Sud-Ouest - La Semaine Digitale à Bordeaux

Pour finir la semaine, je vous propose de vous parler d’un service qu’on pourrait presque qualifier de “service en fin de vie”… le QR Code.

Oui, après avoir publié plusieurs articles et vanté cette technologie et ses usages, force est de constater que les oublier pourrait finalement être une bonne idée. Ces quelques mots sont volontairement provocants, mais rappelez-vous, les technologies n’ont d’intérêt que si elles facilitent l’usage, la compréhension et l’accès à l’information. Nous avons été nombreux à y croire… au bout de quelques années, le constat d’échec est sans appel : LE GRAND PUBLIC NE VEUT PAS DES QR CODES, les supermarchés n’ont pas voulus des QR Codes non plus…

Alors, pourquoi, vous, professionnels du tourisme mettez-vous encore en 2015 un point d’honneur à voir fleurir ces satanés codes inutiles sur vos supports de com’, affiches, brochures, etc. ?

Si vous hésitez encore, consultez tout simplement les statistiques de lecture / ouverture de votre code. Sur le volume de brochures imprimées, en fin de saison, combien de personnes ont flashé le code ? Cet indicateur vous donnera la réponse.

Bien sûr il faut nuancer mes propos, comme pour toute communication et stratégie, il est capital de connaître sa clientèle et ses cibles. Ce qui veut dire que si votre public est utilisateur des QR Codes, alors bien évidemment, gardez-les ! Car il n’existe pas véritablement de statistiques sur les usages récents des codes, hormis les japonais qui en sont très friands… normal, la technologie a été importée de chez eux. 🙂 Pour les autres, vérifiez vos statistiques !

Si vous vous demandez pourquoi les QR Codes sont boudés en France… posez-vous déjà la question… êtes-vous, personnellement, utilisateurs ? C’est déjà une première réponse. Ensuite, le service a beau être simple et pratique, il reste néanmoins pour beaucoup de personnes une grosse inconnue… “je fais comment pour le lire ?” Eh oui, car nativement, quand vous achetez votre smartphone, quel que soit son prix, sa marque ou l’opérateur, aucune application permettant de flasher le code n’est installée à l’origine. Il faut faire la démarche d’installer l’appli, donc seuls les initiés le feront.

Pour finir, un dernier conseil, si vous voulez tout de même garder vos QR Codes, mentionnez à côté du code le lien vers votre site, véritable alternative pour accéder au service. Ainsi, le public qui ne sait pas utiliser le QR Code pourra accéder à l’information en saisissant l’adresse url. Simple, mais efficace !