droptask1Pour ce vendredi facile (“easy Friday” pour les mal-comprenants…), je vais vous parler de cet étonnant et sympathique gestionnaire de projets ou tâches que j’ai découvert il y a peu.

Vous l’avez remarqué, j’aime bien tester ces outils. Je vous avais déjà présenté Wunderlist, Do (en voie de disparition) et Trello. Droptask se distingue nettement par une ergonomie vraiment originale. Regardez plutôt cette vue d’un projet :

DropTask - Etourisme.info

 Vous pouvez créer autant de projets que vous voulez. Par simple glisser-déposer depuis les boutons en haut à droite, vous créez des tâches ou des groupes de tâches. Bien sûr vous pouvez également déplacer les tâches d’un groupe à un autre et filtrer l’affichage à l’envi. C’est fluide et très pratique grâce au zoom avec la molette de la souris…

etourismeinfo-crowdfounding

Pour chaque tâche vous pouvez préciser le statut, la priorité et l’importance, fixer une échéance, assigner une ou plusieurs personnes de votre équipe, spécifier des tags, et même lister des sous-tâches. Tous ces paramètres sont transcrits visuellement comme vous le voyez ici :

DropTask - Etourisme.info (1)

 

Et on peut aussi revenir à une vue en liste plus classique, triable et filtrable :

DropTask - All Tasks - Upcoming (1)

 

Et en plus vous pouvez synchroniser Droptask avec Google Agenda :

RésOT-Alsace - Agenda

… et même avec Google task. Grâce à une extension, vous pouvez aussi avoir dans Gmail un bouton pour transformer un mail en tâche ! Évidemment, il y a les applis pour suivre ses petites affaires depuis son téléphone intelligent, ou sa tablette.

Voilà une rapide approche de ce beau service web qui recèle encore sans doute d’autres atouts que je n’ai pas forcément explorés.

Deux bémols cependant, le premier c’est que le service n’est qu’en Anglais pour le moment.La version française viendra sans doute bientôt. Le deuxième est de taille : Droptask est en bêta. Une version pro (qui reprend grosso modo toutes ces belles fonctionnalités + quelques autres) va “prochainement” être mise en place. Elle coûtera 65€/an par compte…
Une version gratuite restera en place mais sera bridée en nombre de projets et de collaborateurs par exemple.

Enfin bref, allez le découvrir tant que c’est cadeau, cela vaut le coup. Vous verrez que c’est un outil assez bluffant pour gérer le travail d’une équipe. Mais attention, vous aurez du mal à revenir sur votre outil actuel… 

 

 

PARTAGER
Article précédentDes guides de voyages personnalisés à partir de photos Instagram
Prochain articlePépites pour iPad (#013) : Comic Life : dites-le donc en BD !

Paul FABING est directeur du pôle qualité de l’accueil à l’Agence d’Attractivité de l’Alsace (AAA). Architecte de formation, ancien consultant tourisme, chef du service Tourisme de la Région Alsace et directeur de RésOT-Alsace (Réseau des offices de tourisme), il occupe cette fonction depuis 2015. Entre autres missions, l’AAA est propriétaire, gestionnaire et animateur du système d’information touristique alsacien qui consolide l’ensemble des informations recensées par les OTSI et de nombreuses structures partenaires. Plus de 220 sites touristiques institutionnels et publics alsaciens (la totalité en fait), beaucoup de sites nationaux publics et privés, la plupart des éditions papier, les actions de promotion et les outils mobiles s’appuient sur cette base de données pour offrir aux touristes des services fondés sur la même information. Ainsi les OTSI, coordonnés par l’AAA, se sont placés au cœur de la problématique touristique alsacienne et occupent une place prépondérante dans le développement de l’etourisme. Promis, il s’efforcera de ne pas rédiger en Alsacien, et apportera sans doute un petit vent d’est rafraîchissant dans ce blog (les Alsaciens ne sont pas aussi sérieux qu’il n’y paraît…). L’extranet du RésOT-Alsace Alsace. Email : pfabing at etourisme.info (cette adresse apparait en toute lettres pour éviter les robots).