J’avais envie d’écrire ce billet de rentrée en soulignant une réussite du service public. Il s’agît de “Chemins des Parcs“, un site web et une appli développés par les parcs naturels régionaux de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur.

A l’issue d’une saison 2020 marquée par un énorme retour vers la nature et les grands espaces, tous les pros du tourisme voient l’intérêt marquée pour la randonnée par le grand public. Nous avons souvent évoqué dans ses colonnes divers outils permettant de publier des randonnées, comme  WikilocCirkwiOpenrunner et qui fonctionnent bien.

De nombreuses régions, départements ou territoires ont aussi développé des applicatifs de randonnées. L’initiative des PNR de Provence-Alpes-Côte d’Azur n’a donc rien de révolutionnaire, et elle date même un peu : le site a 4 ans, l’application 2 ans, mais elle vient d’être totalement remise à jour en 2020.

Si je veux en parler, c’est simplement parce que j’ai trouvé le dispositif brillant et efficace. 

 

Une même appli pour tous les parcs d’une région

L’idée de diffuser au même endroit toutes les randonnées (pédestres, vélo, VTT, équestres) des neuf parcs naturel de la région, voilà déjà une belle idée. Cela permet d’avoir une offre qualifiée (tous les itinéraires sont dans des PNR, donc des espaces particuliers, avec une charte, respectueux de l’environnement, etc.

Cela permet d’offrir une offre riche aux randonneurs : 298 balades du Verdon au Queyras en passant par le Luberon, le Mercantour, la Camargue ou le Mont-Ventoux ou encore les PréAlpes, Sainte-Baume et les Alpilles..

Cela correspond à une consommation de proximité régionale. De Nice, Marseille ou même Lyon, le randonneur bouge, expérimente de nouveaux itinéraires. Compiler l’ensemble des itinéraires sur le même espace correspond totalement à ces envies de balade de fin de semaine.

Quand on ose l’ergonomie !

Que ce soit le site, ou l’appli, tout est pensé agréablement pour le randonneur. Le choix de filtres permettant de sélectionner sa rando est pertinent : ou bien par Parc Naturel, ou bien par activité, par difficulté, temps, etc.

La visualisation de l’itinéraire sur la version web est tout simplement géniale grâce à la 3D. Chaque boucle est réalisée en trois dimensions, avec vue globale, oiseau, ou randonneur. Visualiser ainsi son parcours avec le relief est un super outil de préparation.

Quant à la fiche téléchargeable ou imprimable de la randonnée, elle est tout simplement top. Chaque PNR participant à l’opération a fait l’effort de renseigner sur les atouts touristiques du sentier. Mais il ne s’agît pas simplement de 3 ou 4 pictogrammes : chaque élément faunistique, floristique, chaque patrimoine ou produit local est détaillé. L’info est agrémenté d’adresses locales de prestataires touristiques. 

Dernier point à souligner : le dispositif a été développé sur opentopomap, qui est l’équivalent en open source des cartes IGN. Cartes qui peuvent être améliorées par la communauté.

Version Application mobile

Ajout du 2 septembre 2020 : Camille Monchicourt, du Parc National des Ecrins, m’apporte la précision suivante à propos du dispositif Chemins des Parcs : “celui-ci se base sur l’outil libre Geotrek, utilisé par plus d’une centaine de structures dans différents territoires français, permettant ainsi de mutualiser leurs moyens autour d’un outil partagé. Chacun peut ainsi télécharger, utiliser et faire évoluer l’outil librement pour le déployer sur son territoire.Le projet est piloté par les nombreuses structures publics qui utilisent l’outil, le Parc national des Ecrins animant le projet et sa communauté.
Pour en savoir plus sur Geotrek et sa communauté, voir http://www.ecrins-parcnational.fr/actualite/geotrek-coulisses-portails-randonnee
Aperçu des territoires utilisant Geotrek et liens vers leurs portails de randonnées :  http://geotrek.fr/utilisateurs.html

Merci Camille pour cette précision

Le service public aussi est performant

Il me semble que l’on aura pu mesurer depuis le début de la crise sanitaire l’importance du service public. Egalement dans le tourisme. Longtemps bousculé en terme d’application ou de services numériques par les plateformes privées, les institutionnels du tourisme réagissent. La qualité des dispositifs web est en forte progression et il me semble que de plus en plus de réussites émergent.

Chemins des Parcs en est une, de réussite : un regroupement de Parcs, une dispositif web gratuit au service du public et de l’économie touristique, facile à utiliser, et permettant de gérer des flux dans des espaces protégés.

On peut en parler aussi, des réussites, non ?

PARTAGER
Article précédentCholetais Express, du rêve à la réalité !
Prochain articleLa carte Occ’Ygène en Occitanie
Jean Luc Boulin est consultant en tourisme : Intervention auprès des élus et des prestataires touristiques, coaching, accompagnement des équipes et des directions sont ses principaux champs d'intervention. Avec deux exigences : se mettre à la place du client et oser l'innovation. Directeur de l’office de tourisme de l’Entre-deux-Mers (Gironde) et du pays d’accueil touristique du même nom pendant plus de dix ans, Jean Luc Boulin a dirigé la MONA (Mission des Offices de Tourisme de Nouvelle-Aquitaine) depuis sa création en 2003 jusqu'en 2020. Le manque de source d’information au même endroit sur le etourisme institutionnel et le besoin d‘échanger sur cette formidable mutation du métier des offices de tourisme vers l’Internet ont donné l’idée à Jean Luc Boulin de créer ce blog “etourisme.info”, qui se veut être le creuset de l’etourisme institutionnel sous toutes ses formes. Jean-Luc Boulin est également enseignant en Master Tourisme AGEST (aménagement et gestion des sites et territoires touristiques) à l'université de Bordeaux Montaigne. Il est coprésident des Francophonies de l'Innovation Touristique. Site web   |Email : jlboulin at etourisme.info (cette adresse apparait en toute lettres pour éviter les robots). |Twitter : @JeanLucBoulin