’intérêts, mais aussi les statuts sponsorisés, ou le fait que FB envisage de s’ouvrir aux moins de 13 ans, ou encore que côté efficacité de la pub, des infos sortent ne plaidant pas forcément en faveur du géant américain (General Motors arrête ses pubs sur Facebook / Pinterest qui serait plus « engageant »)
    De toutes façons, parti comme c’est parti, dans une semaine, cet article sera déjà périmé !!!

  • Anne Sophie

    Super travail que tu nous présentes la Nicolas cela va servir à tout le monde !! bravo

  • TR

    Le problème de facebook, c’est qu’ils font trop de changement mais manque d’innovation…

  • http://www.facebook.com/profile.php?id=100000150589115 Sabrina-Sébastien Etillieux-So

    antoine 3271

  • Jean-Luc Boulin

    Excellente revue de Facebook, Nicolas, merci!