Next Content vient de conduire une enquête en ligne, avec Liligo, auprès de 1 044 internautes (ayant effectué au moins un vol par an à titre privé dans les deux dernières années).
Voici quelques enseignements :

Dans l’aéroport

La plupart des voyageurs passent du temps à l’aéroport avant d’embarquer : 89% y restent plus d’une heure et 1/3 plus de 2 heures. Faire du lèche-vitrines, lire, se restaurer sont quelques unes des occupations principales. 43% des voyageurs se connectent à Internet pour occuper leur temps d’attente (16% des personnes sont freinées par le caractère payant de la connexion), 40% jouent sur mobile. Si une connexion wi-fi gratuite est souhaitée à 34%, la demande en matière de services en ligne est plus faible.

 

La première attente n’est pas liée au Digital :  à quasi-égalité, il s’agit de l’amélioration de la rapidité des contrôles de sécurité et la diminution du risque de mauvais acheminement des bagages.

 

Les alertes d’informations sont souhaitées par les voyageurs afin de maîtriser leur temps. Les plus attendues concernent principalement l’éventuel retard du vol qu’ils attendent mais aussi un outil permettant de les guider dans l’aéroport vers la porte d’embarquement.

 

Des services autour des bagages connectés sont également espérés par 1/3 des voyageurs. Par exemple, un service qui permettrait de localiser et donc suivre son bagage pour le récupérer plus facilement. Vient ensuite l’affichage électronique du poids du bagage sur celui-ci.

 

En vol

La connexion Internet en vol est aussi prioritaire qu’une meilleure restauration mais ce sont avant tout et surtout l’amélioration du confort et de l’équipement audio/vidéo des sièges
qu’attendent les passagers.

 

59% des possesseurs d’appareil mobile (smartphone ou tablette) ne se déclarent pas prêt à payer pour un accès Internet payant dans l’avion. A contrario, ce sont 41% qui l’envisagent et plus de 1 sur 10 l’envisagent « très certainement ».

 

35% des voyageurs possesseurs d’appareils mobiles se montrent enfin intéressés par la possibilité de payer via mobile, sans carte bleue, pour des achats en ligne. Des initiatives sont déjà lancées par des compagnies aériennes, comme Jet Blue avec le système Apple Pay, pour permettre aux passagers de régler par exemple leurs consommations à bord. Ces achats peuvent être par exemple des supports de divertissement (films, musiques en streaming).

PARTAGER
Article précédentPépites pour iPad (#35): Adobe Slate : le visual storytelling élégant …
Prochain articleLe contrat de destination selon Google
Stéphanie a 34 ans, elle assura, entre juin 2007 et décembre 2011, la fonction de webmaster éditorial pour le site de l’agence de voyages pour célibataires à Paris CpourNous.com. Elle a suivi le master professionnel web éditorial de l’université de Poitiers, après une maîtrise des sciences de l’information et de la documentation à Bordeaux. Depuis mai 2012, Stéphanie est Community Manager pour Belambra Clubs. Passionnée d’Internet, Stéphanie avait mis à profit un stage au Comité régional du tourisme d’Aquitaine en 2006 pour revenir dans sa région. Elle a lancé son blog personnel dès sa rentrée universitaire en octobre 2005. C’est grâce à ce blog que les rédacteurs d’etourisme.info l’ont rencontré. De 2010 à 2012, et en parallèle de son activité professionnelle, elle était Chargé d'enseignement en Communication et E-tourisme dans le cadre du Master 2 Pro "Tourisme Culturel et Territoires: Ingenierie de projets" à l'Université Paris 3 - Sorbonne Nouvelle. Twitter : @Opaline82 Instagram : @opaline Email : sgiraud at etourisme.info CVhttp://www.doyoubuzz.com/stephanie-giraud