Aujourd’hui, ce sont 2 applications muséales qui sont à découvrir sur etourisme.info ! La première est celle du musée et jardins Albert Kahn à l’occasion de l’exposition Clichés Japonais, 1908-1930, le temps suspendu.

Pour la petite histoire, j’ai découvert cette application par l’entremise d’une carte postale présente dans un restaurant japonais. A l’arrière de celle-ci, un QR Code m’a orienté vers le site mobile du musée Albert-Kahn où il m’a été proposé de télécharger l’application iPhone ‘Clichés japonais’ (une version Androïd existe également). Astucieuse idée de communication !

Carte postale Clichés JaponaisCarte postale Clichés Japonais

Au lancement de l’appli, la phase d’introduction est peut être un peu longue pour qui l’a déjà vu une fois surtout qu’il n’existe pas de possibilité de l’éviter.

4 rubriques parmi lesquelles naviguer :

  • Pour découvrir : un aperçu de l’exposition avec la mise en lumière de 9 autochromes exposés au musée.
  • Visite guidée : une visite de 45 mn environ, divisée en 8 chapitres.
  • Albert-Kahn, musée et jardins : vous invite à mieux connaitre le musée et découvrir l’attachement particulier d’Albert-Kahn pour le Japon.
  • Informations pratiques : tout pour préparer la visite, accès, horaires, tarifs, contacts.

Application Iphone Clichés JaponaisApplication Iphone Clichés JaponaisApplication Iphone Clichés Japonais

Commentaires audios, photo, vidéos, diaporama, texte se marient agréablement. Force est de remarquer que cet outil prépare efficacement le visiteur à l’exposition comme il peut l’accompagner durant sa visite. Préambule de l’exposition, elle donne envie de se rendre sur place afin poursuivre la visite et découvrir l’ensemble des oeuvres… car on reste un peu sur sa faim !

Sortie fin janvier, l’application oMusée est dédiée à l’actualité culturelle et artistique des musées et des lieux d’expositions français.

  • A l’ouverture, il nous est suggéré “ce qu’il faut voir” via la rubrique A la une : le top 10 des expositions à visiter chaque mois.
    Sur quels critères est réalisée cette sélection ? Je l’ignore.
  • Ensuite, au travers de Premium, près d’une quarantaine de musées partenaires sont répertoriés et disposent d’un accès back-office pour éditer leurs fiches. Présentation, infos pratiques (contact, tarifs, accès),  agenda d’exposition (tout n’est pas encore renseigné..), album photo thématique, éventuellement vidéos.
  • La fonction de géolocalisation me parait très utile pour afficher les musées près de l’endroit où l’on se trouve. (Avec renvoi vers la fiche du musée ou sur Google Maps pour obtenir l’itinéraire).

oMuséeoMuséeoMusée

Tout est très clair, l’interface est agréable, soignée, facile à naviguer. Il existe d’autres modes de recherche (en fonction de mots-clés, thématiques, services…)

A venir quelques évolutions, notamment la déclinaison sur Android, Windows Phone 7, Nokia, Blackberry et Samsung. Nous pourrons prochainement acheter les billets directement sur le portail et le recevoir sur son smartphone sous forme de SMS cliquable avec un lien vers un code 2D.

J’aurais aimé pouvoir disposer d’une sorte de “carnet de bord des expositions” pour mettre de côté celles que je souhaite absolument visiter avec par exemple une alerte me prévenant de sa fin imminente… peut-être dans une version future ? L’élargissement à davantage de sites culturels me paraît également indispensable.

Et vous, quelles sont vos impressions ?

PARTAGER
Article précédentAnimateur numérique de territoire : premiers retours d’expèrience
Prochain articleChers amis, ici à New York, il fait très froid mais c’est joli…
Stéphanie a 34 ans, elle assura, entre juin 2007 et décembre 2011, la fonction de webmaster éditorial pour le site de l’agence de voyages pour célibataires à Paris CpourNous.com. Elle a suivi le master professionnel web éditorial de l’université de Poitiers, après une maîtrise des sciences de l’information et de la documentation à Bordeaux. Depuis mai 2012, Stéphanie est Community Manager pour Belambra Clubs. Passionnée d’Internet, Stéphanie avait mis à profit un stage au Comité régional du tourisme d’Aquitaine en 2006 pour revenir dans sa région. Elle a lancé son blog personnel dès sa rentrée universitaire en octobre 2005. C’est grâce à ce blog que les rédacteurs d’etourisme.info l’ont rencontré. De 2010 à 2012, et en parallèle de son activité professionnelle, elle était Chargé d'enseignement en Communication et E-tourisme dans le cadre du Master 2 Pro "Tourisme Culturel et Territoires: Ingenierie de projets" à l'Université Paris 3 - Sorbonne Nouvelle. Twitter : @Opaline82 Instagram : @opaline Email : sgiraud at etourisme.info CVhttp://www.doyoubuzz.com/stephanie-giraud

AUCUN COMMENTAIRE