Alors qu’Adyen vient de sortir une étude sur le paiement mobile dans le tourisme, montrant l’importance croissante du terminal mobile dans l’acte de paiement en ligne, je vous présente une solution déjà très populaire en Chine : Alipay. Dans mon précédent article, je vous expliquais que WeChat, en plus d’être une application de messagerie instantanée, est une application de paiement en ligne. Alipay se veut à l’inverse, une application de paiement en ligne avec une fonction de messagerie instantanée. Les deux applications se ressemblent énormément en termes d’ergonomie et de design. Mais créée en 2003, Alipay est la grande sœur de WeChat qui n’est devenue une application de paiement en ligne qu’après sa fusion avec l’application Tencent en 2005.

Wechat interface
WeChat
Alipay interface 2
Alipay
Alipay interface
Alipay

 

 

 

 

 

 

 

 

Jusqu’à cet automne, acheter en ligne sur les sites chinois était un vrai casse-tête pour moi car la carte de débit chinoise est rarement reconnue par les sites web. Je me sentais donc bien fébrile dans ce pays de l’achat en ligne. Mais depuis le lancement de la version anglaise d’Alipay il y a 6 mois, je peux enfin voler de mes propres ailes !

Comment Alipay a changé ma vie (en Chine) ?

Après avoir créé mon compte, envoyé une photo de mon passeport et créé mon code digital personnel à 6 chiffres, je pouvais enfin commencer à acheter.

Sur Internet d’abord : plus besoin de vider mon compte français avec ma carte Visa, tous les sites chinois sont reliés à Alipay. Il suffit de saisir son numéro de téléphone et son code digital, et le tour est joué. Dès le 1er achat passé, les données sont sauvegardées et pour tous les achats suivants le seul code digital suffit. C’est tout à fait pratique sur le site TaoBao, la mine d’or de la Chine où on trouve tout, tout ce qu’on ne trouve pas ailleurs, et surtout pour moins cher : dès que le compte Alipay est lié au site, on peut tout acheter en un clic (ou plutôt en 6 chiffres), depuis son téléphone ou son ordinateur. Alternative au code digital : la reconnaissance d’empreinte digitale !

Alipay code 6 chiffres
Code digital
Vérification alipay empreinte digitale
Empreinte digitale

 

 

 

 

 

 

 

 

Alipay, c’est un portail d’entrée pour un grand éventail de sites web marchands : billets de train et d’avion, cinéma, restaurants, etc. Mon coup de cœur, c’est la liaison avec le site de taxis « Didi », version chinoise d’Uber. Les trajets qui me prenaient 2h en bus ou qui me coûtaient 10€ en taxi ne m’en coûtent plus que 4 et une trentaine de minutes. Uber a récemment suivi Didi en proposant le paiement par Alipay.

DIDI TAXI
Didi taxi
didi taxi paiement
Didi taxi

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ce qui m’a le plus impressionnée, c’est la combinaison Alipay/NFC : avec un téléphone muni de la technologie NFC, lorsque je colle ma carte de transports en commun, Alipay se lance et me propose alors de recharger ma carte. Simple et rapide, plus besoin de traverser la ville à la recherche d’un bureau des transports !

Alipya NFCDans tous les magasins ou restaurants, je ne sors plus mon porte-monnaie. Je scanne leur QR code Alipay, j’indique le montant et valide la transaction. Lorsque je dois de l’argent à un ami, plus besoin de faire l’appoint : un transfert Alipay est précis et immédiat !

IMG_3592IMG_3536De façon générale, Alipay offre une solution de dématérialisation de l’argent qui accélère et simplifie les transactions, tout en permettant un suivi des dépenses.

Alipya historique des paiements
Historique des paiements

Maintenant, voici un clin d’œil sur une utilisation touristique d’Alipay : la ville sans monnaie ! La ville de Lijiang dans la province du Yunnan a expérimenté la ville sans monnaie, en sollicitant les commerçants afin qu’ils offrent TOUS la solution de paiement par Alipay. Dans cette ville, vous n’avez donc plus besoin de pièces et de billets.

Lijiang_Yunnan_alipay

…Et si je me fais voler mon téléphone ? En théorie, personne ne peut utiliser votre compte en banque sans le code digital à 6 chiffres. Mais personnellement, la première chose que j’ai faite lorsque j’ai perdu mon téléphone a été de déconnecter ma carte bancaire de mon compte, car Alipay limite les transferts à seulement… 10 000 yuan (1300€)!!

Maintenant vous savez ce qu’il vous reste à faire pour attirer la clientèle chinoise : créer votre compte ! Eh oui, car bonne nouvelle : Alipay arrive en Europe cet été !

Pour en savoir plus sur Alipay, je vous propose de consulter :

PARTAGER
Article précédentCocréez votre projet aux #ETLab!
Prochain articleQuand Google nous envoie dans les Spaces !
Diplômée de l’ESTHUA de l'Université d'Angers en conduite de projets touristiques, Amélie Perrin a d'abord été chargée de promotion pour l'Agence Touristique de la Touraine Côté Sud à Loches. Elle est ensuite partie en Inde s'occuper d'une association humanitaire, et a vécu deux ans en Chine où elle était lectrice de français à la Faculté de Tourisme de l'Université de Ningbo. Après une expérience de directrice d'office de tourisme dans le Tarn-et-Garonne, elle travaille maintenant pour l'Aéroport Toulouse-Blagnac comme chargée de développement de la clientèle loisir.