Vous avez sûrement vu le porte-parole de l’UMP, candidat déclaré au Secrétariat d’Etat aux Nouvelles Technologies (sic), s’empêtrer sur la plateau de BFM avec cette notion de Web 2.0 ?! Si ce n’est pas le cas, je vous laisse le découvrir sur le “blog de Pierre Eloy”:http://touristic.fr/blog-etourisme/index.php/post/2009/01/07/Vous-ne-savez-pas-ce-quest-le-Web-2-Rassurez-vous-les-politiques-nationaux-non-plus.
Pourtant, au retour des Rencontres de l’Internet d’Autrans, où étaient présents de nombreux étudiants, il est tangible que pour une bonne part des jeunes générations, le Web 2.0 est bel et bien l’internet d’aujourd’hui, tel qu’ils le pratiquent au quotidien.
Cette notion serait donc à bannir de notre vocabulaire, comme en son temps le “N” pour “Nouvelles” Technologies de l’Information et de la Communication, sous peine de passer pour un croulant, ou pire, un technocrate souhaitant se protéger derrière un langage abscons.
La question que je me pose depuis quelques temps, c’est la façon dont nous allons communiquer et vendre nos produits, prestations, territoires à ces générations nées avec le “Web 2.0”, mais aussi le Web3D (les univers type Second Life sont loin d’être morts, comme le prétendent certains, mais attendent patiemment leur heure, et les évolutions techniques et ergonomiques nécessaires).
Nos sites internet classiques et basiques, nos missions, organisations et façon de les mettre en oeuvre devront probablement largement évoluer, et il me semble que nous avons d’ores et déjà intérêt à nous mettre en veille sur la communication qu’exercent certains acteurs particulièrement concernés par ce public !
Des idées ?

PARTAGER
Article précédentBon anniversaire, etourisme.info…
Prochain articleLes commentaires sur l’Alsace bien avisée”
Ludovic a démarré sa carrière en Auvergne, à l’Agence Régionale de Développement, puis dans un cabinet conseil sur les stratégies TIC des collectivités locales. Il a rejoint en 2002 l’Ardesi Midi-Pyrénées (Agence du Numérique) et a plus particulièrement en charge le tourisme et la culture. C'est dans ce cadre qu'il lance les Rencontres Nationales du etourisme institutionnel dont il organisera les six premières éditions à Toulouse. À son compte depuis mai 2011, il est Consultant etourisme, intervient sur de nombreux séminaires, manifestations et congrès, accompagne des structures sur leur stratégie, en AMO, ou en formation. Il organise les Rencontres Nationales du etourisme institutionnel pour le compte d'UNITEC et la Région Nouvelle Aquitaine à Pau, après les avoir initiées à Toulouse. En 2013, il co-fonde avec ses associés et blogueurs Pierre Eloy et François Perroy la société Agitateurs de Destinations Numériques, initiatrice des concepts d'Internet de Séjour, de Secrets Locaux et de Conciergerie de Destination. C’est à partir de ce travail quotidien qu’il se propose d’alimenter ce blog, en livrant ses impressions et commentaires quant au développement des nouvelles technologies au sein des structures publiques de tourisme.

AUCUN COMMENTAIRE