sept
11
2012

C’est la rentrée ! Vous utilisez toujours Facebook ?

Non il ne sera pas question ici d'abandonner Facebook, quand bien même le site en boudé par (quelques) centaines de milliers d'utilisateurs, les actionnaires, les annonceurs...
En ces temps de rentrée, voici quelques nouvelles et nouveautés de la planète Facebook...

D'abord, le réseau social est en train de faire le ménage dans les mentions « J'aime » postées de manière... trop généreuses et qui perturberaient le réseau social. C'est sûr que trop de mentions « J’aime » nuisent à sa pertinence !

L’équipe chargée de la sécurité chez Facebook a ainsi déclaré : « Nous avons amélioré les efforts de nos serveurs pour retirer les mentions "J’aime" qui auraient été gagnées par des moyens violant notre politique de service. Ces efforts visent à retirer les "J’aime" publiés par le biais de faux comptes ou par tromperies ».

Attention donc, la chasse est ouverte aux faux « J'aime », surveillez bien votre compteur de fans, il se pourrait qu'il dévisse rapidement, si tant est que vous ayez succombé aux sirènes de certaines agences web marketing mal intentionnées qui vous auraient vendu un « pack » de 1000, 5000, 10000 fans ou plus ! :)
Inutile de vous rappeler que la course aux fans est inutile, il vaut mieux une petite communauté de quelques centaines de fans qui sont dynamiques, interagissent et sont actifs sur votre page.

Autre actu, Facebook fait évoluer les possibilités de publications à destination des administrateurs de pages, en ajoutant des ciblages.
Après avoir ajouté il y a quelques mois l'option de publication différée, permettant de planifier une publication plusieurs jours avant sa mise en ligne, depuis quelques jours on peut aller plus loin dans ses publications.

On peut donc désormais cibler ses fans en fonction de :

  • Sexe
  • Situation amoureuse
  • Formation
  • Intéressé(e) par
  • Âge
  • Lieu
  • Langue

Pour gérer vos pages et vos publications touristiques, il pourra être intéressant de cibler un message à une tranche d'âge en particulier, de publier une idée week-end cocooning à destination des femmes uniquement... oui car comme chacun le sait les femmes choisissent les destinations touristiques et... elles ont toujours le dernier mot ! Bon, ça reste des statistiques :)
Autre ciblage intéressant, le lieu ou la langue, afin de cibler sa communication auprès de locaux, de bassins émetteurs ou d'étrangers.
Tous ces ciblages étaient jusqu'à présent réservés aux seuls annonceurs, lors de la mise en place de campagnes de publicité. Une bonne nouvelle donc, que Facebook ait étendu ces fonctionnalités.
Pour ceux qui se jèteraient sur leur compte et ne verraient pas ces options, il semble qu'elles soient déployées petit à petit, donc si vous n'y avez pas accès, ce n'est qu'une question de temps !

 

 

Apparue récemment, sur les pages une nouvelle option est désormais disponible : promouvoir !

Il s'agit tout simplement de vous pousser à sortir votre carte bleue pour faire en sorte que votre publication soit visible par un plus grand nombre d'internautes que vos seuls fans.

Vous pouvez aussi choisir de promouvoir la publication auprès de votre cercle de fans... et le coût est plus faible ! Ouf ! :)

 

 

Enfin, si vous faites partie des utilisateurs de Facebook qui relaient le message demandant de décocher une fonction pour préserver votre vie privée... Ça ne sert à rien, c'est ce que l'on appelle un hoax, un canular. Vous trouverez plus d'infos ici ou sur le site Hoaxbuster.

Article précédent Fotopedia aime les belles photos Ca parait compliqué… mais c’est d’une efficacité folle pour votre relation client Article suivant

Articles similaires

A propos de l'auteur : Sébastien Gonzalez

Titulaire d’un DESS Tourisme et valorisation des territoires (Clermont-Ferrand) axé sur le tourisme de découverte économique, Sébastien a tout d’abord travaillé dans les Chambres de Commerce et d’Industrie de Bordeaux et de la Réunion au cours de stages. En 2004 il intègre le Comité Régional du Tourisme d’Aquitaine où il fait partie de l’Observatoire, durant 15 mois. Passionné d’Internet et de nouvelles technologies, Sébastien intègre Charente Tourisme de novembre 2005 à mars 2012 où il est responsable de la stratégie web et de l’animation des sites Internet www.lacharente.com et www.experience-cognac.fr. Il s’occupe également du web 2.0 (Facebook, Twitter, Flickr, YouTube, widgets…) et de l’extranet de Charente Tourisme. En avril 2012 il rejoint l'équipe de Touristic où il est consultant et formateur etourisme. Toujours à l’affut des dernières technologies, il l’est également en matière de veille touristique. Co-auteur de l'ouvrage : M-tourisme et géolocalisation au services des collectivités territoriales Le tourisme est une aventure, le etourisme une grande famille ! Email : sgonzalez at etourisme point infoTwitter : @sebgonza

  • http://twitter.com/quentinrichard Quentin RICHARD

    Merci pour cet article Sébastien ! C’est une bonne chose d’avoir plus d’options de ciblage. Quand je comparais les critères disponibles dans Fb Ads et les publications « classiques », il y avait de quoi être frustré :-). Sur le modèle payant, j’ai entendu dire que les résultats sponsorisés (barre de recherche Facebook) avaient de très bons résultats pour ce qui est des premiers tests. Une piste à explorer tant qu’à donner des sous à Facebook ? (Un article de TechCrunch en parle ici : http://techcrunch.com/2012/09/07/facebook-sponsored-results-optimal/)

  • http://twitter.com/gonzogonzo Frederic Gonzalo

    Super billet, Sébastien.
    Facebook demeure un incontournable. D’ailleurs, une recherche de Global Web Index démontre que c’est encore et toujours le média social qui recueille le plus haut taux d’engagement. Lire l’article ici:
    http://wallblog.co.uk/2012/09/11/research-shows-facebook-users-are-the-most-engaged/

    Bonne semaine!
    Frédéric


Recevez les articles par email

Pour vous abonner,
saisissez votre email :